Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 16:54

personne.gifNous y étions, c'était à Toulouse, sous une série presque discontinue de giboulées de mars, il y avait du vert, du jaune et noir et du violet, mais surtout, il y avait une aminaute à qui nous avions donné rendez-vous et la rencontre restera gravée tant elle fut fructueuse et amicale, tant des atomes crochus se sont révélés à cette occasion.

Ah, j'allais oublier de vous parler de la journée "No Sarkozy Day" toulousaine, apparemment dans la lignée de toutes celles de province, à l'exception peut-être de Marseille ou Nice.

Nous étions au total environ un millier, une trentaine de "verts" anti-OGM, à peu près neuf cent handicapés du collectif  "Ni Pauvres, Ni Soumis" et grosso modo soixante et dix "violets". Il y avait beaucoup de bruit sur la place du Capitole et quelques passants emmitouflés dans des vêtements d'hiver, protégés par des parapluies ou des imperméables.

Les cieux n'étaient pas avec nous, mais tout de même, voir le courage de tous ces gens en fauteuils roulants et de leurs accompagnateurs, défiler et s'agiter sous la pluie battante, crier leurs slogans à la face des badauds qui s'interrogeaient sur le pourquoi de ce bruit, conduit à réfléchir sur le comportement des internautes.

Ah, camarades ! Il est doux et facile de lutter virtuellement devant un clavier d'ordinateur, de faire l'apologie des destructeurs du sarkozysme, de s'inscrire sur les listes de soutien aux organisateurs du NSD. Il est facile de se cacher derrière son écran avec très souvent le masque d'un pseudo pour apporter ses critiques au pouvoir en place et se sentir à l'abri des représailles. Certes, je ne reprocherai pas à tous ceux qui ont choisi de prendre un pseudo pour être présents sur le net, de vouloir conserver l'anonymat, ceux que je vise ici sont les poltrons qui encouragent, voire poussent les autres à se mettre en avant pour ensuite rester chez eux, bien au chaud devant le poste de télé ou l'écran de l'ordinateur.

Nous avions décidé de nous rendre à Toulouse parce que cette ville a la réputation, comme tout le pays Cathare, d'être en pointe dans la revendication pour le bien-être de tous. Ils étaient plus de neuf cents inscrits sur le site Facebook du NSD pour la ville, nous pensions dès lors que rien ne pouvait retenir un déploiement d'au moins cinq à sept cents personnes qui auraient constitué une nuée violette aux côtés des "jaune et noir" ou des "verts".

Eh bien non, sur cette nuée attendue, il ne s'est levé que quelques insectes, dont nous faisions partie.

Curieusement, la moyenne d'âge des manifestants violets était plus élevée que celle des autres groupes. Je vais donc, une fois de plus fustiger les jeunes car ceux qui étaient présents hormis, malheureusement les SDF, pouvaient se compter sur les doigts des mains.

Oh là ! Les jeunes ! Nous, on a l'avenir dans le dos et à quelque part, on se bat pour vous. Ce front commun, citoyen, sans notion de parti politique qui s'est créé, aurait dû vous entraîner dans une dynamique propre à faire prendre conscience au président que votre avenir, c'est à vous, pas à lui et ses larbins d'en décider. Hélas, il semblerait que votre avenir ne vous concerne pas, que les leitmotivs qui vous sont distillés à la télé sur le no futur vous découragent de lutter, que vous avez intégré qu'il n'y aura pas de retraite pour vous et qu'ainsi, vous acceptez à genoux et tête basse d'avaler l'hostie empoisonnée que nos actuels gouvernants vous distribuent à profusion.

Ceux qui ont eu des doutes sur cette journée et les ont exprimés avaient certainement raison, l'expérience le prouve. J'émettrai toutefois une petite réserve qui vient tout droit du cœur du combattant perpétuel que je suis :

-"Il est parfois des moments où il ne faut pas trop réfléchir et se poser des questions existentielles. Ces moments où, je crois, il faut au contraire saisir les opportunités qui nous sont données de faire entendre notre voix, fut-elle un murmure à peine audible. Souvenez-vous que le murmure de la source se termine un jour par le rugissement des vagues. Souvenez-vous que l'on a souvent tort d'avoir raison trop tôt."

Nous étions vingt et cent mais pas de milliers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Olive 09/04/2010 18:33



@Joel, peux tu me mettre les liens de ton blog sur cette polémique du No-Sarkozy Day ?



Lucien Aymard 09/04/2010 23:39



Bonsoir Olive,


J'espère que Joël va trouver ton com. Dans le cas contraire, j'irai chercher cet article.
Amitiés


Lucien



Pat59 01/04/2010 10:02



Bonjour Béa et Lucien,


Comme tu dis, chez nous c'est encore pire, parti à 14 heures j'étais de retour à 15 heures sans avoir fait quoi que ce soit... je n'en ai pas parlé pour ne pas alimenter les anti NSD mais je
t'avoue que la déception a été de taille.


Amitiés et bisous à Béa


Pat



Lucien Aymard 01/04/2010 22:46



Bonsoir Patrick,


C'est vrai que les peureux sont restés chez eux, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières et le murmure du ruisseau devient bruit des vagues.


Amitiés de Lucien et


Gros bisous de Béa



segolin 01/04/2010 00:44



Comme te l'as dit Jef  ,le " no sarkozy day " a fait un flop ,mais je me suis vengé en parodiant " felicie aussi " de fernandel sur mon
blog!


Bises à tous les deux et à bientôt de vous rencontrer,Don Marco segolin



Lucien Aymard 01/04/2010 01:06



Bonsoir Marco,


On est allés voir la parodie, mais j'avais un gros problème avec mes deux derniers articles qui déchainaient les critiques par des abrutis qui n'avaient rien compris. J'ai donc yout supprimé pour
leur couper l'herbe sous les pieds et à l'heure qu'il est, on va se zoner.


Amitiés et bises de Béa


Lucien



joel 31/03/2010 20:08



PS  pour Olive ... non, Lucien n'en avait  pas après toi ! ...Viens faire un tour sur mon blog , tu comprendras...c'est qu'il s'en est passé des choses ..


garde ton blog ..


amitiés



Lucien Aymard 01/04/2010 00:27



j'ai répondu sur un autre article.



joel 31/03/2010 20:03



boycottons ces  soi disants  " z"influents " .. ou " vigilants "  hihi !  .. qui ne se contentent pas de dénigrer ou saboter les initiatives citoyennes de rue  , .. mais
qui ensuite ironisent  sur ceux qui y ont participé ... ils nous avaient prévenus ! ..Ils demandent qu'on les oublie la prochaine fois  !  prenons les au mot !  oublions les !
..


Amitiés .



Lucien Aymard 31/03/2010 23:20



Bonsoir Joël,


Ces petites gens (d'esprit) sont déja oubliés, si tant est que j'y ai fait attention un jour tant ils sont insignifiants à mes yeux.


Amitiés


Béa et Lucien



Olive 31/03/2010 19:22



Salut Lucien, ah, tu me rassures.


Crois moi si j'avais pu, j'y serai allé au No-Sarkozy Day, mais ce jour là j'avais un rendez-vous important, car comme je l'ai dit à
d'autre par rapport à mon absence, je passe une mauvaise période et qui dure, de plus j'avais du coup pas trop la tête à me soucier d'autres chose, mais sinon le NSD est dans mes convictions, sur
Facebook j'avais expliqué mon désistement à Pierre l'organisateur.


Pour mon blog, à ce jour je pense pas le reprendre, voir je vais peut être le supprimer, le petit échec du NSD, représente bien la
mentalité des français, qui comme tu l'expliques ne bougent pas et ne défendent pas leur liberté, donc je vois pas dans ce cas pourquoi continuer mon blog.


Si mes soucis s'arrangent rapidement, je reviendrais mais juste en commentateur de vos blogs.


Amitiés Olivier



Lucien Aymard 31/03/2010 23:18



Bonsoir Olivier,


Ne t'inquiètes donc pas à notre sujet, la solidarité n'est pas un vain mot et si un jour j'avais quelque grief contre toi, je t'en ferais part.


Arrêter ton blog, c'est ton choix, mais souviens-toi qu'on a besoin de gars comme toi pour dénoncer et combattre le totalitarisme de droite qu'impose le nano président.


Tu seras toujours le bienvenu chez nous tant sur le blog qu'à la maison si tu passes par là.


Amitiés


Béa et Lucien



Olive 30/03/2010 23:00



Je pense que cette partie de ton billet est pour moi:


"Ah, camarades ! Il est doux et facile de lutter virtuellement devant un clavier d'ordinateur, de faire
l'apologie des destructeurs du sarkozysme, de s'inscrire sur les listes de soutien aux organisateurs du NSD. Il est facile de se cacher derrière son écran avec très souvent le masque d'un pseudo
pour apporter ses critiques au pouvoir en place et se sentir à l'abri des représailles. Certes, je ne reprocherai pas à tous ceux qui ont choisi de prendre un pseudo pour être présents sur le
net, de vouloir conserver l'anonymat, ceux que je vise ici sont les poltrons qui encouragent, voire poussent les autres à se mettre en avant pour ensuite rester chez eux, bien au chaud devant le
poste de télé ou l'écran de l'ordinateur. "



Lucien Aymard 30/03/2010 23:16



Bonsoir Olive,


Rassure-toi, il n'y a rien pour toi, d'autant que tu avais annoncé la couleur et je ne m'en prends qu'à ceux qui ont fait faux bond sans avoir le courage de le dire, ce qui n'est pas ton cas.
J'avais lu ton billet et je crois que j'avais laissé un comm, je respecte tout à fait les personnes qui ne se sont pas déplacées après avoir dit qu'elles seraient des nôtres lorsqu'elles avaient
fait savoir, comme toi, qu'elles avaient changé d'avis. Seuls les imbéciles ne changent jamais d'avis.


Celà dit, tu manques à notre paysage de dézingueurs mais je ne dois pas être le seul à te le dire. on a besoin de gens comme toi pour enfoncer le clou chaque jour un peu plus.


On t'attend et tu seras toujours le bienvenu ici.


Avec toute notre amitié


Béa et Lucien



Jean-François Vionnet 30/03/2010 11:28


Mais non, nous n'étions pas nus et maigres tremblants, malgré le mauvais temps.
Amitiés à Béa et à toi.


Lucien Aymard 30/03/2010 16:55



Et nous y retournerons le 8 mai car on ne s'avoue jamais battus.


Amitiés


Béa et Lucien



aliciabx 29/03/2010 22:48


Ps : j'ai rajouté ton blog à mon billet qui liste les blogs qui ont vécu le NSD et je le ferai dès que j'en verrai de nouveaux blogs qui en parlent.


Lucien Aymard 29/03/2010 23:20


Merci Alicia de ta mansuétude. Si bien du monde nous lit, peut-être aurons-nous de l'écho le 8 mai.


aliciabx 29/03/2010 22:42


En tous ca,s j'en serai. J'ai l'impression que ce sont les quinquas qui montrent la voie. Nous avons échangé nos coordonnées. En epérant que cela ne sera pas vain.
Droits dans nos bottes ! .
Amitiés et bises à Bea et Lucien.


Lucien Aymard 29/03/2010 23:19


Bonsoir Alicia,
Nous irons montrer l'exemple aux jeunes avec le (fol) espoir qu'ils nous suivront, mais nous y serons.
Bises catalanes
Béa et Lucien


Pascale 29/03/2010 21:43


rendez-vous le 8 mai alors ?


Lucien Aymard 29/03/2010 23:17


Alors, comme tu le dis, le 8 mai, nous y serons.
Bises
Béa et Lucien


Rébus 29/03/2010 19:52


Triste d'apprendre quesi peu de jeunes se sentent concernés ; une protestation sur Facebook ne saurait remplacer une véritable implication, le militantisme virtuel reste limité


Lucien Aymard 29/03/2010 21:25


C'est ce qui fait le plus mal, que peu de jeunes se sentent concernés. Les parents ne seront pas toujours là pour ouatter le cocon familial et là, j'ai bien peur que ne se développe l'habitat de la
rue ... Comment leur faire comprendre ça ???


Renard 29/03/2010 19:38


Bonjour Béa et Lucien.

Tout de même, je suis déçue de cette journée, car quand j'avais vu les listes d'inscrits, je pensais que ce serait un raz de marée. Au final, ce sont les giboulées qui nous ont trempés.
De cette journée ne me restera que les bons moments passés avec vous, et ça, c'est inestimable, mais tu imagines si tous les inscrits avaient été au rendez-vous!

Tu as raison, c'est facile de râler (a fortiori derrière un écran), mais râler sans aller voter, sans participer à des manifestations, c'est juste montrer qu'on n'a pas vraiment la volonté que ça
change et dans ce cas, autant se taire.

Une fois de plus, je vérifie que le proverbe qui dit qu'on n'est jamais trahi que par les siens est tout-à-fait juste.
Que je n'entende plus des concerts de plaintes, si ensuite, les actions mises en place ne rencontrent pas d'écho...

Plus le confort est grand, plus les gens sont frileux, quand je pense aux manifestants iraniens qui se font tirer dessus, aux irakiens qui risquent leur vie pour aller voter, et en France, un
peuple qui se déculotte, je suis en colère. 

Comme tu dis, notre avenir, nous l'avons dans le dos, et si les générations qui suivent ne bougent pas, et bien elles assumeront...

Gros gros bisous à vous deux.

PS: je pensais à vous aujourd'hui, il faisait un temps estival, rien à voir avec samedi dernier...  


Lucien Aymard 29/03/2010 21:23


Bonsoir Renard,
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Il a fait un temps superbe ici Samedi pendant notre périple sous la pluie et aujourd'hui, mi figue mi-raisin alors qu'il fait grand beau à
Toulouse.
N'empêche, la chaleur de ce samedi, nous l'avons trouvée en ta compagnie et c'est bien là l'essentiel. Il y aura d'autres NSD à n'en pas douter, et malgré notre déception, parce que nous sommes des
combattants (peut-être de l'inutile), nous y serons.
Gros bisous
Béa et Lucien


SONYA972 29/03/2010 19:31


même si le mouvement a été peu suivi , mais je trouve que c'est une première
parce qu'il y a eu des manifestants dans les rues
passez une très belle semaine
gros bisous créoles 


Lucien Aymard 29/03/2010 21:20


Bonsoir Sonya,
Il fallait en effet commencer et il y a fort à parier que la prochaine manif prendra de l'ampleur car nous aurons le renfort de ceux qui vont se sentir frustrés comme les chômeurs en fin de droit
ou les laissés pour compte des retraites.
Gros bisous
Béa et Lucien


cacahuette83 29/03/2010 18:59


Ne te tracasse pas! Nous récidivons le 08 mai!  Et je vais y retourner soi et sur! Et puis nous avons tout de même fait parler de nous! Et nous nous sommes fait connaître en dehors du web...
Le bilan n'est peut-être pas si glorieux, mais pas si dramatique non plus! Je suis d'accord avec toi pour dire qu'il est aisé de rester derrière ses écrans... Mais il y a beaucoup de mésinformation
également!

Allez, tous ensemble! Ouais! Le 08 mai! Vous avez un nouveau compteur/décompteur pour le nosarkozyday


Lucien Aymard 29/03/2010 21:18


Bonsoir Cacahuette,
C'est évident que nous remettrons le couvert !!! Quand on fait partie d'un monde habitué à se battre, on ne renonce pas facilement. Ceux qui n'ont pas eu le cran de joindre le geste à la parole
n'auront pas l'excuse du temps pourri et on a le temps de harceler les médias pour qu'enfin ils daignent écouter la voix du peuple.
On te fait de gros bisous
Béa et Lucien