Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 20:37

homme colèreIl n'est pas forcément indispensable d'être un fervent mélomane pour connaître l'opéra de Georges Bizet : L'Arlésienne, de même, il n'est pas nécessaire d'être assidu à un média pour entendre parles l'œuvre de Naboléon : l'arlésien.

Vous connaissez tous l'arlésien, si, si, celui qui décide à quel moment notre Roisident doit soulager ses intestins ou sa vessie, celui qui prend la parole pour expliquer ce qu'il va ordonner à notre talonné de dire ou de faire. Vous voyez de qui je veux parles, le "conseiller spécial" de l'Elysée, cheveux grisonnant, toujours bien propre à l'extérieur, toujours bien mis et surtout toujours bien payé, celui qui ne représente rien que la volonté du petit mais qui s'arroge d'énormes pouvoirs : Henri Guaino.

Figurez-vous que le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant organise tous les matins à 8H30 une réunion de tous les conseillers de la présidence à laquelle le Roy n'assiste plus depuis belle lurette et où l'arlésien joue l'arlésienne beaucoup plus souvent qu'à son tour.

 Mercredi dernier, Riton étant absent, les conseillers en profitent pour bavasser sur son compte et Soubie, le préposé à la destruction des avantages sociaux, reproche la prise de position de Guaino en faveur des intellectuels qui condamnent la suppression de l'histoire géo en terminale S.

C'est ce moment que choisit l'arlésien pour se entrer dans la salle de réunion dans un silence de mort. Gêne de l'auditoire, puis Soubie lui reproche en termes choisis de déstabiliser le gouvernement et le président en prenant position contre le petit Château et sa réforme du lycée :

-"Tu offres un spectacle indigne. C'est la dignité de l'Etat qui est en jeu !"

Il lui reproche ensuite de mener des initiatives dans le dos du cabinet.

Le conseiller spécial entonne alors son couplet favori :

-"Le président est le seul qualifié pour me juger ! Je préfère le soutien des signataires de la pétition à celui du sgen-CFDT. Je travaille avec le président, je ne suis pas le collaborateur des autres."

Voilà donc un type, parvenu dans les "sacoches" du Roy qui, pour une fois qu'il a raison, se fait des ennemis dans son propre camp, mais voilà, il est devenu intouchable par la grâce de mister mini car il lui écrit les discours et les argumentaires sans lesquels il est incapable de tenir son rang.

Au travers de cette anecdote et quand on sait que le Touptit a déclaré qu'il n'entendait en aucune façon se séparer de lui, on voit à quel point la France est gouvernée par un monarque inapte à la réflexion et au raisonnement.

Voilà finalement pour qui, vous, les 53% de mes cons citoyens, vous avez voté en 2007 : un paravent derrière lequel se cache un montreur de marionnettes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

sixtine 14/12/2009 07:32


Ces petites histoires fort nauséabondes qui font ou défont l'Histoire...
Vous comprenez alors pourquoi on veut supprimer l'Histoire : pour effacer toutes ces traces infectes !
Amicalement.


Lucien Aymard 14/12/2009 21:18


Bonsoir Sixtine, C'est toujours avec grande acquité que tu analyses les choses. Effectoivement, supprimer l'histoire, c'est rendre les gens amnésiques et pouvoir réaliser toutes les vacheries
possibles sans en rendre compte à l'histoire.
Amicalement
Béa et Lucien


ledif trocas 13/12/2009 20:36


non, mais tu l'as écrit
et comme tu as eu raison!: leur obsession c'est de baiser les "français"!
et n'ayons pas peur des mots les plus triviaux, la droite, qui se dit "décomplexée", est d'une telle vulgarité que sur ce plan elle a une grande avance.
pas besoin de prendre des gants avec de tels gens, on en est arrivé à un tel point que tous les coups sont bons


philippe 13/12/2009 17:50


Lucien pouvons nous espérer que les citoyens vont se parler et se dire : stop, agissons autrement ?


Lucien Aymard 13/12/2009 19:50


Il nous faut vivre de cet espoir et je crois que nos compatriotes vont réfléchir avant de faire confiance à cette bande. L'essentiel est de les conduire à voter et c'est à nous de jouer ... entre
autre.
Amicalement
Béa et Lucien


ledif trocas 13/12/2009 16:30


Guaino +Guéant=
les deux bessons!


Lucien Aymard 13/12/2009 19:49


Si j'osais être trivial et vulgaire, je dirais : les deux baisons, mais je ne le dirai pas
Amitiés
Béa et Lucien


joel 13/12/2009 16:22


Le probléme de Guaino , c'est qu'il raméne trop sa gueule , dans les médias , encore plus cons de l'inviter! .. ce mec n'a aucune légitimité !  il devrait rester dans l'ombre ... et se la
faire modeste !  salaire 290 000 euros par
an , avec logement de fonction ! .. ce qui est un comble ! ..

A l'Elysée , on méne bon train de vie ! .. la crise est ailleurs !


Lucien Aymard 13/12/2009 19:48


Bonsoir Joël,
Aucune légitimité, tu as raison, il parait même que Fion ose le dire ouvertement, il n'empêche que rase mottes est totalement dépendant de lui et ses idées.
C'est comme tu le dis, un comble de voir ces gens là mener grande vie à notre santé.

Amicalement
Béa et Lucien


Pat59 13/12/2009 11:33


Bonjour Béa et Lucien,
Ici, il est surtout question d'une dérogation à un décrêt de Toupti 1er... Il ne veut entendre qu'une voix ! La sienne !
Quelques gueux se sont permis des privautés en son absence et du pestilent du mini conseil qui est le cireur de pompes officiel pour les écrits, chose qu'il l'a mis terriblement en colère...
Imagine que cela soit venu au oreilles de Toupti sans qu'il réagisse ? L'autre a bien prévenu, il saque ceux qui ont le malheur de ne pas répandre sa bonne parole comme le fumier sur les
patates...
Amitiés et bisous à Béa
Pat


Lucien Aymard 13/12/2009 13:25


Bonjour Patrick,
Pour Naboléon, il ne faut pas toucher à son conseiller spécial, il a tous les droits et prend des risques celui qui va à l'encontre de ce qu'il pense.
Là, je crois que le petit prépare une purge car il commence à glisser sérieusement vers le gouffre. Pourvu qu'il y tombe ... et y reste.
Amitiés
Lucien
Bises de Béa


luange66 13/12/2009 09:13


Ah voilà ce que c'est que de se rendre indispensable .
Travail baclé mais salaire exhorbitant ..

Je me souviens d'un discours copié collé de Monsieur Gay no qui n'avait pas échappé au "petit journal " de Canal +.
Et toupti de déclamer avec sa gestuelle pathologique " je vais vous faire un discours que vous n'avez jamais entendu ! "
Bon dimanche à vous deux !



Lucien Aymard 13/12/2009 11:57


Bonjour Luange,
C'est leur "saigneur" et maître qui leur donne le sentiment d'être indispensables, mais ils ne sont rien que des fetus de paille qui peuvent être balayés au moindre souffle car ils ne sont même pas
élus. Ce sont les ectoplasmes de la politique.
Amitiés du dimanche
Béa et Lucien


ledif trocas 13/12/2009 03:32


γεια σας camarades
j"avais aussi entendu cette histoire, ô combien édifiante, sur l'atmosphère qui émane des arcanes du pouvoir. Conspirateurs, sycophantes, courtisans  déambulant avec des rires et des couteaux
sous la cape, une ambiance de fin de règne où chacun essaie de se mettre de côté une petite cuillère. Et au milieu de ce sombre troupeau, le pire d'entre tous: Guéant! ersatz des Eloi Fouquet
Focard Garraud, la race horrible et monstrueuse des con seillers. Vous l'avez entendu le Guéant l'autre matin sur chez Demorand avec ses refus ses dénis ses raclements de
gorge? je me demande toujours pourquoi les journalistes invitent des gens pareils -si tant est qu'ils les invitent...-. Guéant! j'avais écrit Guaino! lapsus révélateur tant les deux gays se
confondent -je me souviens les avoir vus couchés dans le même lit dans un article du mopopopo-.
Pour en rester au petit déjeuner que vous racontez avec brio, je me pose une question: cette réunion étant privée, qui fait fuiter? y'aurait-il des micros cachés, des valets corrompus,
d'intelligentes et bavardes petites souris? Ne trouvez-vous pas louche qu'on laisse courir de telles histoires? Dans quel but tout cela est-il tramé?
Je pense aux bouquins qui seront écrits dans 20, 50, 100 ans, sur le règne du nanofourreur... nous ne serons plus là(moi en tous cas) pour les lire. Dommage!


Lucien Aymard 13/12/2009 11:53


Bonjour Ledif Trocas,
Je crois que ces fuites sont organisées dans l'unique but de nuire à l'un d'entre eux car c'est bien connu que chaque con seiller court pour sa marque. Le monarque agit avec eux comme avec le
peuple selon sa devise "diviser pour régner". Chacun d'eux essaie de dégommer les autres pour agrandir sa part du gâteau. Ils considèrent que les contingences du peuple sont trop bassement
matérielles pour s'y intéresser. C'est bien dans la continuité de la race abominable des Eloi et consort.
Amicalement
Béa et Lucien


Jean georges 13/12/2009 00:40


Bonsoir Bea et Lucien,
C'est terrible depuis des siecles rien n'a changé, Ramses  s'appuyai sur d'innombrables scribes et serviteurs comme Amani, soit saint Eloi pour Dagobert, soit,  Colbert pour Louis XIV. Je
n'oublie pas les femmes qui ont souvent influencé les Rois ou les Présidents.
Ceci dit sous la 5° république, c'est, je pense le premier quinquenat où un tel trio de conseillers décide presque de tout ce que va dire le président,( ex Guy Mocquet  ou Camus au
Panthéon c'est du Gaino ou du Gainant) du placement  des amis a telle ou telle place, je passe  l'impressionante liste c'est en partie eux aussi.
Excellent papier. JG. 


Lucien Aymard 13/12/2009 00:51



Bonsoir et merci Jean Georges,
Les conseillers ont une telle importance qu'ils ne conseillent plus mais donnent des ordres au nain qui les exécute car il est incapable d'avoir une initiative.


Amicalement


Béa et Lucien



Olive 13/12/2009 00:10


Ca devient le bordel même son camp, Sarko va devenir Fou.

Mais Guaino va quitter son poste non ? Sarko va être perdu dans ses discours !

Amitiés


Lucien Aymard 13/12/2009 00:40


Aux dernières nouvelles, Guaino ne parvient pas à se caser à la tête d'une grande entreprise, et c'est ce qui le rend hargneux, de plus sarko ne veut pas qu'il parte car il a besoin de ses discours
et de ses conseils qui priment sur ceux des autres conseillers.
Amitiés
Béa et Lucien


Renard 12/12/2009 23:20


Bonsoir Béa et Lucien
En réalité, nous sommes gouvernés par des gens que nous n'avons pas élus... que dis je nous, PERSONNE, et c'est ça qui est grave...

Je n'ai pas fait de sieste, en fait c'est quand je me relève pour prendre mes médicaments et que j'attends qu'ils fassent effet que je reviens sur le net... ça me change les idées...

Dans ma série "j'apprécie alors je partage", voici ma dernière trouvaille:
http://giher.over-blog.com/article-une-petite-voix-dans-l-hemicycle-41020184-comments.html#c

Gros bisous de Toulouse à vous. Le froid est arrivé d'un coup, ça fait drôle... 


Lucien Aymard 13/12/2009 00:28



Bonsoir Renard,


Les technocrates prennent le pas sur des politiques qui sont inaptes ou écervelés.


Gros bisous catalans (frisquets)


Béa et Lucien



Nouchkaya 12/12/2009 21:24


Je confesse que je confonds les deux "gué" entre le no et le an je ne sais jamais lequel est lequel!!! Mais cela doit venir du fait qu'ils sont aussi inutiles l'un que l'autre et que dans la cour
des leche culs chacun peut prendre la place de l'autre!
Ce qui me ravit au plus haut point c'est qu'en te lisant j'ai trouvé quelqu'un qui était aussi contre le gvt et le psdt que moi!
Si tu as du temps je te conseille la vidéo que j'ai mlise en lien à propos de Paul Ariès fondateur du Sarkophage car il a des propos tres intéressants et éclairants et il les tenait en 2007!! Si je
te l'ai déjà dit désolée mais j'ai envie de partager ces preuves pour ne pas nous taxer d'zntisarko primaires!!
Bonne soirée!


Lucien Aymard 12/12/2009 22:42



Bonsoir Nouchkaya,
Je n'ai aucun mérite à ne pas les confondre car j'ai vécu en Arles pendant 10 ans et j'ai eu l'occasion de voir la tronche du gugus.
C'est vrai qu'ils sont aussi inutiles les uns que les autres.
Je n'ai jamais pu supporter la droite, les gens pédants et suffusants et les anti sociaux. Autant dire que je suis gâté.


Je vais de ce clic voir ton blog et ta recommandation.


Amicalement


Béa et Lucien