Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 19:18

mondepitie.gifC'est l'hiver, pour tous, presque tous car certains ne s'en aperçoivent pas, bien que ne vivant pas sous les tropiques. Voyez le tordu de l'UMP qui pleure le chevrier décédé mais ne craint pas le froid puisqu'il n'est pas sans abri, lui le député du Val d'Oise Jérôme Chartier qui répond à la question sur les SDF de notre ami Pat 59 par une larme sur la mort du président de la cour des comptes. Il fallait que je parle de cette hérésie du seul député UMP qui ait répondu à ma lettre (hormis le tordu qui a insulté les MOPOPOPO) justement aujourd'hui, parce que j'habite dans une région où l'on ne voit la neige que tous les cinq ans, où le thermomètre ne descend au dessous de zéro que trois jours par an et où les périodes de pluie se comptent en heures. Oui, justement aujourd'hui parce que ces derniers jours ont réuni les trois, des jours où même dans mon coin privilégié, les SDF et sans abri ont souffert et risquent de souffrir encore demain car tout cela a disparu pour faire place au vent violent qui donnera une impression de froid intense.

Aujourd'hui, et probablement jusqu'au 18 janvier suivant les prévisions de Météo France, le froid va sévir sur tout le pays et vraisemblablement, toutes proportions gardées, sur ma région comme sur les autres.

Le dernier recensement fait ressortir que le littoral sud se peuple de plus en plus et un sondage affirme que les français, pour 44%, souhaitent vivre en bord de mer dont plus de la moitié dans le sud.

C'est une preuve que nos concitoyens pensent que le littoral méditerranéen est vu comme le pays de cocagne de la France et qu'ils voient ma région comme un pôle d'accueil où tout est rose.

Eh bien non, rien n'est rose, aujourd'hui, il existe des SDF, des sans abri et des mal logés partout et autour de Perpignan, comme ailleurs, ils souffrent quotidiennement dans l'indifférence quasi générale du peuple et totalement ignorés par les élus. Ils endurent le froid actuellement et seront assommés de chaleur cet été, mais ça ne dérange personne en haut lieu, surtout pas ces messieurs de l'UMP qui s'épanchent sur la fin de Philippe Seguin mais ne daignent pas répondre à ma lettre sur les vicissitudes des SDF et les promesses non tenues du petit chef. Et les députés du coin ne sont pas en reste puisqu'ils appartiennent à la "fayots compagnie".

Aujourd'hui dans le froid, la neige et le vent, demain sous un soleil de plomb ou dans une pluie d'éclairs, des femmes et des hommes vont mourir sur des bancs, des trottoirs ou sur nos plages, couchés sur des cartons, roulés dans des lambeaux de duvets, des couvertures mitées ou rongées par les rats ou étendus sur le sable ou dans les pinèdes. Et vous, messieurs les députés qui avez reçu le courrier destiné à attirer votre attention sur la condition misérable de ces êtres oubliés par la société, ça ne vous interpelle pas ces périodes climatiques redoutables pour les gens de la rue ? Vous, les élus de l'UMP si prompts à vous émouvoir du décès de l'un des vôtres, ne vous vient-il pas au moins un soupçon de compassion pour ces déshérités de la rue et ces mal logés ? Vous, enfin, les médias dits classiques tels la presse, la radio et la télé, vous nous assourdissez du silence que vous faites sur ces pauvres gens, trop occupés que vous êtes à nous conter la neige et le froid chez nous et ailleurs, la mort d'un "homme d'Etat" (soit dit en passant, l'Etat c'est le peuple et chacun de nous est en ce sens un homme ou une femme d'Etat) ou les vicissitudes de la SNCF qui attend la concurrence. Aucun d'entre vous n'a eu le courage (j'allais dire l'audace) de parler de ce courrier adressé aux députés, sénateurs et ministres que vous avez pourtant reçu dans vos rédactions. Seuls, des médias sur le web comme Rue 89, en ont fait état parce qu'ils ne sont pas inféodés au pouvoir, parce que leurs journalistes n'ont pas peur des foudres de nos gouvernants et parce que finalement c'est la seule presse libre et donc crédible de nos jours. Ne vous étonnez pas, journaux et périodiques, de la chute de vos ventes et vous, télévisions aux ordres, demandez-vous pourquoi des feuilletons à l'eau de rose font de plus en plus d'audience au détriment de vos JT, quant à vous, les radios, peu à peu, seules les chansons et musiques font recette, vos infos lassent de plus en plus. Vous savez pourquoi les citoyens vous fuient ? Parce que vous les fuyez vous-même, que vous ne relayez que des informations triées et approuvées par l'Etat qui ne reflètent qu'une vérité : celle de l'Idole, mais ne correspond pas à la réalité quotidienne de notre pays.

A chaque jour sa nouveauté, le froid a chassé la grippe A et la gabegie des vaccins,  la mort d'un homme politique a chassé le froid, la neige a chassé la mort de l'homme politique et pendant ce temps, des êtres humains sont morts de froid mais cela vous est étranger voire indifférent. Tous dans un même sac, celui bien chaud de la collaboration entre presse et pouvoir que vous avez, ensemble, remis en scène et revisité pour arnaquer les pauvres gens et leur faire prendre les vessies pour des lanternes.

Ne vous méprenez pas, vous allez nous trouver sur votre chemin et je prédis que nous serons de plus en plus nombreux à tout faire pour vous mettre des bâtons dans les roues, pour vous forcer à entendre ces citoyens que vous dédaignez si vous ne voulez pas vous faire éjecter du siège de privilégié qui est provisoirement le votre.

En attendant, je vous rappelle la promesse de votre messie sur le sort des sans abri et si vous continuez d'ignorer la réalité, je vous promets des lendemains qui déchantent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

joel 11/01/2010 20:30


Benoist Apparu est un homme heureux .

Amitiés


Lucien Aymard 11/01/2010 23:21


Apparu ? Oui mais drappé dans sa plus belle connerie.
Amitiés
Béa et Lucien


Sonya972 11/01/2010 15:13


c'est vrai qu'il n'a jamais autant neigé que cette année

c'est dommage que les hauts fonctionnaires n'aient pas encore mis un plan d'action pour les plus défavorisés
car j'ai entendu dans les info qu'une personne n'avait pas de chauffage et chez lui c'est du 2°
je trouve cela écoeurant  

mais je crois ils s'en fichent ce n'est ni leurs mères , li leurs familles  
on  a tendance à dire que la misère se trouve en Afrique 
mais elle se couche devant notre porte

Gros bisous à vous deux
 


Lucien Aymard 11/01/2010 23:20


Bonsoir Sonya,
J'ai aussi entendu cette info, mais ces dames et messieurs ne s'meuvent pas de la misère, comme tu dis, ils ne connaissent pas à part peut-être au cinéma. Il leur suffirait pourtant de sortir hors
des beaux quartiers pour se rendre compte de la paupérisation du citoyen, mais ils allient l'incompétence au manque de courage.
Gros bisous
Béa et Lucien


sixtine 11/01/2010 13:49


Bonjour, Béa et Lucien,
Outre-Rhin, nos voisins Allemands règlent le problème très différemment...
A situation économique presque équivalente et climat de même nature, l'Eglise joue un rôle primordial dans la prise en charge de la misère et des budgets sont affectés à cer effet...
Résultat des courses : très peu de personnes décèdent dans la rue !
La religion apporte sa contribution et redore ainsi son blason. En fait, elle ne fait que mettre en pratique ses règles de partage et de compassion !
Un exemple très positif en tout cas...
Bonnne journée enneigée à tous les deux !


Lucien Aymard 11/01/2010 23:17


Bonsoir Sixtine,
C'est vrai que la religion applique ses préceptes, mais c'est outre Rhin comme tu le dis. La France est parait-il la fille ainée de l'église et devrait à ce titre faire un effort d'autant que
son président est chanoine de St Jean de Latran à Rome ... mais il existe bien des curés pédophiles, pourquoi pas des chanoines défroqués.
Et l'eglise française, dans tout ça ? Elle prêche pour sa paroisse et ses richesses, comme au bon vieux temps des nobles et seigneurs ... On y revient.
Bises ensoleillées
Béa et Lucien


Beauté virtuelle 11/01/2010 08:15



Bonjour Lucien,
je prends la route, terrible
verglas, et neige
pas top ce matin,
les pauvres sdf, je les plains,
gros bisous à vous deux
et peut être à plus tard si Dieu le veut bien
Agnès



Lucien Aymard 11/01/2010 23:12


Bonsoir Beauté,
Fais attention, ne prends pas la route sans quoi les autres n'auront plus rien pour circuler .
Pour les SDF, ça n'a pas l'air d'affoler notre gouvernement et ça passe nettement au-dessus de la tête de notre président. Remarque c'est sans peine vu la hauteur.
Bises catalanes
Béa et Lucien


philippe 10/01/2010 22:16


Au plus on avance dans le temps, au plus on observe que les politiques sont de pire en pire.... va t'il y avoir une prise de conscience du citoyen ?


Lucien Aymard 10/01/2010 22:33


Bonsoir Philippe,
Comme je le dis à Flèche, c'est peut-être à nous de forcer les partis d'opposition à s'entendre. Quand je dis nous, je fais allusion à tous les citoyens qui se sentent délaissés et grugés.
Amitiés
Béa et Lucien


Fleche 10/01/2010 20:43


Depuis des années ceux qui nous gouvernent ne pensent qu'aux échéances électorales et mènent leurs programmes en fonction de ces échéance.
Pour rejoindre Nouchkaya, il n'y a qu'un échec cuisant qui est capable de les faire réagir.


Lucien Aymard 10/01/2010 22:31


Bonsoir Flèche,
Il est certain qu'une bonne fessée aux régionales serait de nature à les faire rabattre leur morgue. A nous d'agir auprès de l'opposition pour forcer les partis à s'entendre, c'est peut-être là
notre planche de salut.
Amitiés
Béa et Lucien


Nouchkaya 10/01/2010 20:00


Peut-être qu'une branlée (excuse le terme mais je ne vois que celui là pour m'exprimer!) dans les urnes aux régionales serait déjà un bon début...mais j'ai peur car si les gens regardent Télé sarko
sans se documenter plus loin ils peuvent croire aux mensonges...n'oublions ces 5 à 6% qui ont fait la différence et qui nous mis dans la merde! Mais sinon bien sûr que je suis d'accord et moi aussi
j'appelle de tous mes voeux cette opposition et cette résistance à ce despotisme et je continuerai à le dénoncer sur mon blog, n'en déplaise à Foujuste et aux autres partisans qui trouvent que
j'exagère!!! J'aimerais franchement exagérer mais je crois que bien souvent je suis en deça de la réalité!
Bon dimanche à vous dans le sud!


Lucien Aymard 10/01/2010 22:08



Bonsoir Nouchkaya,
Ce n'est pas trop, une branlée, c'est ce qu'il leur faudrait pour les régionales. Quant à nous, il nous faudrait agir auprès de l'opposition pour les obliger à s'unir pour détruire la pyramide
branlante de l'UMP and Co.
Des Foujuste, il y en a 5% de la population, mais ils sont plus visibles car ils se comportent comme des miroirs pour attirer les alouettes et ces oiseaux ne voient qu'eux, un epu comme le
gardien d'une équipe qui ne porte pas le même maillot que les autres.
Bises du soir,
Béa et Lucien


 



Jean-François Vionnet 10/01/2010 17:58


Et bien le début d'année n'est pas prolixe en écrits de toutes sortes. Ton com est bienvenu, et le froid nous fait plus penser aux SDF que la chaleur.
Chez moi, en Ardèche, neige au menu, et emmerdements pour sortir faire les courses, mais tout ça n'est rien à côté des pauvres qui n'ont qu'un carton pour se protêger de l'hiver.
Amitiés ardèchoises, dans le nord, à vous deux.


Lucien Aymard 10/01/2010 21:48


Bonsoir Jean François,
C'est vrai que les écrits ne sont pas légion chez les aminautes, mais quand j'ai un sujet comme les SDF, je ne risque pas de le lâcher.
J'espère que la neige va fondre et vous laisser faire tranquilement vos courses sans patinage artistique.
Amitiés
Béa et Lucien


Renard 10/01/2010 16:33



Bonjour Béa et Lucien
Il fait -10° à Toulouse, et je ne peux m'empêcher de penser à eux, nos frères d'humanité qui souffrent...
Je crois qu'il y a quelque chose à faire comme dii Sixtine, et je me creuse les méninges pour trouver quoi... il doit y avoir un moyen.. ce n'est pas possible... 
Bises de Toulouse à tous les deux 



Lucien Aymard 10/01/2010 21:44


Le froid nous interpelle plus encore que la grosse chaleur d'été et Sixtine a raison, il faudrait trouver ce satané talon pour le mettre à terre ce faussoyeur de société. On va chercher, chercher
encore et toujours, on finira bien par y arriver, pour peu que le vote de mars nous y aide.
Gros bisous
Béa et Lucien
PS: Reste au chaud avec ces temps de chien et soigne-toi.


sixtine 10/01/2010 12:39


Le géant Achille n'avait qu'une faiblesse : son fameux talon !
Qui de nous trouvera celle de ce monde politique gangrené au plus profond de son système ? Car c'est bien d'un système pourri dont il est question aujourd'hui !
Allez, les amis : déchaînez vos neurones !
Amicalement.


Lucien Aymard 10/01/2010 21:41


Bonsoir Sixtine,
Nous allons nous la creuser la tête pour le trouver ce talon de malheur, celui qui nous permettra de mattre le petit à terre.
Bises catalanes
Béa et Lucien


jacques 26 09/01/2010 19:33


tristement réel ton ecrit je vois dans ma ville des sdf qui souffrent
plus en ce moment !!eh oui il neige et il fait froid
amitiés drômoises


Lucien Aymard 10/01/2010 00:52


Bonsoir Jacques,
Comme prévu, je ne lâche pas "le morceau". Il faut casser les pieds des élus sans arrêt et je m'y emploie.
Amitiés
Béa et Lucien