Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 22:57

Ah, ces donneurs de leçons, ces pseudos défenseur des libertés de "notre pays" comme ils disent. Ces censeurs qui poussent à l'expédition des afghans chez eux, dans leur pays en guerre. Ah, ces conseillers éminences grises des grands de ce pays que l'on voit à la télévision où l'on entend à la radio, ces doctes intellectuels nous vanter les mérites de la politique on ne peut plus droitière qui consiste à chasser l'étranger. Ces hommes du président, même pas élus, je l'ai déjà dit plusieurs fois, qui forcent le trait de sorte que les citoyens fassent bien l'amalgame entre les étrangers et les français d'origine étrangère, vous savez, le genre d'intervention télévisée juste après qu'un jeune beur ait commis un forfait, histoire d'expliquer qu'il faut renvoyer les arabes chez eux. Ne vous y trompez pas, si le même forfait est accompli par Pierre ou Paul, on ne vous en parlera pas car ce n'est pas porteur pour la politique de "l'immigration". Les élections approchent, il faut faire de plus en plus peur et en même temps montrer que le gouvernement prend des mesures surtout contre les délinquants étrangers.

Et voilà que parmi les "monsieur propre" de l'Elysée, le cador des penseurs de la politique "qu'il nous faut" est pris au piège de ses propres (ou sales selon la sensibilité du lecteur) interdits.

Toubib au-dessus de tout soupçon, Eugène Rwamucyo exerce ses talents à l'hôpital de Maubeuge, à quelques kilomètres de la jungle, depuis mars 2008. Et alors ? Me direz-vous, avec ce manque de médecins dans les hôpitaux, c'est très bien. C'est vrai, seulement, il y a un petit, tout petit problème. Ce monsieur est recherché par Interpol depuis 1994 car il est soupçonné de participation active au génocide rwandais.

Comment un homme recherché par toutes les polices du monde peut-il travailler en toute quiétude, donc avec une carte de séjour, dans le pays qui expulse les étrangers en situation irrégulière ?

La réponse, d'après Rue 89, est assez ahurissante et c'est le député du Nord Thierry Lazaro qui l'apporte :

-"Il dit avoir été jusqu'au directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur après 2005, pour obtenir des papiers pour Eugène Rwamucyo."

Vous avez donc bien lu, c'est le chef de cabinet du ministre, à l'époque Claude Guéant, qui est intervenu. Bien entendu, ni le député, ni le conseiller ne daignent répondre aux sollicitations des journalistes.

C'est grâce à une infirmière vexée des remarques désobligeantes du toubib rwandais qui a dégoupillé la grenade, en tapant le nom de son persécuteur, elle a eu la stupéfaction de constater qu'il était recherché par Interpol, une instruction était ouverte contre lui depuis février 2008 pour sa participation au génocide qui a fait 800.000 morts en 3 mois dans son pays.

Je ne reproduirai pas ici l'article complet de Rue 89, mais je vous engage à le lire pour que vous vous fassiez une idée bien précise des agissements de nos donneurs de leçons.

Dans d'autres pays, un simple conseiller aurait été démis immédiatement de ses fonctions pour de tels agissements, mais chez nous, sous le régime d'exception de talonnettes premier (et dernier j'espère), on glorifie et on met sur le devant de la scène ce genre d'individu.

Allez, Baie son, affrétez un nouveau charter dans lequel vous pourrez mettre tous ces encombrants réfugiés qui profitent de la "discrimination positive" que vous soutenez, et mettez-y le directeur de cabinet pour faire bon poids.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

aliciabx 24/10/2009 22:17


Ca aussi, ça m'a sciée. On croit rêver. Alors que l'on renvoie des gens dans un pays en guerre.
Je pense que les medias ne feront pas de vagues, les médais en ont pris plein les yeux sur l'affaire Jean Sarkozy et ils vont se mettre en retrait quelque temps.
Il y a toujours quelque chose à gagner, ils vont faire le dos rond.
on parie ?


Lucien Aymard 25/10/2009 15:05


Re bonjour Alicia,
Gagné ! Personne plus ne parle de l'affaire. Le génocidaire peut dormir tranquille, les hommes de Besson le laisseront en paix, il est riche.
Bises
Béa et Lucien


joel 23/10/2009 19:03


Mais qu'est ce que fout Besson ! 


Lucien Aymard 23/10/2009 23:15


Bonsoir Joël,
Il attaque les journaux en diffamation pour les histoires avec le bouquin de son ex.
Amitiés
Béa et Lucien


philippe 23/10/2009 18:37


Bonjour Lucien,
De retour, après une semaine de fatigue.. quoi que je le suis encore. Je reviens te faire un coucou. Quand l'état protège des meurtriers ou va t'on ? Concernant le Rwanda c'est très compliqué, il y
a un film intéressant à voir : hotel Rwanda et un livre à lire : Nous existons encore... J'ia parfois un peu honte de ce que l'on a fait ou pas d'ailleurs.


Lucien Aymard 23/10/2009 23:14


Bonsoir Philippe,
Ne te lances pas encore si tu ressens un peu de fatigue, mais on est bien contents de te revoir.
En Afrique, la France a commis des exactions immondes et pas forcément connues de tous. C'est un peu le laboratoire de nos services secrets et les intérêts des puissants dans ces régions sont tels
que le brouillard est maintenu sur les affaires.
Amicalement
Béa et Lucien


Pat59 23/10/2009 08:43


Bonjour Béa et Lucien,
Vous n'avez strictement rien compris, NA !
Si ce toubib génocide est là c'est justement pour servir les Besson - Hortefeux, avant il trucidait dans son pays maintenant il trucide à Maubeuge le toubib, même plus besoin de les reconduire en
charter... il suffit de les confier aux "bons soins" du toubib....
Amitiés et bises à Béa
Pat


Lucien Aymard 23/10/2009 23:07


Bonsoir Patrick,
Je crois que tu as raison, ça doit arranger certains fachos du gouvernement qu'il trucide les pauvres gens issus de la jungle.
Pourtant, s'il voulait bien, ce bon docteur, il y a du monde à génocider chez nous ......... a l'UMP.
Bises de Béa
Amitiés
Lucien


Jean-François Vionnet 23/10/2009 08:24


Et pendant ce temps là, on renvoie en Afghanistan, des réfugiés dans des zones tenues par les talibans, pour leur apprendre à vivre et à mourir.
Si ce n'était pas si triste, j'écrirais là dessus, mais ça me donne trop envie de vomir.
Amitiés ardèchoises à tous deux


Lucien Aymard 23/10/2009 23:05


Bonsoir Jean François,
On cherche surtout à les apprendre à mourir ces pauvres afghans. Tiens, j'ai entendu un amputé facho de l'UMP raconter, je cite :
-"Nos soldats se battent pour leur liberté et pendant ce temps, eux se réfugient chez nous au lieu de se battre eux même".
Je ne sais pas quel est le nom de ce conard mais j'aurais bien des choses à lui dire.
Amitiés
Lucien
Bises de Béa


jacques 23/10/2009 07:27



bonjour béa et lucien
ce qu'il y a de bien avec toi c'est que tes articles sont bien complets et plaisants a lire
amitiés drômoise



Lucien Aymard 23/10/2009 23:01


Merci Jacques,
Ta mansuétude me touche beaucoup. J'essaie de ne pas être trop chiant ... avec les amis de gauche parce qu'avec ceux de droite, si je pouvais ...
Amitiés catalanes
Béa et Lucien


Renard 22/10/2009 23:20


Bonsoir Béa et Lucien

Décidément, on ne risque pas de s'ennuyer avec ce gouvernement, chaque jour apporte sa découverte...
Deux poids, deux mesures... nous le savions déjà... en voilà une preuve de plus..

Bises de Toulouse à vous deux 


Lucien Aymard 23/10/2009 22:57


Bonsoir Renard,
Une barrière infranchissable pour les pauvres et l'autoroute pour les riches. On déroule le tapis rouge pour les assassins et on refoule les honnêtes gens dans les pays en guerre.
Bises
Béa et Lucien