Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 20:17

Ah la vache ! La question va faire débat au mauvais moment, juste avant les élections régionales, c'est ballot, jamais personne dans notre gouvernement de fachos n'aurait pensé à lancer une idée aussi saugrenue sur l'identité nationale.

Personne ? Eh bien si ! Il se trouve toujours un ministre plus tordu et ambitieux que les autres pour évoquer, au bon moment, à bon escient et au profit du saigneur les problèmes de la jeunesse qu'on s'empresse d'appeler problème d'identité nationale. En l'eau cul rance, ce ministre au sourire ravageur se nomme Baie son, le faux cul de la gauche rose pâle passé au bleu ciel agrémenté de fleurs de lys.

Les caprices du Roy ont fait supprimer la police de proximité qui apaisait les tensions, l'orgueil et le mépris de ce même personnage ne font qu'ouvrir des blessures chez les jeunes des banlieues. Ainsi, incapable de traiter les problèmes découlant de sa propre inaptitude, l'Etat, par la voix de son ministre des reconduites, lance un débat sur l'identité nationale.

C'est quoi cette fameuse identité ?

C'est, d'après le sinistre frère sourire, chanter la Marseillaise au moins une fois l'an, suivre des séances d'instruction citoyenne et être fier d'être français.

Je me bidonne tellement il défèque à côté de la cuvette.

La Marseillaise, avant de la chanter, il faudrait commencer par l'apprendre et pour cela, revoir le système éducatif autrement que comme on le fait actuellement en essayant de réaliser de l'éducation à deux vitesses. Il serait bien de mettre des moyens où ils sont utiles, comme par exemple fermer les collèges et lycées de plus de 500 élèves et en ouvrir autant que de besoin sans dépasser ce nombre avec comme autre critère la limitation des classes à 30 ou 35 jeunes. On pourrait alors introduire des cours d'instruction civique tout au long de la scolarité et alors seulement on y inclurait l'étude de la marseillaise.

Pour la fierté d'être français, il faudrait avant tout que l'Etat donne l'exemple et en premier son chef. Comment voulez-vous être fier de votre nationalité quand vous voyez comment notre Roisident est perçu au-delà de nos frontières ? Et vous, maître Baie son, comment voulez-vous que l'on soit fier de dire que l'on vient d'un pays qui renvoie les immigrés dans des pays en guerre ?

Et puis, monsieur le sinistre, vous me faites rire à gorge déployée quand vous racontez que l'on va parler de :

-"La définition de notre Nation, par son histoire, sa culture, son patrimoine, son territoire, mais aussi par notre volonté de vivre ensemble, sur la base des principes républicains de liberté, d'égalité, de fraternité, et sur l'opportunité de les compléter par ceux de laïcité, d'égalité homme - femme, ou encore de solidarité nationale."

Vous me faites rire car vous ne précisez pas jusqu'où il faut remonter dans l'histoire de la Nation, aux Mérovingiens ? Au despotisme ? A l'époque des persécutions religieuses des protestants, des cathares ou des chouans ? A la reconquête des territoires envahis par les maures ? Plus près de nous au régime de Vichy ou aux débuts du règne de Naboléon ?

Vous me faites rire quand vous parlez de la culture nationale, sortez de votre carcan judéo chrétien, la culture de notre pays s'est construite sur la base de cultures d'autres nations qui se sont mêlées à la notre tout au long des siècles et qu'il ne vous dérangerait nullement de remettre en cause pour développer des thèses fascisantes.

Vous me faites rire quand vous évoquez notre patrimoine comme s'il s'agissait de quelque chose de fixe et immuable. En plus, notre patrimoine, vous le bradez à des entreprises à capitaux étrangers. Je vous en prie, ne parlez pas de ce que vous volez pour le donner aux amis du Roy.

Vous me faites rire quand  vous causez de notre territoire. Comment vous le voyez ce territoire ? Avec ou sans les DOM TOM ? Avec ou sans les colonies ? Dans les frontières actuelles ou celles du 5ème siècle ?

Notre volonté de vivre ensemble, rassurez-vous, elle existe, seulement vous développez des trésors d'ingéniosité pour monter les gens les uns contre les autres, les vieux contre les jeunes, les banlieusards contre les citadins, les beurs et les noirs contre les blancs, les ouvriers du privé contre les fonctionnaires, les routiers contre les cheminots, et même les retraités entre eux par les manigances dans leurs régimes de retraite. C'est vous qui l'annihilez cette volonté de vivre ensemble, mieux vaut vous taire.

Quant aux principes républicains de liberté, égalité et fraternité, vous êtes les premiers à les bafouer. Les libertés vous nous les ôtez peu à peu tous les jours, l'égalité, n'en parlons pas, c'est en son nom que vous volez nos retraites mais vous vous gardez bien de l'appliquer aux élus dont vous êtes. Pour la fraternité, vous donnez l'exemple en expulsant les afghans dans leur pays en guerre.

Je ne disserterai pas sur les ajouts que vous voulez faire à ces principes. La laïcité, c'est la tolérance de l'autre, l'acceptation de la différence et là, regardez quelles positions vous prenez à ce propos. L'égalité homme – femme, elle commence à la parité parlementaire que vous ne respectez pas. La solidarité nationale, elle consiste, pour vous, à faire appel aux associations pour combler les besoins que notre gouvernement s'avère inapte à satisfaire. La solidarité, c'est vous qui devriez l'assurer et vous devriez mourir de honte à la seule pensée que votre peuple qui, dans sa majorité, souffre d'un manque cruel d'argent apporte son aide aux plus démunis. Ca, ce n'est pas de la solidarité mais de l'entre aide, ce mot que vous ignorez.

Comme pour affirmer vos orientations populistes et électoralistes, Brice de Clermont évoque la transmission de patrimoine génétique et sous entend qu'un génie engendre un génie et un pédophile un pédophile. Les thèses de la France d'en haut se rapprochent à grands pas de celles d'Hitler. D'ailleurs le petit roi, lorsqu'il n'était que candidat, n'a-t-il pas  évoqué ces jeunes qui se suicident parce qu'ils étaient génétiquement fragiles ou que sa propre énergie était inscrite dans son patrimoine génétique.

Franchement, là haut, vous devez avoir la paire de chromosomes de la connerie hyper développée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

kalei 31/10/2009 14:57


J'ai lu avec plaisir et très grand interêt. Vous avez le don de me rassurer...
"D'Autres" partagent mon état d'esprit...
Bizzz à vous deux
Kaléi


Lucien Aymard 31/10/2009 18:33


Bonjour Kaleï,
Merci d'être passé. Si je vous rassure, c'est plus que je ne pouvais en espérer. Je souhaite que beaucoup de monde soit rassuré comme vous et que la trainée de poudre ainsi entamée finisse en feu
d'artifice.
Bises catalanes
Béa et Lucien


joel 27/10/2009 19:20


ok  

quand tu dis çà " Comment voulez-vous être fier de votre nationalité quand vous voyez comment notre
Roisident est perçu au-delà de nos frontières ?
 j'ai cru comprendre , par déduction , que par contre ,  si on avait un bon président , on pourrait l'être " ( fier d'être français ou de sa nationalité )

remarque , y'en a encore beaucoup qui tombent dans ce panneau , et que çà ne choque pas !  cette formule  a tellement été rabachée !  à droite comme à gauche ! ..Ségo et ses drapeaux
aux balcons ! 

Cordialement


Lucien Aymard 27/10/2009 23:58


Bonsoir Joël
Comme je te l'ai dit, je suis fier de peu de choses. D'ailleurs, la fierté est un sentiment qui ne me plait pas trop, je préfère l'humilité, ça me correspond plus. La fierté, je la ressens quand
j'ai l'impression d'avoir "servi à quelque chose" et elle est décuplée quand le bénéficiaire ignore que je l'ai aidé.
Amitiés
Béa et Lucien


fanfan 27/10/2009 19:04


moi j'ai toujours pensé qu'on doit faire des établissements scolaires à taille humaine, où un proviseur  et un prof connaîssent les élèves ,(cela exisait bien avant);et beaucoup de problèmes
seraint résolus; apprendre aux enfants ,la morale ,le respect    etpourquoi pas la Marseillaise  à l'école , ce serait pas mal; mais pour l'exemple que donnent notre
gouvernement , il faudra repasser!! ce sont eux qui devraient retourner à l'école!!
bonne soirée


Lucien Aymard 27/10/2009 23:54


Bonsoir Fanfan,
Dieu (pardon Sarko) t'entende, c'est vrai que là se situe certainement le meilleur moyen de couper court à la violence scolaire.
Bises catalanes
Béa et Lucien


Pat59 27/10/2009 17:27


Bonjour Béa et Lucien,
Le pourquoi ? Les elections et le coup de pied vers l'électorat FN, et surtout prendre une idée FN à la sauce UMP....
Vomir, est-ce une bonne idée ?
Je reviens
Amitiés et bises à Béa
Pat


Lucien Aymard 27/10/2009 23:52


Bonsoir Patrick,
Vomissons ensemble, ça fera plus de bruit.
Amitiés
Lucien
Bises de Béa


sonya972 27/10/2009 16:40


Faute de frappe en me relisant j'ai voulu dire "une méthode syllabique" bisous


Lucien Aymard 27/10/2009 17:11


Bonjour Sonya,
Nous avions traduit ...
Bisous
Béa et Lucien


joel 27/10/2009 12:33


Evidemment, sur l'ensemble j'adhére .

C'est juste le paragraphe ou tu dis qu'on peut être fier de sa nationalité .. bein non..puisque on n'a rien fait de méritant pour l'obtenir ..fier n'est pas approprié ...

c'est comme si on disait à l'extrême " fier d'être blond " ..çà n'a pas de sens , puisqu'on a pas agi pour l'être !

Ne tombons pas dans ce panneau , dont le but est de nous inventer des sentiments fictifs avec des relans nationalistes, égoistes , voire de supériorité... ce mot est galvaudé de son vrai sens

A partir de là on peut tout dire , et être fier de tout !  ex : être fier d'avoir des voisins sympa , être fier d'avoir un beau chêne ( qui a 100 ans ) ..être fier que les oiseaux chantent
dans ta goutière ..

On voit là l'absurdité , et l'ineptie ! .. de la formule !


Lucien Aymard 27/10/2009 17:05



Eh, attends ! Je ne fais que rapporter les termes employés par Besson. C'est lui qui prétend qu'il faut être fier d'être français et je prends appui sur cette phrase pour fustiger la manière
d'agir des dirigeants.


C'est certain qu'il est absurde de parler de fierté de quelque chose qu'on ne maitrise pas.



joel 27/10/2009 11:24


1 l'identité nationale , çà n'existe pas , mais c'est très prisé au FN..il y a autant d'identités qu'il y a de français !  et c'est pas Besson qui va nous couler dans un seul moule unique , en
fonction de je ne sais quels critères ... notre identité propre , n'appartient pas aux politiciens , ce n'est pas à eux de la définir !  tout comme l'Histoire !

2 fier d'être français !  l'une des plus grandes inepties que j'ai jamais entendue ! ..on est fier de soi, quand on a fait quelque chose de méritant ..mais je ne vois pas comment on peut être
fier d'une chose à laquelle on y est pour rien . c'est une absurdité qui ne veut rien dire !  .. Par contre on peut être content ou mécontent d'être francais !  nuance !

Et on a tous tendance à tomber dans ce panneau aux relans cocorico nationalistes ! .. non Lucien , la référence à la politique de ce gouvernement , n'est pas une justification ..pour dire qu'on est
fier ou que l'on a honte d'être français... on a honte de ce qu'ils font de la france .oui .. on est fier ce ce qu'ils font de la france ..oui ... on a honte de l'image qu'ils
donnent de la france ..oui

mais fier d'être français .. ou honte d'être francais .. çà ne veut rien dire !  c'est une ineptie ou une manipulation de l'esprit a des fins nationalistes .

Le mot fierté pas innocent , est inaproprié , on ne peut être fier que d'une action   l'on a fait soi-même , individuellement ou collectivement .. tout ce qui reléve de l'action des
autres , on n'a pas à l'endosser , ou a s'en rendre responsable ...

Utiliser ce mot pour une nationalité , c'est une déformation, une tentative de manipulation de masse ..un endoctrinement , et on a vu comment Hitler s'en est servi .. avec tous en coeur, la
nation,  le salut nazi ! ..Et sans cet endoctrinement avec cette fausse idée de fierté nationale ..Hitler aurait été impuissant

On peut être chanceux , content, heureux , satisfait  d'être français , ou regretter de ne pas être Belge ou autre .. mais fier d' être  francais ..çà n'a pas de sens , sinon que vouloir
manipuler les cerveaux !

Il ne faut pas mêler çà à la politique d'un gouvernement qui passe, lui  .. francais on l'est toujours !  (sauf à choisir autre chose) .. çà voudrait dire qu'un jour je serais fier , ou
pas fier , selon le gouvernement .. sans avoir rien fait personnellement  de spécial , moi-même ? .. Voyons !

c'est pas commode d'expliquer çà avec des mots .. mais je le tente sur mon blog

Cordialement .


Lucien Aymard 27/10/2009 16:57


Bonsoir Joël,
J'adhère tout à fait à tes explications. Mon propos n'était pas de dire si j'étais ou non fier de ma nationalité, mais de faire ressortir les inepties débitées autour de ce concept totalement
inventé par la droite et l'extrême droite.
Personnellement, je me considère comme citoyen du monde et à mes yeux, les frontières ne sont que le fait de la volonté des hommes et ne veulent donc rien dire. Ma fierté est là, le choix que je
fais d'être en quelques sortes apatride. La notion de patrie elle-même me hérisse, comme je l'ai dit en réponse au com de Jean François.
Bien amicalement
Béa et Lucien


Renard 27/10/2009 01:31


Bonjour Béa et Lucien

Il est superbe cet article...
Si la majorité silencieuse pouvait le lire.... 

Cadeau, j'y suis abonnée et je crois qu'il est un des rares médias à parler des choses qui fâchent..:
http://www.mediapart.fr/

Bises de Toulouse à vous deux 


Lucien Aymard 27/10/2009 16:44


Bonjour renard,
Merci de ton appréciation.
Ma secrétaire particulière et préférée va tous les jours sur Médiapart pour m'aider à rechercher les sujets d'articles, c'est en procédant ainsi qu'on est en avance sur les médias classiques.
Bises catalanes
Béa et Lucien


Jean georges 27/10/2009 01:08


C'est vrai que le Besson n'est pas ton copain, bon! tu le sais ce n'est pas le mien non plus. J'ai regardé l'emission de Calvi ce soir avec le sinistre Besson et Moscovici qui l'a bien allumé. Mais
c'est impensable qu'un républicain puisse tenir de tels propos, il me fait penser de plus en plus au giton d'Hitler (Gobels ) Je te fiche mon billet qe si Sarko perd la présidentielle il ira chez
Marine Le Pen.
Bone soirée Béa et Lucien. JG.


Lucien Aymard 27/10/2009 16:42


Bonjour Jean Georges,
Cet homme est capable d'être républicain, royaliste ou impérialiste, pourvu qu'il soit présent. Il doit souffrir d'un complexe de supériorité ce qui le rend égocentrique. Je le crois capable du
pire.
Amitiés
Béa et Lucien


Olive 26/10/2009 23:14


Besson veut lancer un débat sur l'identité nationale, lui il part en brioche.
Est-il au courant que son boss est Hongrois, donc lui il aura pas l'identité Nationale.
A quand Besson prépare un charter pour la famille Sarkozy.

Amitiés


Lucien Aymard 27/10/2009 16:39


Bonjour Olivier,
A bien y réfléchir, l'identité nationale, c'est une carte.
Amitiés
Béa et Lucien


sonya972 26/10/2009 22:59


je suis entièrement d'accord avec toi Lucien

il n'existe plus d'encadrement pour nos jeunes , ils sont livrés à eux mêmes.
Au niveau de la scolarité , l'instruction est bafouée
Ils ont institué un méthode syllabique  ce qui fait que nos jeunes écrivent de plus en plus avec des fautes d'orthographe et accumulent lacunes sur lacunes et
j'en passe...
il est vraiment super ce billet
je vous embrasse , gros bisous des Antilles 


Lucien Aymard 27/10/2009 16:30


Bonjour Sonya,
C'est très gentil à toi de me donner ton appréciation. Oui, on est en train de faire périr tout un pan de notre jeunesse, mais rien n'est fait au hasard, quand on veut dicter sa loi au peuple, on
le maintient dans l'ignorence.
Bises de catalogne
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 26/10/2009 21:07


Eh! non Besson il a les cojones de la connerie. Entièrement d'accord avec l'article, tous ces cons devraient simplement relire la vraie déclaration des droits de l'homme qui date de 1793. Ils y
trouveraient des choses simples et intéressantes. Quant à "La Marseillaise", quoique je préfère celle de Gainsbourg, ou mieux de Graeme Allwright, notre nainsident ne la sait pas, et ne la chante
pas, et moi je ne connais, comme beaucoup de français que le premier couplet qui n'est déjà pas terrible. Comme je n'ai pas de problème de nationalité, je ne vois pas pourquoi, on m'obligerait à
chanter un hymne à la guerre, pour aimer la France.
Et de plus, on ne me l'a jamais apprise.
Salut et Fraternité.


Lucien Aymard 26/10/2009 22:00


Bonsoir Jean François,
Je te rejoins quand même. Ma nationalité c'est être humain de la terre et ma patrie c'est le monde. La guerre, c'est la plus grosse connerie de l'humanité, si bien que le seul bien que j'ai à
défendre, c'est la vie des miens. Donc, en cas de danger pour mes biens matériels : courage, fuions. Leurs histoire de patrie me fait rigoler car il est bien connu que lorsqu'on fait la guerre au
nom de la patrie, c'est à cause et pour le profit d'une poignée de sans scrupules.
Excuse ma colère sur le coup, mais de la marseillaise à la bataille de la marne ou el alhamein, rien ne vaut la vie des gens et c'est la seule chose qui soit défendable à mes yeux.
Amitiés
Béa et Lucien


jacques 26/10/2009 21:03



bonsoir béa et lucien

super ton article il n'y manque qu'une chose tu n'as pas parlé de moi !!!
eh oui je l'emmerde le roisident
amitiés drômoises



Lucien Aymard 26/10/2009 21:52


Bonsoir Jacques,
Promis, au prochain article, je te mets en avant.
Amitiés
Béa et Lucien