Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:42

Vite ! Un vermifuge ou bien je vais finir par m'écorcher à force de me gratter.

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas opposé à l'écologie, à ce qu'elle peut apporter de noble et censé dans notre pays et sur notre terre. Ce qui m'indispose, pour ne pas dire qui me gonfle prodigieusement, c'est l'utilisation, l'usage même que l'on fait de tout ce qui ressemble de près ou de loin à du vert. On transforme peu à peu cette couleur en "caca d'oie", cet espèce de vert jaunâtre qui donne envie de vomir.

Pour les voitures, le grand argument actuel est la faible émission de CO2 qui s'allie à la prime de l'état pour les voitures "propres", comme s'il existait des voitures propres fonctionnant aux hydrocarbures.

Les lessives ne sont pas en reste avec celles qui préservent l'environnement car elles ne contiennent pas de phosphates. C'est bien, mais la soude des savons, personne n'en parle.

Je ne parodierai pas Coluche en vous infligeant une liste de publicités plus mensongères les unes que les autres sur les bienfaits de la consommation sur notre environnement.

L'Etat, évidemment, qui a intérêt à maintenir la population dans la peur pour mieux l'asservir, n'est pas en reste dans l'utilisation de la peinture verte pour toutes les ignominies qu'il commet. Le premier motif d'agacement est le tri des ordures ménagères à la maison. Bien sûr que nous le faisons, mais c'est uniquement par la contrainte de la loi car il serait plus opportun d'embaucher des ouvriers pour trier à l'entrée des déchetteries et là, on pourrait dire que l'écologie crée des emplois. Mais voilà, les organismes privés de ramassage des ordures souhaitent n'avoir aucun tri à faire, on veut prendre l'argent mais pas les inconvénients … comme chez Berlu.

Et voilà maintenant que les pétroliers s'en mêlent et nous annoncent des augmentations indécentes du carburant au premier janvier pour cause d'écologie et de taxe carbonne. Dans l'art de prendre les gens pour des cons, ils se posent un peu là les actionnaires des compagnies pétrolières qui font des bénéfices faramineux et veulent encore nous extorquer de l'argent avec la bénédiction de la Sarkozye toute entière.

Toujours l'Etat, il compense son incurie par des déclarations ronflantes et surtout l'élaboration de la taxe qu'il essaie de nous faire gober comme un mal nécessaire en nous expliquant qu'elle va nous être reversée. Mais c'est quoi cette bande de truands qui nous gouvernent ? On va reverser quoi à un retraité qui ne possède pas de voiture et se chauffe à l'électricité ? Et cet autre qui va trois fois par semaine en dialyse à la ville à côté distante de 25 kilomètres avec son véhicule ?

Cet Etat qui appuie de tout son poids sur l'écologie dans le seul but de mettre les verts en avant pour désintégrer le PS et de faire passer des impôts supplémentaires au nom d'un civisme qu'il exige au lieu de le demander.

Et ces verts, grisés par une pseudo victoire sur on ne sait trop qui ou quoi, ces verts, entraînés par un charismatique caméléon franco teuton passé de l'extrême gauche soixante-huitarde à la limite de la droite en 2009,  et qui s'en prend à tout ce qui pourrait s'allier avec lui pour dégommer le chef suprême actuel.

Et pour combler le vide qui pourrait s'installer au cas où surviendrait un impondérable qui tendrait à faire oublier la couleur dominant l'actualité, voilà, tout droit sorti de ses vacances, la résurrection de monsieur Hulot. Il nous sort un film alarmiste, pleurnichard, surchargé de clichés et émaillé de sentences bien pesées pour culpabiliser le bon français moyen qui ne peut rien si les charbonnages chinois et les aciéries américaines relâchent des milliards de tonnes de CO2 dans l'atmosphère, si le lobby pétrolier entrave depuis des décennies la recherche pour le véhicule propre et si le tourisme pousse au paroxysme l'utilisation de l'avion pour les déplacements intercontinentaux. Allez voir "Le syndrome du Titanic", vous aurez au moins fait une bonne œuvre, vous mettrez un peu de beurre dans les épinards de ce vert si foncé qu'il essaie de nous montrer la vie en noir.

Bien, un peu de raison maintenant, c'est le moment de faire état de quelques remarques glanées dans mes souvenirs ou dans ceux de Météo France.

A Toulouse, on a égalé le 6 octobre 2009 la température du 6 octobre 1985, mieux, on n'a pas battu les records de températures de 1966 (on ne parlait même pas de la couche d'ozone et de voitures propres, alors le CO2 …). En février 1956, le long du canal du midi, les platanes éclataient sous l'effet du gel et en 1988, on cherchait du sel partout pour dégeler les axes routiers … et on n'attribuait pas le froid au réchauffement climatique.

Non, c'est bien à une époque alarmiste à laquelle nous devons faire face, certes avec une grande part de vérité, mais surtout, une époque où le monde entier est concerné et pas, comme on tente de nous l'insinuer, la France et les français.

Par exemple, que ceux qui nous vantent la voiture électrique nous expliquent ce qu'ils vont mettre dans les batteries et ce qu'ils en feront lorsqu'elles seront hors d'usage.

Allez, j'arrête là ma litanie, et je suggère que l'on s'éclaire et se chauffe au feu de bois, mais pas trop à cause de la fumée, que l'on étudie le moteur à crottin et lisier et que l'on récupère les gaz des animaux pour propulser les fusée vers un monde meilleur.

Vers les vers, il nous mène le vert, en pantoufles de vair et en prose, pas en vers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

jeffanne 12/10/2009 09:45


Hum ... Comment le dire... quel article !!! il relate ce que je pense  mais, je n'aurais pas eu ces mots... je parle peu en fait de politique ... mais vous avez raison, quand on se mélange à
la foule on se rend compte que les gens se laissent endormir par les médias et toute cette presse qui, par moments, les déstabilisent mais surtout les culpabilisent ...Curieusement ce mot de
civisme prend, à l'heure actuelle ce "petit air débile" qui s'apparenterait à cette définition "la pioche dans votre porte-monnaie nécessaire pour votre confort, votre bien, votre avenir, votre....
etc etc..."
Le vert caca d'oie ... pas très beau hein ... Et puis, si l'on regarde bien ... trop de gens sont conditionnés par la télé, ils parlent et ne vivent en grande partie pour elle et avec elle (avec
quelques grammes d'exagération mais passons) et les conversations, comme les mots utilisés, sont empruntés à celle-ci... alors de là à penser qu'ils s'en servent comme code de conduite, il n'y a
qu'un pas et les plus malins (les profiteurs) le savent très bien.... 
 


Lucien Aymard 12/10/2009 15:57


Bonjour jeffanne,
Merci d'être passé sur notre blog.
Vous avez totalement raison, c'est la télé essentiellement qui donne le ton des conversations et délivre les sujets de pensée des gens. A croire que plus personne n'a de libre arbitre
et chacun se rend tributaire de l'info (souvent téléguidée) qui est donnée sur la boite magique. Le plus navrant, c'est que le niveau intellectuel régresse en même temps que le temps passé
devant la télé augmente.
Une anecdote de samedi matin : le responsable d'un hard discount (sortie des écoles de commerce) ne savait pas ce qu'étaient des câpres ... c'est pas beau ça ?
Amicalement
Béa et Lucien 


philippe 11/10/2009 20:04


Lucien et Béa, nous on le fait localement après....


Lucien Aymard 12/10/2009 13:04


Bonjour Philippe,
Bien sûr et c'est par civisme et responsabilité et non parce que les politiques nous disent ce qui est bon pour nous.
Amicalement
Béa et Lucien


Pat59 11/10/2009 17:21


Bonjour Béa et Lucien,
C'est très exactement cela, le vert et l'écologie sont en priorité le pretexte tout juteux et bien dans l'air du temps pour nous sortir toutes les augmentations et ch'tites taxes
supplémentaires.

S'ils avaient vraiment eus envie de faire de l'écologie, ce n'est pas faisant cracher le petit peuple qui vont y arriver, mais travailler et sortir des alternatives aux produits polluants et
permettre le remplacement des actuels moyens polluants.

Non, en réalité le mot "vert" sert à cacher la pompe à fric, mais ce sera une pompe à fric écologique, vous êtes content là ?
Amitiés et bises à Béa
Pat


Lucien Aymard 11/10/2009 20:01


Bonsoir Patrick,
C'est tout à fait celà, la pompe à fric se cache de plus en plus derrière la couleur verte et le bon peuple de France reste coi devant cet abus manifeste des sorciers de la télé qui les
enfarinent.
Amitiés et bises de béa
Lucien


philippe 11/10/2009 16:10


Je dirais que l'écologie est indispensable  ! tout au moins dans mon esprit, mais il ne faut pas simplement penser que c'est un problème français, c'est un problème international, et que nous
ne devons pas non plus tout miser sur l'écologie, l'écologie doit intégrer des politiques, mais elle ne doit pas être la seule représentation idéologique. Je suis ancien membre d'une association
environementale internationale. il y a plusieurs facteurs à cibler : l'environnement, l'économie et le social.


Lucien Aymard 11/10/2009 19:58


Bonsoir Philippe,
C'est certain que l'écologie est indispensable, mais il ne faut pas tenter de faire gober aux français qu'ils sont les seuls responsables des malheurs du monde. C'est un problème international et
les plus gros pollueurs sont hors des accords contre la pollution. Là, oui, il faut agir et vite!
Amicalement
Béa et Lucien


Joel 11/10/2009 15:02


Très bon !

la "vertitude" est devenu un marché très porteur ..( financiérement et électoralement )





Lucien Aymard 11/10/2009 15:52


Bonjour Joel,
Merci d'être passé sur notre blog.
Cest vrai que le vert est une couleur porteuse depuis quelque temps et l'Etat en exploite toutes les nuances ... mais dans mon jeune âge, les marsiens étaient des petits hommes verts et
aujourd'hui, plus personne n'y croit ... je parie que c'est ce qui se passera avant longtemps pour tout ce qui est vert politiquement dans notre pays.
Amicalement
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 11/10/2009 11:15


Et je crois qu'on nous prend pour des cons, j'en suis même certain, comme disait Tonton David. Au fait le vert et l'orange ça fait caca d'oie, et c'est pas beau, j'ai porté cette couleur pendant 16
mois dans les années 70.
Alors, je n'aime pas ce Nicolas Hulot, qui se fout de notre gueule en disant : "faites de que je dis, pas ce que je fais.", donc, je dépenserais pas de gasoil, ni de sous pour aller voir cette
connerie au cinéma à Montélimar, pas plus que j'ai regardé le Yann Arthus Bertrand autre grand donneur de leçons.
Ah ! autre chose, dans les temps sur les décharges, il y avait des pioteurs, qui faisaient le tri, mais il y avait moins de poubelles, et plus de cuivre à récupérer.
Bonjour à Béa et à toi.


Lucien Aymard 11/10/2009 15:49


Bonjour Jean François,
Tous ces donneurs de leçons vertes sont comme les jésuites, faites ce que je dis, pas ce que je fais, car la finalité de leur simagrées n'est autre que gagner du fric.
Les mesures qu'ils proposent sont sélectives pour ne pas froisser les Monsanto internationaux ou les agriculteurs nationaux, et tout ça pour faciliter le pompage de fric par l'Etat. C'est pitoyable
... et la majorité des citoyens y croit ...
Amicalement à vous deux
Béa et Lucien


philippe 11/10/2009 09:07


Comme je le pense, les gouvernements font peser le problème climatique à la population : c'est un bon moyen de se décharger ! Ces gouvernements poussent les citoyens à consommer de plus en plus, en
recherchant la croissance : plus de croissance, c'est plus de consommation, c'est moins de ressources et plus de pollution


Lucien Aymard 11/10/2009 15:44


Bonjour Philippe,
Comme le dit flèche dans le comm précédent, le remède serait de replacer l'homme au centre des politiques et non l'argent, mais ...
Amicalement
Béa et Lucien


jacques 11/10/2009 07:19



bonjour béa et lucien

triste réalité que ton ecrit !!! on nous prend ou plutôt on nous laisse pour des cons
amitiés de la drôme



Lucien Aymard 11/10/2009 15:34


Bonjour Jacques,
On nous fabrique des lois liberticides puis on fait appel à notre civisme en même temps que l'on nous impose certaines choses. L'Etat est dans la contradiction permanente.
Amitiés de catalogne
Béa et Lucien


Renard 11/10/2009 02:44


Bonjour Béa et Lucien

Je n'irais pas voir son film, d'abord, je n'ai pas les moyens d'aller au cinéma, ensuite, je ne lui porterais pas mes sous si j'en avais, et enfin, et c'est le plus important, parce que pour le
faire, il a pollué en quelques mois plus qu'un citoyen lambda en 5 ans

Et plutôt que de brailler, pourquoi ne pas réhabiliter le frêt par chemin de fer ou fluvial, au lieu de renforcer le frêt routier si polluant?
C'est du flan cette histoire de remboursement, car si c'est pour la rendre, pourquoi la prendre? et sous quelle forme? 

Pandémie du fric, de la trouille, des abus... oui..

Bien amicalement à vous Béa et Lucien, que votre dimanche soit doux 


Lucien Aymard 11/10/2009 15:32


Bonjour Renard,
Quand on voit le nombre de citoyens qui tombe dans le panneau, on est effaré. Les gens se laissent culpabiliser et prennent pour argent comptant les couleuvres que la télé leur fait avaler. C'est
navrant de constater que 65% des français n'ont aucune personnalité autre que celle dictée par les médias. Je crois que je finirai par me faire naturaliser marsien.
Amitiés
Béa et Lucien