Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:52

Cette fois-ci, je vais sortir de mes gonds.

Ce gouvernement de godillots fascistes, inconséquents, incompétents, veules,  larbins, ce ramassis de ministres marionnettes tout juste aptes à répéter les mouvements effectués par les mains de leur seigneur et maître, ces perroquets au vocabulaire limité à la liste de mots établie par les services de communication de l'Elysée, ces gens enfin incapables de prendre une décision sans avoir obtenu l'autorisation de le faire, oui, ces godillots commencent sérieusement à nous pomper l'air en plus du fric qu'ils nous volent pour  payer le salaire de leur incompétence.

Parmi ces poupées de chiffon, il en est une qui brille par son irrationalité et son incompétence médicale, c'est la sinistre des vaccins, celle qui veut faire piquer la France entière contre la grippe A H1N1 tellement à la diarrhée à l'idée qu'il pourrait y avoir des morts dont elle serait accusée et qui l'obligeraient à revenir dans le laboratoire de sa pharmacie pour préparer des pommades contre les hémorroïdes.

Oui cette pharmacienne à l'imagination débordante d'incongruités est en train de préparer un arrêt de mort pour 182 blocks opératoires et plusieurs dizaines de maternités au nom des économies pour la sécu et de la sécurité des patients.

Pour passer au travers des mailles du filet, les blocks doivent effectuer 1500 opérations par an au moins, soit une moyenne de 5 par jour, seuil en dessous duquel la sécurité des patients est parait-il engagée. Faut-il en déduire qu'à 1501 les gens peuvent se faire opérer sans risque et qu'à 1499 il y a risque de mort ?

A qui fera-t-on croire que d'obliger une personne à partir à 30 ou 40 kilomètres se faire opérer en urgence est moins risqué que de subir l'intervention dans l'hôpital local qui assure moins de 5 opérations par jour ?

En quoi n'assurer que 4 interventions fait-il courir un risque aux patients ?

Est-il plus souhaitable de pratiquer 4 opérations de 2 heures que 8 d'une heure, sachant qu'entre chaque intervention il est indispensable de stériliser matériel et locaux ?

On constate aujourd'hui que dans certaines unités, les blocks sont occupés 15 ou 16 heures par jour ce qui revient à dire que la fermeture des 182 unités engendrerait un surcroît d'activités pour les hôpitaux dont l'activité est déjà extrême dans les villes voisines. A moins que ces fermetures n'aient pour seul et unique but de transférer l'activité vers les cliniques privées des mêmes sites pour mieux faire engraisser les actionnaires par la sécurité sociale.
Là, on rejoint le deuxième volet de l'opération fermeture, celui que pudiquement nos élus de la majorité appellent les économies pour la sécu, arguant qu'il existe des frais fixes qui courent que l'on réalise cent ou mille cinq cents opérations. A la limite, dans ce cas-là, pourquoi ne pas faire déplacer les chirurgiens d'un hôpital à l'autre ? C'est vrai, j'oubliais que ces messieurs utilisent les installations pour leur propre compte et ne sont pas prêts à opérer le matin dans une ville et le soir dans la ville voisine. Quant au personnel assistant, il pourrait très bien assurer la présence au block en demi journée et aux soins avant ou après. Tout est question d'organisation, mais que l'on ne vienne surtout pas nous expliquer qu'il y a économies pour la sécu, car que le patient se fasse opérer dans une petite ou une grande clinique, il y aura intervention quand même. Au pire des raisonnements, comment une soit disant ministre  peut-elle parler de rentabilité quand il s'agit de la santé de ses concitoyens ? Comment peut-elle chiffrer  des interventions chirurgicales qui peuvent avoir des durées totalement différentes ?

Ce qu'elle fait s'appelle magouiller avec les statistiques. Deux opérations de six heures sont égales en temps à six opérations de deux heures, voyez la fiabilité de la statistique évoquée par notre pharmacienne nationale.

Et 182 blocks opératoires, ce n'est pas tout, il y a les maternités qui sont visées au nom des économies. Celles qui n'assureraient pas 100 interventions avec actes chirurgicaux seraient condamnées. Là, c'est encore plus grave, on peut tout imaginer, depuis l'accoucheur qui suture à tors et à travers pour faire monter le chiffre des actes et rester dans sa petite unité à celui qui ne fait rien pour faire fermer la boite et partir dans la ville à côté. N'oublions pas qu'en milieu hospitalier comme ailleurs, il y a les personnes prises par la vocation du métier et celles prises par la vocation de l'argent.

En résumé, la Bâche l'eau, en godillot qu'elle est, n'a que le but de plaire à sont saigneur et mètre et faire passer la santé et la famille du côté des arcanes privées pour faire engranger de l'argent du contribuable aux sphères proches du pouvoir, aux capitaux privés. A titre d'exemple, la plupart des cliniques privées du département de l'Aube appartiennent à un fond de pension anglo-saxon (Blackstone). Il est donc tout simple de faire la liaison entre la sécu et le financement des fonds de pension.

Quand les penseurs de notre économie seront issus de la population active et non des écoles spécialisées dans le "j'ai toujours raison", notre pays fonctionnera mieux, les hommes seront plus solidaires et on pourra enfin foutre dehors toutes ses sangsues d'Etat inutiles, égoïstes et profiteuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

joel 26/10/2009 17:10


y'a pas d'illusion à se faire avec ce gouvernement .  les économies ?  C'est toujours vers les mêmes qu'on se tourne ..les usagers, les malades , fermetures de lits, d'hopitaux ,
maternités,  franchises , forfait hospitalier .

mais pas touche au bouclier ,  pas touche aux revenus du capital !  pas touche aux exonérations de charges patronales ( 20 milliards par an )

cordialement


Lucien Aymard 26/10/2009 17:40


Bonsoir Joël,
A part ça, rien à ajouter. Seulement faire du prosélitisme anti sarko et compagnie ... et on ne s'en prive pas.
Amitiés
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 26/10/2009 08:41


J'avais écrit il y a peut être deux ans, un article sur "la Générale de Santé" tenue par des fonds de pension anglo-saxons. C'est donc la sécu française qui paie les retraités anglo-saxons, cette
société fait des bénéfices au détriment des malades et du personnel soignant.
Dégueulasse, non.
Amitiés ardèchoises à vous deux.


Lucien Aymard 26/10/2009 10:30


Bonjour Jean François,
La mondialisation qu'ils appellent ça les politiques de droite et de gauche centriste. Quand je pense qu'on nous présente ça comme indispensable, ça me démonte.
Amitiés
Béa et Lucien


Renard 26/10/2009 01:58


Bonjour Béa et Lucien
Toutes ces fermetures sont angoissantes à plus d'un titre.. il y a déjà eu des couacs d'ailleurs au niveau des maternités trop éloignées les unes des autres...
Mais puisque les gens ne comprennent pas que même leur vie ne compte pas pour ces gens là, et qu'ils continuent soit à ne pas aller voter, soit à voter pour eux, des fois, j'ai envie de dire tant
pis pour eux...
Bises de Toulouse à vous 


Lucien Aymard 26/10/2009 10:27


Bonjour renard,
C'est vrai que parfois, on a envie de dire "bien fait pour eux !" mais, eux c'est aussi nous. Alors, inlassablement, je tente de convertir.
Bises
Béa et Lucien


sonya972 26/10/2009 01:27



Ce que je constate , maintenant la vie d'un humain ne vaut rien du tout au yeux de l'Etat
l'économie prime au détriment de la santé

On nous impose un vaccin , à long terme qu'en sera t'il ???

la sécu propose au médecin un budget  à ne pas dépasser par patient et en bonus  une sorte de dédommagement, c'est du n'importe quoi...

Je vous souhaite Lucien et Béa une très belle soirée
Bisous des Antilles 



Lucien Aymard 26/10/2009 10:24


Bonjour Sonya,
Au temps des guerres, on sacrifiait les hommes en les transformant en chair à canons. A présent, on est en guerre économique, on sacrifie autrement.
Gros bisous
Béa et Lucien


PIPOLIN 25/10/2009 20:21


On devrait fermer aussi le Val de Grace. Le toubib de service n'a pas été bon. Il a oublié de coudre la grande gueule de son illustre patient.

Bises à tous les deux

Philippe Pipolin 


Lucien Aymard 25/10/2009 20:57


Bonsoir Philippe,
Au val de grace, la seule chose qui soit en fonctionnement correct, c'est le standard téléphonique .....
Bises de Béa
Amitiés
Lucien


jacques 25/10/2009 19:32


bonsoir béa et lucien
je comprends ta colère et je suis moi même en rogne contre ce gouvernement de bras cassés !! il y en a vraiment ras le bol !!
on ferme on diminue on va castrer aussi eh oui !!
amitiés drômoise


Lucien Aymard 25/10/2009 20:56


Bonsoir Jacques,
On n'est plus gouvernés, on est forcés. Quelle gabegie !
Amitiés
Béa et Lucien