Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 17:00

Voici la lettre que j'ai adressée tout à l'heure au premier ministre et au blog Fillon pour être sûr qu'il la verra ou qu'on lui en parlera.
Un aminaute m'a adressé la lettre qu'il a, de son côté, envoyé à son député pour remise à Sarko. Il s'agit de cosaque91, je reprends sa lettre après celle à Fillon.

Monsieur le premier ministre,

 

 

C'est dans le cadre d'une démarche citoyenne que je m'adresse à vous.

Après avoir envoyé par mail la lettre ci-jointe aux 577 députés, et avant de la transmettre à chacun des sénateurs, je me permets d'attirer votre attention sur les raisons de ce courrier.

Devant l'inaction de l'Etat en matière de prise en compte des sans abris, nous avons décidé, à quelques blogueurs, de tenter une mobilisation nationale avec l'aide d'Internet. Nous ne comprenons pas que la promesse faite le 18 décembre 2006 par notre Président ne soit toujours pas suivie d'effet, pis encore, à la lumière des premières réponses nous constatons que la volonté de la majorité de nos élus est de maintenir délibérément les plus faibles et délaissés de nos concitoyens dans le misère.

Pour attirer votre attention sur la différence entre la parlotte du futur chef de l'Etat et les actions (je devrais dire les inactions) qui suivent, je me permets de vous rappeler la fameuse déclaration de Charleville Mézières :

-" Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."

A croire que Mézières a été confondu avec misère, puisque le 8 décembre 2009 lors du scrutin n° 0462, presque trois ans jour pour jour après la déclaration de Mr Sarkozy (déjà 1 an de retard), 282 députés sur 477 votants ont rejeté le projet de loi déposé, il est vrai, par l'opposition, ces 282 personnes étant toutes des représentants de l'UMP dont vous êtes, ainsi que le Président, des adhérents.

Pour la petite histoire, l'un des vôtres Monsieur Louis Guédon a fait apporter la précision qu'il s'était trompé et avait voté pour alors qu'il voulait voter contre ce projet … une manie décidément dans la majorité.

Certes, ce projet n'était pas de nature à éliminer totalement le problème des sans logis, mais il constituait un pas que vous n'avez pas souhaité franchir, dans l'analyse la plus favorable ou que vous avez refusé de faire dans le plus défavorable des cas.

Ne rien faire, c'est condamner de plus en plus de SDF et de mal logés au dénuement, mais cela ne semble pas le moins du monde atteindre les députés qui ne connaissent de la misère que les reportages télévisés.

Ne rien faire, c'est aussi démontrer que les promesses de campagne ne sont que miroir aux alouettes comme elles l'ont souvent été, même si celui qui les fait répète à l'envi :

-"Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis."

Ne rien faire, c'est faire reposer sur les épaules des bénévoles et des associations ce que l'Etat devrait prendre en charge, encore que les associations doivent entrer dans le "moule" que vous leur dessinez, on l'a vu avec les "enfants de Don Quichotte", au risque de se voir désavouer.

Vous pouvez faire quelque chose, si vous le souhaitez, si vous le voulez, non pas réguler le passage des véhicules d'aide sociale comme le voulait le secrétaire d'Etat Benoît Apparu, mais prendre de vraies mesure pour que tous ces gens "de la rue" aient au moins un toit pas seulement collectif pour vous donner bonne conscience, mais avec des chambres doubles ou individuelles et de quoi se réchauffer et se nourrir.

Tout ceci a un coût, j'en suis conscient, mais il est possible de trouver le financement par exemple en retirant quelques deniers du "grand emprunt", car je ne vous parlerai pas des cadeaux du paquet fiscal dont l'évocation est déjà éculée. Quant aux logements, ils existent dans la quasi-totalité des grandes villes de notre pays, il suffit de les aménager.

Maintenant, il faut faire vite parce qu'il fait froid, parce que vous n'avez rien fait de suffisamment concret depuis 2007 et parce que le froid tue comme, d'ailleurs, le chaud dont personne ne parle sauf en cas de canicule pour évoquer les personnes âgées et non les plus fragiles qui incluent les SDF.

Je me permets une suggestion, comme vous l'avez fait lors de l'"erreur de vote" de Jean François Lamour lors de l'acceptation de la taxation de 10% sur les bénéfices des banques, ou celle du sénateur centriste pour le nouveau découpage électoral, vous pourriez redéposer le projet de loi en y ajoutant une clause spéciale pour l'aide de l'Etat aux sans abris et une autre pour donner une date limite proche pour l'application du texte. C'est aussi ça l'expression de la volonté politique : le reflet des sentiments du peuple par delà les clivages, l'encouragement à la haine par opposition des catégories et l'exacerbation des travers humains.

Je compte sur votre intervention, nous comptons sur vous pour que les vœux publics du candidat président soient enfin exaucés très vite, fut-ce en retard.

L. Aymard


La lettre de COSAQUE91

Monsieur, le président,



Je vous prie de bien vouloir m'accorder quelques minutes de votre précieux temps, juste un instant pour vous, afin de lire ces quelques lignes.
Sachez tout d'abord que je soutiens votre épouse lorsqu'elle déclarerait qu'un seul quinquennat suffirait, si Madame désire vous garder auprès d'elle, vous ne devriez point la contredire ni la décevoir.
Lors de votre campagne électorale, vous avez déclaré le 12 décembre 2006 :
"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."
Nous ne sommes pas au cœur du problème, mais pour nous cela devient une obsession, une question nous taraude et nous vrille l'âme et le cœur : Depuis 2006, ou en sont vos promesses…trois ans plus tard ?
Nous attendons une réponse, par l'intermédiaire de votre service de presse, car nous ne croyons pas suffisamment en vous pour attendre " votre réponse " !
Nous sommes au chaud, nous ne craignons rien, mais des sans abris, près de trois ans après votre belle phrase meurent encore sur les trottoirs. Où en est cette obligation humaine ? Il nous semble qu'il y a urgence, car l'équilibre est si instable que notre société d'après vos propos de l'époque, ressemble aujourd'hui plus au "Titanic" qu'à une république digne de ce nom…Pourtant vous êtes en poste, sur la plus haute marche !
Dans l'attente, en espérant une réponse avant 2012, je vous prie de croire, SIRE, à la NON expression de mes respectueux sentiments, ils ont trop froid encore, certains en meurent encore !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Guy Verdier 26/12/2009 23:30



Bravo Béa et Lucien pour votre action sur les sans abris. Je suis dans l'humanitaire également et je suis solidaire.
J'ai découvert ton article dans Rue89 que j'ai relayé dans le forum "EURO CITOYENS" http://tous-citoyens.forumchti.com/la-voix-du-jour-f22/qui-a-dit-je-veux-si-je-suis-elu-president-de-la-republique-t5197.htm#16218
Les élus sont muets et soyons solidaires afin de nous faire entendre pour que des mesures salutaires soient prises pour les sans abris.
Bien cordialement



Lucien Aymard 27/12/2009 00:44


Bonsoir et merci de ton soutien.
Nous faisons de notre mieux avec les moyens que nous avons, mais je crois que les petits ruisseaux font les grandes rivières et du fond de notre quartier, nous tentons de secouer tous ces
égocentriques qui se disent politiques mais n'ont de soucis que leurs petites personnes.
Amicalement
Béa et Lucien
PS : Je vais sur le lien de ce clic.


sixtine 19/12/2009 09:12


Vous êtes formidables ! Toute mon admiration et ma sympathie sont dans ce mot !
Amicalement.


Lucien Aymard 19/12/2009 10:14


Merci de tes encouragements, ils nous vont droit au coeur.
Bises catalanes
Béa et Lucien


Miss Agnès 18/12/2009 22:13



La pensée du soir,
gros bisous Agnès




Lucien Aymard 18/12/2009 22:57


Bonsoir miss Agnès,
Merci pour les ondes, elles arrivent au moment où j'envoie mon courrier aux stations de radio .
Bises à toi, Béa et Lucien


Olive 18/12/2009 19:48


Bravo Lucien, tu vas rester dans les anales de l'Elysée, de l'assemblée et du Sénat.

Tu es le meilleur.

Je vais essayer de te faire revenir de ta retraite à la SNCF.

Amitiés


Lucien Aymard 18/12/2009 21:45


Bonsoir Olivier,
Je suis confus de tant de sollicitude . Je pense que ces messieurs vont se battre pour m'avoir comme con ... seiller ce
qui ne me permettra pas un retour au sources quoique tout a un prix et dans ce cas, je serai très cher (vangeance).
Amitiés
Béa et Lucien


Pascale 18/12/2009 17:35


Quelque chose me dit qu'y vont pas aimer à Paris ...  !


Lucien Aymard 18/12/2009 18:18


Bonsoir Pascale,
Je m'en fous, je suis fiché depuis mai 68  . Je compte sur toi pour les oranges
Bises
Béa et Lucien


Sonya972 18/12/2009 16:44


elles sont bien écrites j'espère une belle répercution.
gros bisous à tous et à vous Lucien et Béa 


Lucien Aymard 18/12/2009 21:42


Bonsoir Sonya,
Merci de ton appréciation qui me va droit au coeur. Je me suis appliqué dans l'espoir qu'elle serait bien accueillie par les élus ... peut-être que je me fais des illusions.
Gros bisous
Béa et Lucien


aliciabx 18/12/2009 00:42


Témoignage poignant, cacahuette, je suis heureuse pour vous, sincèrement.
@Béa et Lucien, vous faites un travail de fourmi qui vous honore.
Amitiés à tous.


Lucien Aymard 18/12/2009 16:16


Bonjour Alicia,
Merci de ton aide, c'est grâce à des personnes comme toi et à leurs encouragements que nous avons la volonté de continuer.
A bientôt
Bises
Béa et Lucien


cacahuette83 18/12/2009 00:13


Tout d'abord merci de ton passage chez moi et de ta com qui me touche énormément. Je n'ai pas à me plaindre à ce jour. J'ai de merveilleux enfants et comme je l'ai dit je m'en suis sortie...
C'était déjà dur à l'époque de s'en sortir, mais j'ai eu beaucoup de chance d'avoir UN ami (dans ces cas là, on n'a pas beaucoup de vrais amis) qui m'a aidé et sorti de ma misère... J'ai eu
beaucoup de chance car à cette époque j'ai réussi à me "démerder' à acheter des petits livres pas chers pour les revendre à la sauvette de façon à me nourir une fois par jour (le soir en général)
et j'avais trouvé un copain avec qui on chercheait un endroit pour dormir (le moins cher) et chacun de nous payait la moitié. Il faut savoir tout de même qu'il y a une certaine solidarité entre
nous lorsque nous sommes dans cette même situation...

Bref, j'en suis sortie mais je NE VEUX PAS oublier... Je sais ce que c'est que d'avoir faim (je ne vendais pas toujours), je sais ce que c'est que de ne pas savoir où je vais dormir le soir même ni
même savoir si je vais dormir en sécurité...
J'ai déjà réussi à faire signer ma tata qui elle aussi a fait la lettre au député...
Je suis en train de voir pour changer ma bannière de façon à mettre la phrase de promesse de ce menteur et j'men foutiste de Sarko.
Bisous à vous deux et encore merci pour ce que vous faites car si plus de gens prennaient soucis de son prochain comme vous le faites, la France tournerait dix fois mieux! Bonne nuit.


nini37 18/12/2009 00:06


Je viens de passer sur votre blog qui est très bien. cacahuette a fait un article pour les sans abris et a repris la fameuse lettre adressée aux députés. je voulais vous dire que je l'ai fait et
que j'espère que cela engorgera leurs boites mails.......
Car il y a un écoeurement au niveau gestion de notre pays, et il n'y a que des injustices qui persistent et qui vont en augmentant.

Alors fini tout cela, on en a marre d'être gouverné de la sorte88888

Bonne soirée à vous.
Nicole


Lucien Aymard 18/12/2009 09:47


Bonjour NINI,
Merci d'être passée nous voir et surtout de nous avoir relayés. Ce que nous faisons est une goutte d'eau, mais il est inconcevable que les grands paradent pendant que les petits meurent. On est à
l'heure du baratin sans les actions, des annonces ronflantes et du néant derrière. Nous nous battons pour que tout celà cesse et les encouragements comme le votre nous aident.
Un grand merci
Amicalement
Béa et Lucien


Nouchkaya 17/12/2009 20:33


Si on peut envoyer un mail à Fillon pourquoi ne pas inonder leur mail de cettre lettre??? Si on s'y met à plusieurs on peut agacer peut-être???


Lucien Aymard 17/12/2009 23:04


Bonsoir Nouchkaya,
Ils ont prévu le coup, les mails sont limités à 4000 caractères et à 4 par heure pour éviter le spam, j'ai fait l'expérience et, hélàs, ça marche.
Amitiés
Béa et Lucien


Pat59 17/12/2009 19:46


J'ai répondu à la député Amiable sur son mail qu'elle m'a envoyé.Je ne vais pas retranscrire ici trop long, mais je lui donne les éléments et le nom de mon blog pour qu'elle se rende compte de
l'ampleur du mouvement et qu'elle avertisse ses collègues qu'il se passe quelque chose.
A suivre
Amitié et bisous à Béa
Pat


Lucien Aymard 17/12/2009 23:02


Bonsoir encore,
Tu as bien fait, je vais de mon côté répondre aux deux qui nous ont accordé quelques instants.
Bonne nuit
Bises de Béa et Amitiés de Lucien


Pat59 17/12/2009 17:47


Bonsoir Lucien,
Je suis écoeuré, j'ai reçu une réponse de la députée Aimable, avec ce que tu dis dans ta lettre.
Un projet de loi, enfin pas la panacée mais en faveur des sans abris, rejeté par l'UMP en bloc.
Cela veut bien dire ce que cela veut dire, le peuple peut et doit crever !
Il faut que le monde entier le sache, sache que ce parti est le plus anti social des 5 républiques, qu'il n'a qu'une volonté les riches... dans le sigle de leur parti je me demande ce que veux dire
populaire, m'aurait on cacher quelque chose ? aurait on changé la définition au dictionnaire ?
j'explose de rage en même temps que de désespoir.
Amitiés et bisous à Béa
Pat


Lucien Aymard 17/12/2009 23:01


Bonsoir Patrick,
J'ai réagi avec violence comme tu pourras le constater dans la lettre à Fion. Pour les sénateurs, c'est terminé, ils ont leur lettre dans la boite mail. Je vais m'attaquer aux médias dès
demain.
Amitiés
Lucien
Et bises de Béa


Renard 17/12/2009 17:32


Bien pensés ces mots... j'ai mis un commentaire dans le journal le Monde ce matin, pour leur signaler le mouvement sur les blogs... toujours pour qu'ils regardent un peu le net...
Pour la fameuse affiche proposée par un ex journaliste, je t'envoie un mail avec copiés collés des échanges, c'est édifiant...
Bises à vous deux 


Lucien Aymard 17/12/2009 22:59


Bonsoir Renard,
Je suis allé voir le mail et je crois avoir compris : récupération à pas cher ...
J'ai l'intention de faire maintenant le tour des médias, presse écrite, radios et télés. Pour les sénateurs, je viens à peine de terminer ... et je vais au lit HS.
Gros bisous
Béa et Lucien