Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 23:06

C'est certain, je ne vais pas être le seul à évoquer la venue surprise du petit roi à Gandrange, mais je ne peux pas passer sous silence cet acte de bravoure, cette preuve de courage, cet héroïsme patriotique.

Imaginez un peu la situation:

- Il s'est fait brocarder la semaine dernière pour ne pas être passé par Gandrange et Metz.

- Il s'est fait chambrer par le monde entier pour le placement en cocon (ou co-con) de son fils prodige, l'éternel redoublant de la fac de droit (à la fac de gauche, il n'aurait pas refait deux fois la même année, on l'aurait viré avant).

- Il félicite les ministres qui font corps (sans jeu de mot) autour de l'agité des testicules Mitterrand.

- Il commence à flipper pour le roi des pièces jaunes au deuxième tour de l'élection de Poissy (il se dit certainement que dans Poissy, il y a poisse).

Autant de chapes de plomb qui viennent s'abattre sur ses frêles épaules après ses "oublis" de visite de la semaine passée. Ca fait beaucoup pour un mini Roisident qui tient plus à son image qu'au bien-être de ses sujets ou de ses compléments d'objet directs.

Il s'est dit, ce matin, en se rasant devant sa glace, car il se rase tous les matins pour éviter d'abîmer le col de ses chemises :

-" Et si j'allais faire un saut à Gandrange, sans avertir personne, comme ça, au débotté, par surprise, peut-être que ça me ferait remonter dans les sondages ? De plus, si je briffe bien les télés, elles vont clamer haut et fort que je tiens mes promesses et hop ! La semaine prochaine je prends 10 points dans le sondage de satisfaction, et en attendant, on oublie le placement de Jeannot à la défonce et les petits garçons du neveu à Tonton."

Tiens ! Il me rappelle Perette et le pot au lait, et ça me fait penser à la fin de l'histoire (adieu veaux, vaches, cochons, couvée …) qui serait bienvenue en 2012.

Voilà comment, pris d'une vertigineuse envie de faire le paon, il a décidé de prendre tout le peuple à contre-pied.

Tout le peuple ? Certainement pas car dans les citoyens, il existe encore des gens qui réfléchissent au-delà des informations téléguidées et qui en y regardant de plus près, démontent avec délectation et … un brin de jugeote … l'échafaudage de la Perette des temps modernes.

Bien ! Il a fait l'objet d'une promesse de la part des ouvriers d'Arcelor Mital, être reçu "comme il se doit" si un jour il revenait sur la terre de ses envies de voyage de noces. Il fallait donc qu'il n'avertisse de sa venue qu'au dernier moment. La mairie de Gandrange a été prévenue 5 minutes avant son arrivée et le préfet a avisé les participants à la réunion prévue de longue date en mairie, 1/4 d'heure avan), c'était la condition essentielle pour éviter l'accueil (ou l'écueil) chaleureux des métalos.

Passé ce premier pas, il a fait des annonces ronflantes pour prouver qu'il s'intéressait à l'affaire, mais il ne s'est certainement pas rendu compte qu'il prouvait aussi qu'il avait raconté n'importe quoi à propos de Mital dans son interview télévisée du début d'année.

Mais qu'a-t-il annoncé ?

- 300 millions d'euros de contrat entre la société anglo-néerlandaise Corus et Réseau Ferré de France, ce qui ne concerne ni Arcelor Mital, ni Gandrange, et qui a été signé hier sans aucune intervention élyséenne.

- 20,5 millions d'euros pour la création de 100 emplois en Moselle (pas à Gandrange). 66 à Yutz et 33 d'ici à 2010 on ne sait où pour un atelier de coupe et de cintrage (Il s'y connaît en cintrés).

- Pour Gandrange, il devrait y avoir un déblocage de crédits de 5 millions d'euros pour la formation de 120 apprentis aux métiers de la métallurgie (qui est en voie d'abandon, rappelons-le).

Après ce déploiement de miroir aux alouettes, il n'a pas pu se retenir de l'autosatisfaction teintée de faux repentir qui semble l'animer depuis qu'il a fait son malaise banal :

-"J'ai mesuré l'ampleur de la déception lors de ma visite en Lorraine il y a quelques jours. J'ai décidé d'y retourner. C'était une erreur".

Je dirai que pour les sidérurgistes du coin, c'était une horreur.

Et puis il est parti apporter la bonne nouvelle à Metz : on remet un peu de troufions pour remplacer ceux qu'il virés … il va en causer à sa cop' Angéla (blanche neige) …

En fait, Naboléon avait besoin de reprendre la main pour tenter de retourner une opinion de plus en plus contrastée pour ne pas dire hostile à son égard, celui de sa progéniture et de sa cour.

Et il prolonge, le petit Nicolas, il a donné une interview à son quotidien de référence, celui qui manie la brosse à reluire comme aucun autre, le seul à connaître la vérité qu'il faut diffuser (pas la vraie, celle du Roy), le dépositaire des scoops de la Sarkozye, le confident du régime, j'ai nommé : le coiffeur (pardon, le Figaro). Pour son torche cul préféré, il prend la défonce (pardon, la défense) du neveu de Tonton, de son fiston que l'on prend pour tête de turc alors qu'il n'est pour rien dans son élection future jouée d'avance grâce à l'impartiale neutralité de son père que l'on veut atteindre au travers du fils (la phrase est longue comme peuvent l'être tous les drames), évoque l'élection de 2012 pour laquelle il n'est pas encore prêt à répondre… et croyez bien que ma réponse est sincère …ajout-t-il. Ben voyons, il ne peut répondre mais c'est sincère. C'est qu'on finirait par croire qu'il se demande ce qu'il fait là, l'animal !

S'il ne sait pas ce qu'il fait, je vais le lui souffler à l'oreille :

-" Il emmerde les citoyens".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

sixtine 18/10/2009 19:13


Bonsoir, Béa et Lucien,
Je suis impatiente de voir comment les électeurs vont se comporter aux Régionales ? Impatiente, mais un tantinet inquiète, tant les électeurs sont versatiles, parfois...
Amitiés.


Lucien Aymard 18/10/2009 21:54


Bonsoir sixtine,
Nous tremblons nous aussi car la peur de la gauche et de son soit disant laxisme sécuritaire va encore faire des ravages chez les conditionnés de TF1.
Amitiés
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 17/10/2009 11:46


Dommage qu'on ait que le Figaro comme source de lecture, même le nouvel obs (une page de pub, une demie page de texte, deux pages de pub, une page de texte) n'informe plus ses rares lecteurs, que
des problèmes d'immobilier, et surtout pas de vagues sur Sarko, on n'a plus que Marianne et le Canard pour s'informer et encore Marianne, ils roulent pour le chou-rave Baillerou.
Bon, pour ta maison à Saint Cyprien, je vais mettre un lien sur mon blog.
Au fait j'en ai deux maintenant avec les mêmes articles. http://lespenseesdunvieuxcon.blogspot.com/
Allez, je vous embrasse tous les deux.


Lucien Aymard 17/10/2009 14:09


Bonjour Jean François,
Heureusement que la blogosphère est là pour entretenir le moral des troupes et que les aminautes sont toujours prêts à aider leur voisin. Merci de ton aide, sait-on jamais...
Bises à vous deux depuis la catalogne
Béa et Lucien


jean georges 17/10/2009 01:20


Bonsoir Lucien et Béa,
Ce type est un véritable provocateur, suivi en cela par une presse d'un autre temps où la propagande Vichyste déferlait sur notre pays. Voici le lien pour lire cette ignominie, Ces gens là vivent
ailleurs, comment peut-on ecrire cela, j'en suis malade. Il parait que le Figaro a fermé le site car un milliers de com hostiles. en quelques heures ont perturbé le serveur. Bonne
soirée.JG. 



http://www.lefigaro.fr/editos/2009/10/16/01031-20091016ARTFIG00292-la-fin-de-la-recre-.php


Lucien Aymard 17/10/2009 14:16


Bonjour Jean Georges,
Merci de ce lien qui a tellement attiré ma haine que ja vais faire une réponse.
Amicalement
Béa et Lucien


jacques 16/10/2009 00:54


sire le bateau coule !!! que cela ne tienne !! ramez vous autres !!
bonne nuit béa et lucien
amitiés de la drôme


Lucien Aymard 16/10/2009 19:44


Bonsoir Jacques,
Il nous faudra bien arrêter de ramer, car on attaque la falaise.
Amitiés
Béa et Lucien


sonya972 16/10/2009 00:00


dis Lucien tu savoures tes mots je suis... mdr
ben ce matin j'ai entendu dire que la belle Rama fait des prouesses et que ça ne plait pas au château
Ils l'ont à l'oeil
elle va surement à l'encontre de gros problèmes..affaire à suivre..
sur ce je vous fais une grosse bise
 


Lucien Aymard 16/10/2009 00:21


Bonsoir Sonya,
C'est vrai que Rama a de temps à autre des ruades qui font grincer les dents du Roy, mais elle a sa protection au nom de la "diversité", ce mot que je hais car il ne veut rien dire pou nous. Il y a
des femmes et des hommes, pour gérer le pays, il faut qu'ils soient compétents et peu importe la couleur, la religion ou l'origine. La diversité, c'est dans les compétences qu'elle doit se tenir.
Allez, je me mets encore en colère ...
Bises de catalogne
Béa et Lucien


Renard 15/10/2009 23:54


J'ai oublié, un blog à connaitre:

http://droit-dans-le-mur.over-blog.com/article-allez-guillon--37612598-comments.html#c


Lucien Aymard 16/10/2009 00:27


Re - Bonsoir,
Je suis allé voir cette vidéo sur un autre blog que m'avait donné un aminaute, mais c'est vrai que tout est dit en peu de temps.
BIses
Béa et Lucien


Renard 15/10/2009 23:47


Bonsoir Béa et Lucien

Oui, je crois que ça va faire jaser cette visite furtive... plus ça va, et plus il se planque des citoyens, on dirait qu'il n'a pas la conscience tranquille...
Mais tu m'as fait rire avec ta dernière phrase si juste...

Bises de Toulouse à vous deux 


Lucien Aymard 16/10/2009 00:14


Bonsoir Renard,
Mais il en a sur la conscience gros comme le bras et il se planque de plus en plus car il n'a même pas le courage d'affronter sa propre image reflétée par le peuple.
Bises de catalogne
Béa et Lucien