Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 19:19

raison.gifVous avez dit solidarité ?

Ce mot, à lui seul nous parle d'une actualité brûlante savamment diluée dans les médailles olympiques et la Sécurité Sociale d'Obama par les médias nationaux à l'écoute attentive du pouvoir.

Ce mot comporte un début "SOL" de solitude et une fin "ITE" qui donne congé. On pourrait donc penser à la fin de la solitude, mais hélas, les seules lettres qui sont retenues constituent le centre du mot "DAR" qui évoque la blessure, la piqûre, le meurtre. Notre pays est donc en train d'interpréter ce mot comme la mort de la fin de solitude, en d'autres termes, le retour à la solitude, donc l'abandon de l'entraide. Et les preuves nous arrivent en foule justement dans cette période d'heures sombres pour la société et ses acquis. Je sais que ce mot "acquis" révulse et hérisse le poil de tous ces petits bourgeois de droite qui se prennent pour ce qu'ils ne pourront jamais être : des citoyens réfléchis. Tous ces minus qui prétendent à l'instar de leur idole macro présidentielle qu'il faut remettre en cause justement ces acquis pour mieux réformer le pays. Certes, comme j'ai eu l'occasion de le dire, réformer est nécessaire à l'adaptation de la société au siècle dans lequel elle vit, mais adapter ne veut pas dire reculer et il n'est nul besoin de prendre en exemple les pires choses qui se font "ailleurs" pour justifier les exactions sociales de nos gouvernants. Que se passe-t-il aujourd'hui ?

Tout d'abord, on a les retraités dans la rue, et ils ont bien du mérite car ce ne sont pas les journaux télévisés qui les ont informés sur la tenue des manifestations de ce jour. Ils sont dans la rue pour demander à notre gouvernement de fantoches un permis de vivre plus décemment et si possible plus longtemps. A l'heure des largesses de notre souverain à l'égard de l'étranger et des marchands d'armes qu'il fait travailler en expédiant toujours plus de chair à canons dans des lieux où notre présence n'est nullement indispensable, nos retraités crèvent de faim et sont obligés d'abandonner les mutuelles qu'ils ne peuvent plus payer. Elle est belle la solidarité telle que nous la montre notre exécutif ! Il a d'autres soucis que celui de veiller sur les anciens, ceux-là même qui apportent une grande partie des voix de la droite sarkophile. Des manifs, ils peuvent en faire autant qu'ils veulent les vieux, nabot et ses boys n'en ont rien à secouer. 674 euros par mois pour cette dame qui nous a gentiment expliqué ce midi qu'une fois le loyer et la nourriture réglés, il ne lui reste plus de quoi se payer un loisir type cinéma ou théâtre, ou cet autre monsieur qui se considère comme privilégié avec ses 1300 euros par mois mais qui vient manifester parce qu'il pense à ses petits enfants. Cette dame enfin qui vient de prendre une retraite bien méritée et passe du jour au lendemain de 1600 à 1096 euros par mois…

Et l'autre tordu qui veut faire travailler les gens plus longtemps, on sait pourquoi : il y aura de moins en moins de vieux et de plus en plus de morts et ceux qui cotiseront encore permettront de … de rien du tout parce qu'ils seront de moins en moins nombreux puisque les boites ferment à tour de bras créant des chômeurs âgés en plus des jeunes qui arrivent sur le marché de l'emploi … mais, chut ! Ce n'est pas la même caisse, chômeurs et retraités ne sont pas payés par les mêmes instances. Et d'un !

Autre solidarité notoire, celle des syndicats de TOTAL.

En voilà des lèche-cul, ils prennent le train de la grève en marche, suivent les ouvriers de toutes les raffineries qui, par solidarité avec Dunkerque, ont voulu se mettre à l'unisson de leurs camarades du nord dans un mouvement de défense de leur outil de travail, pour enfin commander la reprise (suspension qu'ils appellent ça) en larguant les ouvriers de la raffinerie nord. C'est beau la solidarité dans ce sens, ils ont obtenu que les autres établissements que Dunkerque ne fermeraient pas dans les 5 ans et ça suffit à leur bonheur quant aux camarades touchés dans l'immédiat, on les largue. On conserve notre boulot : ils n'ont qu'à se démerder … le "DAR" de solidarité.

Eh ! Les gars, il ne vous est jamais venu à l'esprit que sans fermer une raffinerie on peut en réduire le personnel de façon drastique et mettre à la porte l'équivalent de deux ou trois sites ? Et si vous faisiez partie de la prochaine charrette des vidés ? Ca vous ferait quoi d'avoir appelé à la reprise ? Des regrets seulement ou des remords ?

Et pendant ce temps là, fidèle à son incorrigible tendance au n'importe quoi, le PS nous envoie des signaux qu'il voudrait en morse mais qui sont en bègue. Ils sont solidaires de leur tête de liste du Val d'Oise, trouvent des raisons valables à la nomination d'un des leurs au Conseil d'Etat, comprennent la collusion d'un ancien avec Sarko pour le Conseil Constitutionnel et excluent les amis de Frêche au prétexte qu'ils sont restés sur la liste de celui-ci pour qui on veut monter une cabale dans le but de déstabiliser Ségolène Royal. Comment voulez vous monter dans un voilier dont la barre suit le mouvement des vagues sans tenir compte de la direction du vent.

Finalement, ces rigollots du Parti Simpliste, finiront par donner raison à Sarko qui veut être leur Directeur des Ressources Humaines. La solidarité, au PS, c'est une affaire de courant mais il s'agit probablement de courant alternatif.

Finalement, j'ai une suggestion quant au mot "solidarité". Prendre en considération le "AR" symbole d'Aller et Retour et lire le reste …. "Solidité".

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Renard 25/02/2010 23:17


Je viens de lire le com' de mamyboom et je ne suis pas d'accord, si demander à être respecté c'est mettre la pagaille, et bien je comprends que ceux qui pensent comme ça méprisent le peuple...
La démocratie, c'est le peuple qui élit des gens pour le représenter et le défendre, pas pour s'en mettre plein les poches et l'assommer.


Lucien Aymard 26/02/2010 00:25


Mais oui, tout le monde ne dépasse pas le seuil de l'information téléguidée qui culpabilise ceux qui cherchent à défendre leurs idées lorsqu'elles sont baffouées. Ainsi, on fait dire aux gens que
les fonctionnaires, les cheminots et même les travailleurs sont des nantis parce qu'ils ont un travail mais on ne parle pas de ceux qui se lèvent tous les matins avec comme seule préoccupation la
fortune qu'ils vont gagner sans rien faire.
Encore des bises, tiens !
Béa et Lucien


Renard 25/02/2010 23:12


Bonsoir Béa et Lucien
Comme toujours, un excellent article
Il y a des choses criantes à réformer, mais nanissime ne veut pas y toucher.
Pour les retraites, c'est vrai que je l'ai appris en écoutant France info dans l'après-midi, donc trop tard...
Quand à ceux qui ont arrêté la grève, j'en suis verte de rage... car ils se sont vraiment désolidarisés de leurs confrères dans la mouise... ils n'ont pas encore compris que c'est comme ça que le
gouvernement gagne... ils sont incapables de se fédérer parce qu'on leur a promis un sursis de 5 ans... bande d'imbéciles...et en plus, tous ces crétins qui ont rempli leurs bidons d'essence,
autant de gagné pour Total...
Tu sais, je crois que plus personne ne pense aux autres maintenant... du moins, c'est ce que je constate tout le temps

Bises de Toulouse à vous deux 


Lucien Aymard 26/02/2010 00:21


Bonsoir Renard,
La solidarité a fait place à l'égoïsme depuis bien longtemps, mais il existait encore un esprit de "caste" qui faiosait que les salariés se tenaient la main au moins par branches. Le "diviser pour
règner que le pouvoir a mis en place est en train de démolir ce qui reste de l'édifice ouvrier. Un jour, peut-être, les gens ouvriront les yeux ailleurs que sur l'écran de télé et ils s'apercevront
qu'ils ont besoin les uns des autres.
Gros bisous catalans
Béa et Lucien


mamyboom 25/02/2010 18:42


la démocratie n'est elle pas de donner le pouvoir au peuple et que fait le peuple si non que de  mettre la pagaille, quelque soit les dirigeants les gens ne seront jamais contents merci pour
votre passage sur mon blog  (je connais le cers, mais je ne voulais pas que les bloggueurs confondent avec la ville de Cers


Lucien Aymard 26/02/2010 00:17


Bonsoir Mamyboom,
Le peuple met la pagaille quand il estime être floué par ceux qu'il a élus et il semble qu'actuellement ce soit le cas. Les dirigeants de tout bord pensent plus à eux qu'à leurs électeurs, c'est en
partie ce qui explique le découragement des uns et les réactions violentes des autres. La France est avant tout un pays majoritairement latin donc au sang chaud. Les élus devraient en tenir
compte.
En bon biterrois, je préfère parler de grec (plèjo al bec) que de cers.
Amitiés
Béa et Lucien


GONTIER jp 25/02/2010 18:37


Bonsoir tous les deux!!
Il y a bien longtemps que le mot "solidrité" a été baffoué!!
Déjà,sous "tonton",puis de plus en plus fréquemment jusqu'a ce que le "petit peuple" soit "p^ris en otage par les grévistes"!!
Les cheminots ne "payent pas le train"(quoique faudrait voir leur rétribution!!),YAKA leur enlever.Les "gaziers" ont un rabais?YAKA leur enlevé!!Et les exemples ne manquent pas.Si votre aîné a un
jouet et que vous soyez génés pour en acheter un au second,YAKA leur enlever!!
Pendant ce temps,les nantis se font payer de gros dividendes et oublient les "miséreux" qui,eux,bossent par nécessité!
Ainsi va le monde,celà m'étonnerais qu'il en soit autrement si 1789 ne se refait pas.
Addissias a tous
JPG


Lucien Aymard 26/02/2010 00:12


Bonsoir Jean Pierre,
Heureux de te lire et de constater que, comme nous, tu gardes l'esprit cathare qu anime les révolutionnaires que nous sommes. Révolution dans le bon sens du terme, bien sûr, pas un changement comme
le souhaite Sarko, mais une révolution qui redonne au peuple le pouvoir qui lui est confisqué. Ce sera dur mais on y travaille.
Amitiés sincères
Béa et Lucien


Fleche 25/02/2010 13:28


Assez désespérant tout ça.
Entre les syndicats qui ne défendent plus rien et un pouvoir pour les plus riches, la France est mal partie.


Lucien Aymard 25/02/2010 14:04


Bonjour Fleche,
La France est partie pour devenir un nouveau pays sous-développé socialement.
Amitiés
Béa et Lucien


sixtine 25/02/2010 07:37


Bonjour, Béa et Lucien,
Ainsi, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Celui des Puissants ... Les autres, ma foi, il ne leur restera bientôt plus que leurs yeux pour pleurer. Sans rire, il n'y a qu'en maths
que : " - par - = + " 
Passez une bonne journée !


Lucien Aymard 25/02/2010 12:52


Bonjour Sixtine,
Comme tu le dis, il n'y a que l'algèbre qui donne un + evec des -, il faut donc croire que les riches sont en train de réinventer les maths à leur manière.
Bises à toi
Béa et Lucien


Pat59 24/02/2010 22:59


Bonsoir Béa et Lucien,
Des solidaires comme ceux de chez TOTAL, il n'en faut pas plus... avec un bel ensemble ils ont laché le morceaux dès que la direction a dit qu'elle paierai les heures de grèves... et le résultat,
les ouvriers de Dunkerque qui sont sur le carreaux, virés et isolés...
Ce monde est vraiment pourri, nous sommes jetés en pâture au Saints Dycats qui sont aux ordres de sa saigneurie... Comme dirait F.Raynaud. Et Vlan ! passe moi l'éponge !!

Amitiés et que Béa se soigne bien, je lui fais une grosse bise
Pat


Lucien Aymard 25/02/2010 12:49


Bonjour Patrick,
Avec les représentants saint dicaux d'aujourd'hui qui pensent plus à leur propre avenir qu'a la défense de ceux qui les ont élus, comment s'étonner que le pouvoir fasse ce qu'il veut ?
Bisous de Béa (toujours malade)
Une poignée de mains amicale de Lucien


cacahuette83 24/02/2010 20:23



Y a pas à dire! Je suis vraiment fan! Tu as une facilité d'écriture que me plait! Mais tu ne t'imagine même pas à quel point!
J'aime ton interprétation du mot solidarité! Il est bien plus révélateur de la vérité !
Je vous embrasse bien fort tous les deux...



Lucien Aymard 25/02/2010 12:38


Bonjour cacahuette,
Eh bien dis-donc ! Me voilà fier d'avoir une fan, et en plus, toi que nous apprécions, que demander de mieux ?
J'écris simplement comme j'aimerais lire et les arguments que je donne sont ceux qui me paraissent les plus équitables.
Gros bisous
Béa et Lucien


SONYA 972 24/02/2010 20:21


ce n'est pas faux ce que tu dis
travailler plus et plus longtemps pour avoir moins de vieux
ils ont tout calculé d'avance
quelle vie
bisous


Lucien Aymard 25/02/2010 12:18


Bonjour Sonya,
Ils essaient de nous tracer une vie à leur manière, à nous de la refuser.
Gros bisous
Béa et Lucien