Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 23:54

code_change.gifBien, voici venu le temps de montrer aux français que leur vote a été entendu. Je vais donc tenter d'éclairer votre lanterne sur la manière dont le "sonotone" a fonctionné.

Tout d'abord, un peu de dissertation sur les subtilités de la langue française :

-"Lorsque je pose le CD de Jean Ferrat (c'est au hasard que je l'ai volontairement choisi … langue de bois) sur la platine de mon lecteur, c'est pour écouter une chanson, voire toutes, mais lorsque j'allume la télé un peu avant l'heure des infos, je vaque à mes occupations et j'entends (distraitement) les publicités qui s'égrènent."

Vous avez donc là la subtile différence de langage à la française. Ecouter induit une action volontaire alors qu'entendre est le résultat de la simple captation des sons. Donc, si l'on écoute, forcément on entend, mais si l'on entend, ce n'est pas forcément parce qu'on écoute. CQFD.

Et voilà comment on peut haut et fort clamer qu'on n'a pas menti à ceux qui ne font pas la différence.

Depuis dimanche soir, toute la colonie d'abeilles de l'UMP et du Nouveau Centre, répète à l'envi que le chef de l'Etat et le gouvernement entendent ce que voulaient leur dire les français dans une élection où ils ont joué le rôle de mauvais figurants.

En premier lieu, ce que veulent dire les français, seuls les français le savent, mais en extrapolant un peu il n'y a qu'un autiste gravement atteint qui ne traduirait pas que le peuple en a ras le bol de la Sarkozye réformatrice de la société au profit des puissants. Il n'y a qu'un négateur aveugle pour refuser l'évidente overdose de démolition du tissu social. Il n'y a qu'un incapable pour ne pas comprendre que le peuple en a par-dessus la tête de lois à l'emporte pièce qui s'empilent inutilement et ne servent qu'à pavaner en surfant sur les faits divers.

En deuxième lieu, ce que souhaitaient les citoyens, c'est, au minimum, un coup de balais sur les ministres écrabouillés par le rouleau compresseur des urnes, voire, la dissolution d'une assemblée nationale qui ne veut plus rien dire puisqu le verdict populaire a fait exploser le parti qui la domine.

Seulement, nous ne sommes pas en démocratie, ce n'est pas le peuple qui gouverne, mais les "pseudos élites", censées décider pour le peuple, qui acquiescent sans mot dire à la volonté d'un seul et même personnage à la fois autocrate et dictateur. Ce personnage qui n'a qu'un seul leitmotiv qu'il ordonne à ses disciples de reprendre en chœur et qu'il nous lit dans les discours questionneurs pondus par son nègre :

-"Il faut continuer les réformes, j'ai été élu pour ça."

Alors, quid de l'opinion publique mécontente de décisions qui n'ont rien à voir avec son programme de campagne comme la désignation du PDG de France Télévision, le paquet fiscal ou l'allongement infini des listes de médicaments non remboursés.

Nous somme vraiment en présence d'un personnage à la fois autiste, négateur et incapable de réagir en fonction de son peuple. Une fois de plus, en changeant les ministres comme on fait circuler des pions sur l'échiquier, il montre, par les raisons de ces changements, qu'il n'est rien d'autre que le chef d'un clan dont certains membres sont en colère et à qui il faut donner un os à ronger. On va chercher un ami chiraquien pour se ménager les bons sentiments de sa tendance, un copain de Villepin pour tenter de désamorcer la bombe que celui-ci prépare pour 2012 et on vire la vitrine "gauchiste" de l'Abbé Pierre pour plaire à tous les culs blancs de l'assemblée tout en descendant en flamme le cul béni du travail qui n'est pas en odeur de sainteté chez les syndiqués, histoire de faire un exemple. Parallèlement à tout ce micro séisme, on réaffirme la volonté de continuer comme si rien ne s'était passé, comme si les citoyens avaient applaudi à la destruction organisée de leurs acquis sociaux, comme si le peuple était heureux de voir tomber un à un les pans de la société créés et entretenus par des générations d'ouvriers et de paysans.

A nous de nous unir pour obliger la gauche, qui je le rappelle en passant aux supporters de la Sarkozye, a mis une raclée mémorable à l'UMP & Co, à continuer de s'entendre pour bâtir un programme assez solide et lisible par tous pour battre et anéantir aux prochaines présidentielles le représentant de la classe antisociale actuellement au pouvoir.

Nous pouvons, nous devons nous tourner vers 2012, mettre au ban tous ces individualistes de gauche à l'ego surdimensionné qui ne peuvent que faire capoter la réunion des forces populaires que j'appelle de tous mes vœux.

Que tous ces petits chefs qui se croient grands et détenteurs d'une vérité (qui n'est que la leur) soient chassés des instances de tous les partis de gauche pour qu'enfin une union, une vrai, celle souhaitée par les citoyens naisse pour que soit remis l'homme à la place de l'argent sur le devant de la société, sans tenir compte de la fameuse mondialisation qui n'existe que par l'exploitation des pauvres par une poignée de riches.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

joel 25/03/2010 10:25


on a loupé le coche en 2005 contruire autour
du non de gauche "

Et nos petites élites , quellles que soient leurs convictions et au mépris de celles ci ,  sont repartis chacun dans leur petite famille , leur parti , qui leur procure , sécurité de
l'emploi  , siéges ,  alimentaire , et priviléges .

amitiés.


Lucien Aymard 26/03/2010 22:31


Tout à fait de ton avis, on a été trompé par ceux qui auraient dû suivre les citoyens et qui n'ont suivi que leurs portefeuilles.
Amitiés
Béa et Lucien


Krio 25/03/2010 06:16


bonjour, je suis arrivée sur votre blog, par hasard... par le site de sonya972... et j'ai beaucoup apprécié la lecture de vos articles ! je reviendrai ! à bientôt


Lucien Aymard 26/03/2010 22:24


Bonsoir Krio,
Merci d'être passé sur notre blog. C'est trop gentil de l'avoir apprécié, nous irons chez vous dès que possible.
Cordialement
Béa et Lucien


cacahuette83 24/03/2010 18:40


Ha... J'aime bien la vidéo et j'ai vu que tu as pu mettre le compteur... Ravie! Donc moi je t'ai piqué la vidéo...
BISOUS ET EMBRASSE BEA....


Lucien Aymard 24/03/2010 21:36


Tout notre site est à ta disposition, tu te sers comme tu le sens.
Gros bisous
Béa et Lucien


Sonya972 24/03/2010 16:19


il fallait s'y attendre
le peuple français n'est pas con
je pense que cette défaite le fera réagir en mieux
et j'espère qu'il proposera du concret
de toute les façon il est sur une chaise éjectable

nous avons marre de manger des raisins verts ça agacent les dents

gros bisous créoles 


Lucien Aymard 24/03/2010 18:05


Bonsoir Sonya,
Nous allons tout faire pour déclencher l'éjaction de ce siège, à commencer par le No Sarkozy Day de samedi. Il ne veut pas comprendre : à nous d'enfoncer le clou.
Gros bisous catalans
Béa et Lucien


cacahuette83 24/03/2010 12:45


Bon, je vois que ma com d'hier n'a pas fonctionnée... (j'essaie via mon tèl portable mais ça marche pas tant pis) .

Que dire de plus que ce qu'il y a déjà été dit?...
Superbe article comme à ton habitude, j'adore tout comme d'habitude et je suis d'accord avec toi, comme d'habitude et maintenant je dis :
TOUS ENSEMBLE POUR LE NOSARKOZY DAY! 27 MARS!

Bisous à vous deux mes très chers aminautes et passez un bon restant de journée.


Lucien Aymard 24/03/2010 18:03


Pas d'inquiétudes, il y en a une com qui est passée. Comme tu dis, TOUS AU NSD. Pour nous, compte tenu du peu d'intérêt que semble susciter cette manifestation à Perpignan (ils prévoient 100 à 120
personnes), la solution est de nous rendre à Toulouse où ça s'annonce chaud bouillant.
Gros bisous de gauche
Béa et Lucien


Pat59 24/03/2010 12:03


Bonjour Béa et Lucien,
Je reviens sur une phrase, que se complait à dire Toupti "il faut continuer les réformes, j'ai été élu pour ça".

Tu vois, pour une fois, je vais être super sympa avec lui. Peut être ! Mais à cela je vais lui rappeler que c'est le peuple qui l'a (malheureusement) élu et que c'est ce même peuple au vu du
résultat de ses "réformes" qui vient de lui crier STOP ! On ne veut plus de ce pillage et ce n'est pas ce que nous attendions des réformes, nous attendions des réformes justes et sociales, pas des
réformes iniques et sectaires pour les riches.
Donc, sur cette base, il devrait faire machine arrière mais au contraire il persévère dans son utopie de rêve américain qui justement fait comme le régime Satlinien à son époque, rompt avec ses
traditions.
Les américains se tournent maintenant vers des réformes sociales (durement et de haute lutte grâce à son président Obama) ce qui montre que ce peuple foncièrement capitaliste aspire a plus de
justice sociale.
Nous nous roulons à contre courant, une spécialité quoi...
Amitiés et bises à Béa
Pat


Lucien Aymard 24/03/2010 17:59


Bonsoir Patrick,
Ce sont les oeillères qui empèchent au petit de voir. A midi, il a bien dit qu'il avait entendu les français, il n'a jamais dit qu'il les avait écoutés ... tout en nuances le bougre !!! Il est bien
parti pour avoir le peuple dans la rue avant 2012 et si c'est le cas, j'ai bien peur que ce soit grâve.
Bises de Béa
Amitiés
Lucien


j-pierre 24/03/2010 09:11


Bonjour les catalans!
Bon,le vote est fait,le ROY nous entend(mais ne nous écoute pas comme tu le dis si bien!!).J'ai quand même un goût amer dans la bouche!Le grand gagnant dans tout ceci,c'est quand même le nabot.Lui
et TOUS les politicards ont réussi l'exploit d'écoeurer LA MOITIE du peuple de france de la politique!
Tant que la politique sera faite par des "intellos" sortant tous du même moule(à savoir la politique pour le fric et non par conviction),nous n'avancerons pas,et ce, quoi que nous fassions.
Allez,addissias!Et,Lulu,continue a être notre porte parole,tu le fait très bien.
Bises a Béa
JP


Lucien Aymard 24/03/2010 11:25


Avé Jean Pierre,
Ton analyse est excellente, le nain a quand même gagné puisquil peut s'appuyer sur la moitié des français qui sont restés chez eux avec l'argument qu'ils n'ont rien dit et que "qui ne dit mot
consent (en un seul mot ???)"
Les intellos doivent être remplcés au sein des instances dirigeantes des partis de gauche, c'est la seule garantie pour une victoire de la gauche.
Bises catalanes au rivesaltes
Béa et Lucien


Renard 24/03/2010 02:30


Bonsoir Béa et Lucien
Je lis ton article en regardant la retransmission de l'assemblée nationale de ce jour, et je peux te dire que ça chauffe dur, mais qu'ils (UMP) ne veulent rien lacher... 
On leur demande entre autre l'arrêt du projet de réformer les façons de voter aux prochaines régionales, avec des exemples prouvant que si ça avait été déjà installé lors des dernières élections,
l'ump aurait gagné les élections... 
Bref, c'est passionnant.. animé.. mais décourageant, car je ne crois pas qu'il y aura du changement.
Gros bisous à vous deux 


Lucien Aymard 24/03/2010 11:18


Bonjour renard,
Il n'y aura aucun changement c'est certain, et partis comme nous le sommes, après 2012 on en sera toujours au même point car la gauche n'est pas encore en état de s'unir, il y a trop d'égos dans
ses dirigeants. Le salut ne peut venir que des militants qui doivent virer tous ces vieux professionnels de la politique qui hantent leurs institutions et nous empêchent d'avancer.
Gros bisous
Béa et Lucien


PIPOLIN 24/03/2010 00:40


POURQOUI ATTENDRE 2012??FAISONS ?E POINT RN 2011 ET AVEC UN PEU MOIN DE POTOS DE FAMILLE .
WOERTH DU BUDGET AU TRAVAIL VA ENCORE NOUS INVENTES DES MESURES 0 MA CON. fRANFILLO? A D4AUTRE CHOSES 0 FAIRE QUE DES CALCULS INCOMPREHENSIBLES.
Finalement lr grand gagant c'est le front national


Bises à Béa et merci pour ses jolis gifs (des en raies y'a pas ?).


Amitiées aux papous catalan et j'ai eu un com d'un jeune blog bitreroise qui nois fait visiter le musée du vieux biterrois, donc je l'ai présentée dans monarticle du jour, à voir c'est un blog
qui est né sur Ob ce week-end.


Bises du Languedoc au Rousillon


Philippe Pipolin Riquet


Lucien Aymard 24/03/2010 11:12


Bonjour Philippe
2012, c'est loin et proche à la fois. Assez loib pour laisser le temps aux dirigeants du PS de se tirer dans les pattes et assez près pour que Sarko soit affolé. A nous de jouer entre les deux.
Bises de Béa
Amitiés
Lucien