Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 17:54

juillet septembre-"Nous allons organiser une large concertation, nous prendrons le temps qu'il faudra et la réforme des retraites devrait être bouclée pour la mi septembre."

C'est en ces termes choisis, bien sentis et pesés que notre nouveau messie a annoncé la réforme des retraites.

Je ne vous referai pas le coup de l'antinomie du "temps qu'il faut" avec "la mi-septembre", simplement je remarque que le temps qu'il faut a des limites : celles fixées par Dieu.

Avant d'aller plus loin dans mes propos, il est indispensable que je vous mette au courant de la nouvelle hiérarchie spirituelle, ceci afin que vous puissiez mieux juger de la maîtrise du temps, de l'argent et de la proximité des êtres et des Etats.

-"Tout en haut se situe le Divin. Assis à sa gauche : son fils chargé de s'occuper de la chose religieuse et à sa droite : son porte parole, sauveur matériel du monde : Sarko."

Le sauveur a donc déterminé que le temps qu'il faut pour la concertation sur les retraites devait s'arrêter fin juin pour que le conseil des sinistres de juillet présente le projet de loi qui sera voté en assemblées à la mi-septembre. C'est comme dans Fort Boyard, l'émission de la 2, il y a les "maîtres du temps" … enfin, l'un d'eux.

Au-delà du temps, il y a la manière qui interpelle. Le porte-parole de Dieu a décidé non seulement d'un calendrier et d'un délai, mais également d'un guide de réflexions.

Il a fait ce cadeau d'anniversaire à Fion pour ses trois ans d'insignifiance comme chef du gouvernement.

Ce n'est que dans le cadre des directives qu'il a données que la négociation peut avoir lieu, car ce sont bien des directives qui figurent sur le document d'orientation que le gouvernement a adressé aux organisations syndicales. L'introduction de ce torchon est éloquente en la matière puisqu'il est écrit noir sur blanc :

-" Le gouvernement souhaite atteindre les objectifs qu'il donne, dans le respect de plusieurs engagements que ce document d'orientation a vocation à expliquer".

En d'autres termes, répondre durablement aux difficultés financières des régimes de retraite et conforter le régime français de la solidarité inter générationnelle doit passer obligatoirement par ce qui figure dans ces paragraphes. Toute autre démarche est totalement exclue de facto.

Et pourtant, ce farceur de Beurgh assurait il y a peu que rien n'était préparé d'avance et qu'aucune réforme ne sortirait des tiroirs. Espèce de faux cul menteur écoeurant que tu es.

Pour tenter d'amadouer le gogo bien conditionné par les médias, on "donne un coup de canif dans le bouclier fiscal" disent ceux-là même qui, hier encore juraient leurs grands dieux qu'il n'était pas question de toucher à ces mesures. Que voulez-vous, il faut bien donner le change ou mettre de la vaseline pour ceux qui n'ont pas l'habitude.

Après, on trouve tout ce qui fait plaisir au MEDEF : recul de l'âge de la retraite, augmentation de la durée des cotisations, pas touche au montant des cotisations, augmentation du taux d'emploi des seniors, destruction des régimes spéciaux, et j'en passe. Par contre, la prise en compte de la pénibilité et les différences de calcul public/privé, ça, on laisse aux organisations syndicales le soin de diviser la classe ouvrière sur les sujets. Quel travail est plus pénible qu'un autre, autrement dit comparer le physique et l'intellectuel en intérieur ou en extérieur ou même aligner les calculs sur le revenu le plus bas, les culs de plomb du gouvernement n'ont pas les testicules assez solides pour le faire … ils délèguent aux OS.

Que doivent donc faire les syndicats après la réception de se ramassis d'ordres qu'à terme on leur demandera de signer en les menaçant de les appliquer s'ils refusent ? S'ils sont dignes de représenter les travailleurs, ils doivent purement et simplement refuser de participer à une quelconque rencontre avec le gouvernement et le patronat.

Pourquoi ?

Pour plusieurs raisons dont le première est le refus de se laisser dicter des directives par un groupuscule qui représente les citoyens mais pas les travailleurs. De plus, il existe d'autres manières que l'Etat refuse de prendre en compte pour réformer les régimes de retraite. Par exemple, pourquoi le COR n'a pas pris en compte la progression annuelle du PIB pour déterminer les besoins financiers à long terme ? A ce propos, je vous engage à voir le résumé d'un article de Bernard Friot, professeur d'économie et sociologie à l'université Paris X Nanterre chez mon ami Jeff ou l'article entier très édifiant ici.

En définitive, si les syndicats se rendent à ces pseudos rendez-vous de discussions, j'en serai fortement contrarié, c'est le moins que je puisse dire, mais si par hasard, comme je le pressens, certains d'entre eux signent un quelconque recul tel le report de l'âge de départ ou l'augmentation de la durée des cotisations, je les considèrerai au même titre que les collabos du gouvernement de Vichy et, non seulement je les boycotterai, mais je leur ferai une pub anti-syndicale forcenée car je pars du principe qu'il vaut mieux ne pas être représenté que l'être par des pantins.

Attendons de voir, mais je tremble d'avoir raison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

SONYA 972 26/05/2010 21:51



je passe vous faire un coucou du soir


gros bisous créoles






Lucien Aymard 26/05/2010 22:38



Bonsoir à toi aussi et gros bisous à toi et aux tiens.


On pense beaucoup à toi et on t'envoie toutes les ondes positives possible.


A bientôt


Tes amis catalans


Béa et Lucien



Sonya972 21/05/2010 02:00


juste une petite pensée du soir. JE vous embrasse


Lucien Aymard 21/05/2010 22:44



Plein de gros bisous du soir. Nous sommes à la température antillaise ce soir ... environ 28 à cette heure ... et sans les alizés.


A bientôt


Béa et Lucien



fanfan 19/05/2010 20:36



ls feron ce qu'ils ont décidé d'avance; ne nous faisons pas d'illusions:je plains les jeunes ;mes enfants me disent qu'ils n'auront jamais de retraite et je crains qu'ils n'aient raison !!


L'augmentation des cotisations  ,avec tout ce qu'on paie déjà et qui sera mal utilisée comme cela l'est déjà, ne règlera pas non plus le problème ; 


 Bonne soirée à vous deux 



Lucien Aymard 20/05/2010 18:16



Bonsoir Fanfan,


Eh oui ! Comme je dis toujours, c'est une forme déguisée de dictature.


Amitiés


Béa et Lucien



luange66 18/05/2010 21:20



pas trouvé jeff dans la liste de tes blogs "conseils " !!!


vais essyer de trouver autrement ...



Lucien Aymard 18/05/2010 21:58



J'ai été piègé par OB qui normalement doit me donner la couleur marron sur les liens. Il suffit de cliquer sur le mot JEFF por aller chez lui (le vieux con).



luange66 18/05/2010 21:18



"Wait and see" mais cela me parait mal barré ...


je vais lire l'article dont tu nous parle ..


bonne soirée à vous deux !!!!



Lucien Aymard 18/05/2010 21:56



Bonsoir Luange,


Oh oui ! On est plus que mal barrés. Que les syndicats signent ou non, ils feront ce qu'ils ont décidé et les français ne daigneront même pas se battre contre car ils seront anesthésiés par les
médias.


Bonne soirée à toi aussi


Béa et Lucien



Jean-François Vionnet 18/05/2010 10:23



Et comment vont faire les jeunes pour travailler plus de 40 ans. Ils devront travailler jusqu'à 80 ans, vu qu'ils débutent leur vie active à 25 voire 30 ans, avec des stages ou autres conneries
du même acabit, qui ne cotisent pas pour la retraite. On marche sur la tête avec nos pétainistes au pouvoir. Y a qu'à voir les anciens du CNR (conseil national de la résistance) qui ne sont pas
du tout contents de voir nabot premier aller au plateau des Glières, parce que les retraites par répartition ce sont eux en 1945.


Bon, que cela ne m'empêche pas de vous souhaiter une excellente journée à Béa et à toi, Lucien.



Lucien Aymard 18/05/2010 19:51



Bonsoir Jean François,


Il parait que les mesures qui seront prises sont pour les générations futures, mais ils ne parlent pas d'âge.


Sarko a dit un jour qu'il fallait se débarrasser des restes du front populaire et des acquis du conseil de la résistance... et il le fait


Amitiés et bises de Béa et Lucien



Sonya972 17/05/2010 21:50



toujours cette réforme épineuse


j'espère vraiment un ouf de soulagement pour nos retraités


car ils le méritent oh que si


passez une très belle semaine


gros bisous 



Lucien Aymard 17/05/2010 22:23



Il nous faut rester vigilants et surtout penser à nos enfants qui ne doivent pas subir les volontés des riches de détruire les acquis sociaux.
Gros bisous


Béa et Lucien



des pas perdus 17/05/2010 20:03



En observant, les acteurs de droite de la politique actuelle, me vient régulièrement ce mot : collabos !



Lucien Aymard 17/05/2010 22:09



C'est très exactement ce que je pense. Je suis persuadé que si les conditions du pétainisme revenaient, ils seraient tous à ramper devant lui.



G JP 17/05/2010 19:55



Salut les catalans!(les autres aussi..)


Bon hé bien DIEU a parlé!Par l'intermédiaire de ses vasseaux(celà va sans dire mhéééé c'est mieux en le disant).Autrement dit,"LE PEUPLE" TAIT TOI,les Syndicats seront consultés (pour la
forme),les patrons touche pas!Quand aux boursicoteurs,nous continuerons a être à leurs bottes.Vive la democratie(façon "le nain s'entend).Fallait s'y attendre!Et je pense que DIEU a gardé le
meilleur pour la fin!Nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises.


Je pense que quoi que nous fassions(a part de faire tout péter...on a vu les résultats avec le Larzac....),nous l'aurons-comme d'hab- dans .....


Allez addissias dormez bien quand même.



Lucien Aymard 17/05/2010 22:07



Bonsoir Jean Pierre,


La parole de Dieu est parole d'évangile, l'évangile selon saint Sarko, l'évangile qui ne se discute pas. Comme tu dis, il doit avoir encore un miracle à nous faire du genre division des petits
pains pour que le peuple en ait moins.
A bientôt


Béa et Lucien



cacahuette83 17/05/2010 18:46



De toute façon, les grands manitous ont décidés de détruire nos retraites, et quoi que l'on dise ou quoi que l'on fasse, ils feront ce que eux ont décidé! Par contre, il est évident qu'ils ne
toucheront pas à leur retraite à eux! Ca nous pouvons en être sûrs!


Bonne soirée à vous mes amis et gros bisous à tous les deux



Lucien Aymard 17/05/2010 22:04



Oui, les gros ont décidé de nous détruire et de faire gonfler leurs porte monnaie sur notre dos et ils seront aidés copieusement par les disciples de petit premier ... sur son ordre.


Bisous


Béa et Lucien