Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 00:24

Qu'est-ce que je fous ici ? Mais qu'est-ce que je fous ici ?

C'est le refrain et le titre d'une vieille chanson écrite par Antoine dans les années soixante. Je sais, certains ne connaissent pas cet air et ces paroles parce qu'ils sont trop jeunes ou trop peu intéressés par les chansons d'Antoine. Certains les ignorent tout simplement parce que la musique n'est pas leur violon d'Ingres.

Il y a ceux qui se sont remémorés ces paroles quand ils se sont retrouvés dans des situations grotesques, ubuesques ou honteuses.

Il y a enfin ceux qui auraient dû s'en rappeler avant d'être confrontés aux trois situations simultanément, surtout quand ils ont provoqué ces dernières de leur propre chef, ou entraînés par leur chef, pas forcément propre.

Vous l'avez compris, je fais allusion à Freddy Vétéran et Riquet Beurgh.

Quelle mouche a piqué ces deux hurluberlus d'aller provoquer les militants du PC à la fête de l'Huma à La Courneuve ? Qui les leur a envoyé ? Il parait qu'ils se sont rendus à l'invitation des dirigeants du journal l'Humanité pour débattre. Personne ne me fera jamais croire qu'ils sont allés plastronner là sans que le grand Yaka ait donné son feu vert, pas plus qu'ils n'ont pris l'initiative de fanfaronner devant la foule.

Riquet précise même qu'il s'attendait à cet accueil et qu'il est prêt à revenir l'an prochain. Bien sûr, devant la réprobation militante, le débat n'a pas eu lieu, à ce régime, il peut toujours revenir.

A qui profite le crime ?

Bien sûr qu'il y a eu crime aux dires de médias qui ont retenu et diffusé de cette fête qui a accueilli plus de 600 000 visiteurs, les séquences où l'on voit les ministres se faire copieusement huer. Le rôle que s'est attribuée la télé est de "victimiser" ces pauvres ministres venus en amis qui se sont fait siffler, insulter, presque lyncher et même agresser à coup de yaourts pour l'un d'eux. Ainsi, le bon peuple peut voir comment sont traités ces représentants de la République par les nervis du parti rouge à la faucille et au marteau, le parti de bolcheviques, du totalitarisme à la Staline. C'est, du moins, ce qu'on voudrait nous montrer.

Quand même, bien que je ne sois pas d'accord à 100% avec ces manières, je me mets à la place de ceux qui souffrent de licenciements, de chômage ou de boulots à temps partiel, tous ces laissés pour compte de "la crise" pour qui l'Etat n'apporte aucune réponse alors qu'il fait des cadeaux somptueux aux plus riches et aux banquiers. Je les comprends quand ils refusent d'entendre un représentant de cet Etat. Pour eux, les remèdes à la crise n'ont et n'auront jamais rien à voir avec ce que pourrait leur dire quelqu'un qui prône le "travailler plus pour gagner plus" et ne fait rien pour leur donner le minimum de travail.

Alors, de grâce, messieurs les ministres, n'allaient pas provoquer ces gens en essayant de jouer les bons samaritains un jour de septembre alors que vous les oppressez  pendant les 364 jours restants.

La décence voudrait que, par égard à ces citoyens qui peinent au quotidien, vous décliniez poliment l'invitation du journal ou pour le moins, vous ne montiez pas sur les podiums comme des vedettes que vous ne serez jamais. Mais, dans vos milieux aisés, les mots décence et politesse n'ont pas plus d'importance que les termes : ouvrier, employé, cadre, technicien ou salarié. Ce ne sont que des mots mais qui appliqués aux hommes et sous le règne Sarko, n'engendre que des maux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

kalei 18/09/2009 15:14

Et les artistes... Les artistes qui décident de "jouer" pour le public de la fête de l'Huma... Ils y vont, cette année plus que toutes les autres, pour marquer leur positions... Croyez moi, ces artistes étaient aussi depités que leurs spectateurs!Qu'ils nous laissent respirer!!... Même là où on les attends le moins, ils sont là!!!Bizzz à vous

Lucien Aymard 19/09/2009 00:14


Re bonsoir Ka léi,
Mais les artistes, ces gens-là s'en contre foutent, ils ne comptent à leurs yeux que pour remplir les poches des "majors", d'où la loi HADOPI.
Amitiés
Béa et Lucien


philippe 17/09/2009 20:05

Je trouve que c'est tout de même de la provocation gratuite !

Lucien Aymard 17/09/2009 22:31


Bonsoir Philippe,
C'est vraiment gratuit. Mais je ne m'étonne plus de rien en Sarkozye.
Amicalement
Béa et Lucien


Pat59 14/09/2009 23:08

Bonsoir Béa et Lucien,Tu as tout resumé, de l'indécence à la provocation. Mitte les Rangs, encore plus capitaliste et libéral on meurt et il vient auréolé du nom de son illustre parent à la fête de l'Huma... comme si son nom est un passe droit de gauche. Et l'autre crétin qui l'accompagne joue les épagneuls triste de l'acceuil fait et repart la queue entre les fesses (petite, il l'a presque pas sentie).Il n'y a rien à ajouter tout est dans ton article. A vomir.Amitiés et Bises à BéaPat

Lucien Aymard 14/09/2009 23:30


Bonsoir Patrick,
Je crois qu'ils ont été dépéchés par le Roy qui est intervenu auprès de l'Huma pour qu'ils soient invités.
Bises de Béa ... et moi, je te fais une grande tape amicale dans le dos.


aliciabx 14/09/2009 22:16

En réponse à votre commentaires sur les miens sur blogspot, j'ai un autre blog plus facile à manier pour certains : http://infosaliciabx.eklablog.com/En ce qui concerne les messieurs cités plus haut ou ils sont très courageux ou inconsciants...

Lucien Aymard 14/09/2009 23:26



Bonsoir Alicia,
Ca marche !!!!!
On te retrouve enfin sans problème.
Pour les messieurs, ils sont à mon avis surtout obéissants car l'invitation de l'Huma ne s'est pas faite sans une intervention de haut niveau.
Bises de Catalogne
Béa et Lucien



traumatisme 14/09/2009 17:25

 Vient donner ton avis sur la sixième République.....Je pense que les m:inistres n'aurient pas dû être accueillis de cette façon.

Lucien Aymard 14/09/2009 19:26


Bonsoir traumatisme,
J'en viens et je suis parfaitement en accord avec tes demandes.
Amicalement
Béa et Lucien


Sylvie 14/09/2009 12:57

Je ne suis pas surprise par l'accueil qui leur a été réservé : normal.Par contre, deux questions en effet :- pourquoi sont-ils venus ?et, plus important encore :- à la demande de qui ont-ils été invité ?C'est à peu près comme si un saboteur interne invitait Ségolène à un raout UMPiste afin de bien la montrer sous les sifflets des "élégants" du parti, du genre : c'est la petit ségolène, notre poitevine qui boit de la Vichy et mange des agneaux, en plus elle est fille de militaire et un de ses frères a eu des soucis avec la justice…

Lucien Aymard 14/09/2009 19:19


Bonsoir Sylvie,
J'aime bien ton terme d'"élégants" de l'UMP. Et c'est vrai qu'on n'y voit pas des jeunes encapuchonés et quand il y a un "Beur", on l'exibe comme un trophée (tout en faisant des bons mots sur lui,
hein Brice ?).
Il suffit de chercher à qui profite le crime, comme je l'évoque et on comprend ce que sont venus faire là ces faux culs.
Amitiés
Béa et Lucien


jacques 14/09/2009 04:55

bonjour béa et lucien je suis entierrement d'accord avec renard ! et je n'ajouterai qu'une choseon aurait du leur mettre une bonne correction ils en manquent !!amitiés

Lucien Aymard 14/09/2009 19:15


Bonsoir Jacques,
Attention à qui on met la correction, certains aimeraient peut(être ça  ....  Non, je ne désignerai personne
Amitiés de Catalogne
Béa et Lucien


Renard 14/09/2009 01:16

Bonjour béa et Lucienje crois que ces gens là sont tellement déconnectés de la réalité, qu'ils ne sont absolument pas conscients de ce que souffrent leurs concitoyens, un peu comme marie Antoinette qui ne comprenait pas que le peuple réclame du pain...En plus, ils pensent que rien qu'à l'annonce de leur nom, tout le monde va faire la révérence.. c'est pour ça que moi, (et dieu sait que je ne les défends pas), je crois que c'est plus une GRAVE inconscience qu'une provocation car ils n'ont aucune idée de ce que nous vivons... et ils vont tomber de haut un de ces jours...Amitiés à vous deux 

Lucien Aymard 14/09/2009 19:11


Bonsoir Renard,
Tu as pleinement raison, ces hommes politiques sont hors du temps par rapport au quotidien des gens de la rue. Ils ne savent même pas ce qu'est vivre avec un smic, alors avec moins, il n'imaginent
nullement.
Amicalement
Béa et Lucien