Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 16:56

partie-campagne.gifDès lundi, accablé des coups de bâtons que le peuple lui a transmis par les urnes, le Roy a parlé à ses larbins, il leur a demandé d'être sur tous les fronts, de saisir la moindre occasion pour faire croire aux citoyens que l'Etat et lui étaient présents partout. Il était dépité car il constatait avec aigreur que tous les marchands de pommade adeptes de la brosse à reluire qui se pressent en sa cour ne lui avaient présenté jusqu'ici qu'une vie en rose. Justement, la rose, il est parti pour l'avaler épines en tête, ce qui aura pour but de lui compliquer la tâche quand il arrivera aux pétales.

En fin de réunion, il a pris à part le premier sinistre qu'il considère devant les autres comme un fils spirituel et comme une sous merde en aparté, et lui a en termes cornéliens, réclamé une juste vengeance :

-"Je ne te dis plus rien. Venge-moi, venge-toi;

Montre-toi digne fils d'un père tel que moi.

Accablé des malheurs où le destin me range,

Je vais les déplorer. Va, cours, vole, et nous venge."

Extrait du Cid acte 1 scène 5; il est bien évident que la culture du président n'est pas assez grande pour inventer une telle poésie.

Et fion est aussitôt parti battre la campagne, les villes et villages, donner des sourires forcés aux braves paysans triés sur le volet pour la circonstance. Il a modifié son agenda au dernier moment pour se montrer entouré de candidats qui ont une micro chance de passer la barre de 30% dans les triangulaires et de 40 dans les duels.

Tout doit être fait pour que la fessée ne soit pas trop importante, pour que la sodomie ne soit pas accompagnée d'une poignée de gravier. Le peuple est souverain mais seulement dans les textes car pour eux, le seul souverain qui vaille est le petit homme à talonnettes.

Le désespoir se lit entre les lignes de leurs discours qui font piteusement appel aux abstentionnistes, comme si tous les "pêcheurs à la ligne" appartenaient à l'UMP. Eux qui reprochent à la gauche de se croire propriétaire de ses voix n'ont aucun scrupule à se rendre propriétaires des abstentionnistes. Faut-il que leur programme soit si creux pour en appeler ainsi aux non votants, faut-il que la peur soit si intense que le vizir et ses boys parcourent le pays en faisant des moulinets de leurs bras. On dirait les moulins de Don Quichotte, ce qui les fait tourner, c'est du vent, le vent de ce qu'ils ont à proposer, le vent du boulet qu'ils ont senti au premier tour, le vent annonciateur de tornade et en l'occurrence pas de tornade blanche, mais rose, tornade qui va les emporter, les laminer, les écrabouiller, le humilier, les remettre à leur vrai place : le néant.

Pourtant, ils n'auront pas ménagé leur peine, on les voit partout, la moindre occasion est saisie pour se mettre en valeur, jusqu'à récupérer un assassinat de policier et tenter d'en rajouter en fabriquant un mort de toute pièce pour chauffer la salle d'un meeting auquel assistaient au moins trois cent personnes. Le petit roi qui pensait rester dans son antre pour l'intronisation de Simone Weil à l'Académie s'est même fait violence et a réalisé qu'on le verrait s'il assistait à la cérémonie. C'est dire la quête de reconnaissance qui est la leur. Dans la matinée, il a promis une loi (une de plus) contre les terroristes pour porter leur peine à 30 ans. Cette disposition existe déjà dans le code pénal (article 421.3 - 1°). Une occasion de plus de prendre le peuple pour un amalgame de cons ignorants, mais c'est sa spécialité première.

En d'autres termes, l'exécutif cherche à tout prix à remettre la peur et l'insécurité en avant dans ces derniers jours de campagne, il n'a pas compris ou fait semblant de ne pas comprendre que les citoyens ne sont plus dupes.

Voilà donc revenu le temps de la tempête, de la nouvelle Xinthia , celle qui va souffler sur le parti unique (car le Nouveau Centre ne correspond à rien et ne représente rien) et mettre à terre des autistes ministres comme des fétus de paille.

A nous, amis, copains ou camarades de souffler dans le sens de cette tempête et d'encourager tous ceux qui nous entourent à venir souffler de toutes leurs forces pour que le vent emporte au loin le tas d'inutiles comme ils ont emporté notre France sociale vers l'escarcelle des nantis.

Que ce deuxième tour soit celui où ils prennent l'eau, qu'ils se retrouvent enfin dans un tour : niqués.

Oui, le peuple est souverain et le peuple : c'est nous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

juliette 22/03/2010 06:32


CE N'EST QU'UN XIEME DEBUT
LE COMBAT C.O.N.TINUE


Lucien Aymard 22/03/2010 17:00


A gauche, les combats sont faits de beaucoup de débuts et nous sommes là pour c.o.n.tinuer.


juliette 22/03/2010 06:29


@Nouchkaya
AH! LES BEAUFS!!!


Lucien Aymard 22/03/2010 16:57


Bonsoir Juliette,
Je me permets une correction : Ah ! Les bofs
Amitiés
Béa et Lucien


Renard 22/03/2010 01:41


Excellent ton article, je l'ai même lu à haute voix à ma fille qui était de passage, et nous avons ri ensemble car tu manies la vérité avec beaucoup d'humour.
"Les pêcheurs à la ligne tous UMP"..  

Et la lettre du toubib passée par Jacques est l'exact reflet de ce que je pressens et redoute de voir arriver, car malheureusement, quand les foules sont à bout, elles peuvent aller trop
loin...
Et pourtant... comme le dit Ledif Trocas, il faut impérativement changer l'ordre du monde et remettre la finance à sa place..

Gros bisous à vous deux, et merci de votre fidèlité pendant ma maladie. 


Lucien Aymard 22/03/2010 16:49



Bonjour Renard,
C'est trop d'honneur que tu me fais là. L'humour est l'arme la plus destructrice que j'ai trouvé pour atteindre la droite.
C'est certain qu'il faudra un jour ou l'autre changer le sens de l'histoire en remettant la finance à sa juste place : le service. C(est nous qui devons nous servir d'elle alors que c'est elle
qui se sert de nous.


Tu n'as pas à nous remercier, la fidélité est une seconde nature chez nous vis à vis des amis.


Gros bisous de Catalogne


Béa et Lucien



Nouchkaya 21/03/2010 19:06


Comme j'ai envie que la debacle soit forte je suis allé voter et j'ai aussi emmené mes enfants (qui votent pour la première fois!)après une leçon de politique express (et un peu orientée je le
concède!!) mais ils connaissent la maison et ma façon de penser!!! Alors ce soir si c'est la Bérézina je me sentirai solidaire!!! je me désole du vote de mon beau frère qui ne s'inforle pas et qui
répète en boucle "j'attends de voir" ...je lui ai dit qu'en tant que fonctionnaire il allait voir rapidement ce qui allait lui tomber dessus! Mais bon, je n'ai pu convaincre tout le monde!!!
Bon, j'attends les résultats quand même!
Bonne fin de dimanche!


Lucien Aymard 21/03/2010 22:51


Bonsoir Nouchkaya,
Chez nous, le problème ne se pose pas pour les enfants, ils ont été orientés correctement dès la plus tendre enfance et la vie ne fait que conforter leurs convictions.
La Bérézina s'appelle, en langage cru : une branlée.
Ne nous y trompons pas, le combat ne fait que commencer.
Bises amicales
Béa et Lucien


ledif trocas 21/03/2010 06:44



LA GAUCHE va gagner ces régionales, c'est sûr. Mais après que va-t-elle faire? probablement se démerder pour que le quotidien de ses administrés soit le moins pénible possible, donc en atténuant
les effets négatifs du sarkozysme.
C'est là toute la perversité de ce régime. Un pouvoir central dont les décisions sont néfastes, des pouvoirs régionaux qui rendent ces décisions supportables et qui de ce fait aide le pouvoir
central à se maintenir. C'est dur à écrire mais je pense qu'il aurait mieux valu que la droite l'emporte. Elle eut alors aggravé sa politique; très vite ce serait devenu insupportable et alors le
Peuple se serait révolté et on aurait pu avoir un renversement radical des pouvoirs.
Mais cela je crois que le PS ne le souhaite pas: il ne veut pas gagné en 2012; car il a peur d'hériter d'une situation ingérable, vu l'état lamentable dans lequel la droite a
plongé le pays.
Voyez l'exemple grec: pendant ses quatre dernières années de règne Karamanlis
a ruiné le pays au profit de quelques copains, il a laissé s'étendre la corruption, les scandales se sont multipliés. Papandréou a hérité d'une situation ingérable -en ignorait-il l'ampleur?
c'est bizarre mais possible- et pour redresser le pays il est obligé d'appliquer des mesures impopulaires. Le peuple étant au bord de la crise de nerfs, c'est contre le PASOK qu'il
risque de se révolter. Pourtant Papandréou fait ce qu'il peut dans un contexte inernational très difficile. Les autres européens, quasiment tous de droite, trainent des pieds pour soutenir
un gouvernement socialiste, et les Etats-Unis ont tellement de problèmes que ceux des autres passent naturellement au second plan.
On entend dire que "les grandes nations européennes ne veulent pas payer pour la Grèce"; mais ce n'est pas ce que la Grèce demande!!! La Grèce demande seulement que le
ménage soit fait dans la finance mondiale et que des règles justes soient enfin établies. Il est révoltant de voir que lorsque l'Allemagne emprunte à 3%, la Grèce ne peut obtenir que du 7%!!! La
Grèce veut aussi que la spéculation soit exclue de tout le système de prêt aux Etats.
Avec nos amis grecs nous descendons dans la rue pour manifester non pas contre Papandréou et le PASOK -m^me si nous le voudrions beaucoup plus rouge-, mais contre l'ultra libéralisme, contre
le capitalisme, contre le pouvoir de la finance, contre les spéculateurs qui pourrissent la vie des citoyens non seulement ici mais dans le monde entier.
Le moment est venu d'un ordre nouveau dans le monde! il peut partir d'un pays mais il faut que très vite il s'étende à d'autres, puis se répande partout afin que nous puissions enfin construire
un monde apaisé juste et solidaire.



Lucien Aymard 21/03/2010 18:55


Bonsoir à vous tous,
Ton analyse est excellente, la gauche a la peur au ventre pour 2012 car effectivement elle a de fortes chances de se retrouver comme nos amis grecs, dans un bourbier organisé par la droite. Il est
invraissemblable que nos concitoyens ne se rendent pas compte du gâchis qu'est en train de faire l'UMP pour le futur. C'est dramatique et parfois, si nous n'étions pas des combattants sociaux, ce
serait décourageant.
Amitiés catalanes
Béa et Lucien


SONYA 97 2 21/03/2010 04:10


je vous souhaite un bon dimanche
j'ai été lui rendre visite aujourd'hui
et ce n'est pas la grande forme
je t'expliquerai après
bisous à vous deux 


Lucien Aymard 21/03/2010 18:51



Bisous et bon courage à toute la famille. On vous fait de gros bisous et vous accompagne moralement.
Bises catalanes
Béa et Lucien



Fleche 20/03/2010 20:41


C'est la seule leçon qu'ils comprendront peut-être et encore.
L'abstention aura bon dos.

Ne laissons pas l'UMP surfer sur les idées sécuritaires car sinon on va se retrouver en 2012 comme en 2002 avec le choix entre la peste ou le choléra.

Demain je vote


Lucien Aymard 20/03/2010 23:35


Bonsoir Flèche,
C'est certain que l'abstention aura bon dos, on cherchera à braquer les citoyens sur le chiffre pour faire oublier qu'on ne tiendra pas compte des vrais enseignements. C'est ça l'UMP.
Demain nous irons aussi voter pour barrer le passage aux droites, même si en Languedoc Roussillon, le rose est un peu pâle.
Bises amicales
Béa et Lucien


aliciabx 20/03/2010 19:48


Il est certain que c'est le spectre qui est toujors brandi, en cas de difficultés de l'UMP, quant au FN, n'en parlons pas.
Amitiés.


Lucien Aymard 20/03/2010 23:30


Bonsoir Alicia,
A force de crier au loup, ils vont finir par faire croire qu'il n'existe pas.
Ainsi, les français aujourd'hui se gaussent des peurs que tentent d'insuffler la droite, même si elles existent en partie.
Gros bisous
Béa et Lucien


Pascale 20/03/2010 17:50


Le taux d'abstention sera encore une fois très élevé. Les conversations que j'ai entendues ce matin étaient éloquentes : la rupture est totale avec le monde politique . Les gens ne les croient plus
; n'y croient plus. Inquiétant...
Bises à tous les deux !


Lucien Aymard 20/03/2010 23:24


Bonsoir Pascale,
Hélàs, le civisme se perd jusque dans les urnes. Le respect des droits acquis par nos ainés n'effleure même pas la cervelle ramolie d'un grand nombre. Il faut dire que les pseudos citoyens
considèrent qu'ils n'ont pas de devoirs... alors les droits pour participer à la vie de la cité ...
Bises et bon week end à toi et aux tiens 


sixtine 20/03/2010 17:22


Bonsoir, Béa et Lucien,
Cette lettre illustre bien ce que de nombreuses personnes pensent sans oser le formuler ...
Ces personnes se feront-elles un devoir d'aller voter demain ?
Je l'espère !
Bon week-end. Béa a-t-elle retrouvé la voix ?


Lucien Aymard 20/03/2010 23:09


Bonsoir Sixtine,
C'est fait, Béa a retrouvé sa voix suite à une simple manipulation de l'ORL à l'aide de sa sonde optique. Elle souffrait d'une aphonie psychogène due au stress suivant les travaux à la maison. OUF
!!!
Pour le vote, j'espère que demain sera un grand jour contre l'abstention et pour la démocratie (la vraie).
Bises amicales et excellent week end
Béa et Lucien


Beauté virtuelle 20/03/2010 16:51








C'est avec les couleurs du printemps,
avec la douceur du temps,
malgré quelques gouttes d'eau qui tombent,
je viens déposer des bisous qui inondent,
cet endroit que j'aime qui est notre lien,
cet univers qui est le tien,
mon blog est en pause pour diverses raisons,
mais je viendrai te rendre visite à l'occasion,
aussi souvent que je pourrai,
pour t'y laissier toute mon amitié.
Prends soin de toi,
que toutes étoiles veillent sur toi...
Agnès





Lucien Aymard 20/03/2010 23:05


Bonsoir beauté,
Et nous donc !!!
On t'envoie une nuée de bisous sortant du coeur comme une colonie d'abeilles sort d'un essaim.
A très bientôt
Béa et Lucien (35)


ledif trocas 20/03/2010 05:47


bonjour Camarades!
je ne vous suis pas infidèle, mais la situation ici a accaparé beaucoup de notre attention; et nous sommes très engagés sur le front grec.
nous ne nous désintéressons pas pour autant de ce qui se passe dans l'ouest lointain et nous faisons tout ce que nous pouvons pour convaincre ceux des nôtres restés en france d'aller voter dimanche
pour LA GAUCHE, car il y a encore parmi eux des indécis!
On a beaucoup aimé la lettre du toubib. Dommage que sarkubu ne sache lire que du guano de corbeau chié sur prompteur. Eut-il lu ce message que ça n'aurait rien changé, car
il est coincé droit  dans ses cothurnes elles mêmes s'enfonçant dans la vase nauséabonde et mortifère de l'ultra-libéralisme.
Demain LA GAUCHE et non pas le ps va probablement l'emporter, c'est une condition nécessaire au redressement, mais pas une condition suffisante.
Il faut que cette victoire entraine la naissance d'une nouvelle Gauche requinquée rajeunie réunie prête à s'engager totalement et furieusement. Dès lundi le COMBAT ne continue
pas, il commence! Et si "la rose" veut en prendre la tête qu'elle mette L'EPINE AU VENT!*
ΦΙΛΙΚΑ

*tout ça pour placer cet horrible jeu de mots à 2balles? c'est nul!


Lucien Aymard 20/03/2010 23:02


Bonsoir les MOPOPOPO,
Nous avons l'occasion de mettre à mal les envoyés spéciaux du nain, et nous n'allons pas nous en priver. La grosse fessée au martinet les attend. La rose est bien pâle, mais elle vaut mieux qu'un
bleu tenue de vierge. C'est vrai que le combat doit commencer à partir de Lundi, d'ailleurs, samedi prochain le NSD sera (je l'espère) une première démonstration
Nous soutenons le combat des grecs dans leur lutte contre un pouvoir dont le rose semble être encore plus pâle que notre PS.
Amitiés
Béa et Lucien


râleuse ex02468 19/03/2010 23:36


ne passant pas assez souvent , je viens de tout lire !!!!! et , je n'aurai qu'un mot : bravo !ce qui se conçoit bien s'enonce clairement et les mots pour le dire nous viennent aisément!!! c'est ton
cas , merci pour ce bain de reflexions saines!!!


Lucien Aymard 19/03/2010 23:44



Bonsoir Râleuse,


Tu as du courage de lire nos litanies. Elles viennent du coaur, c'est peut-être pour ça qu'elles s'expriment clairement. Merci d'être passée et d'apprécier le prose.


Amicalement
Béa et Lucien



PIPOLIN 19/03/2010 21:40


Bonsoir les Béaluc's

Sarko : Franfillon as-tu du coeur ?

Franfillon : Tout autre mon Sarko l'éprouvrerai sur l'heure
Le branleur n'attend point le nombre des années
mais nous partimes 500  aux élections
et nous prîmes une branlée en arrivant au port  "

désolé pour Corneille et son "Cid", mais cela t'amuseras, merci à Béa pour ses jolis gifs et à tes bons textes.

Content sincèrement de vous retrouver, l'écriture de Lucien et la voix de Béa.

Salut le roussillon, annexe du Languedoc

Votre ami
Philippe pipolangued'oc


Lucien Aymard 19/03/2010 22:42


Bonsoir Philippe,
Le seul Cid que connaisse Sarko est probablement le Cid Action... et encore parce que sa meuf lui en a parlé.
Bises de Béa et Amitiés
Lucien


Nouchkaya 19/03/2010 20:48


Bien d'accord avec cet article et aussi le précédent! Affolant de voir le déni qui caractérise les discours actuels de l'ump! Ces gens là sont d'une arrogance incroyable et font peine à voir! Ce
latin encore j'entendais le fayot bertrand de sa voix douceureuse dire que tout allait bien et que le pouvoir allait gagner des régions et que surtout la gauche avait augmenté les impots! Pas à un
mensonge près! puisque Fillon fait mourir un flic pour les besoins de son discours! Ah oui!! Que la branlée soit historique! mais c'est bien parti car le score de la semaine dernière est le plus
mauvais de la droite depuis 58 à une élection locale!
Bien à vous!


Lucien Aymard 19/03/2010 21:35


Bonsoir Nouchkaya,
Il nous tarde d'arriver à Dimanche soir pour voir la tronche desreptiles de l'UMP et du NC après le cataclisme qui leur sera tombé sur la tête.
Eux qui avaient la critique facile du non programme du PS se retrouvent dans une situation pire où ils n'ont que la critique des partis de gauche comme programme.
Bises catalanes
Béa et Lucien


jacques 26 19/03/2010 20:42


bonsoir béa et lucien
je ne pouvais laisser passer cela
a lirelettre ouverte à Nicolas Sarkozy

Docteur Christian SADEK... Afficher davantage
Médecin généraliste
Les Prades
46250 CAZALS

Monsieur Nicolas SARKOZY
Président de la République Française

Cazals, le 08 Mars 2010

Monsieur le Président de la République,

Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vousadresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur Dominique de VILLEPIN et n’a
rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées anonymement.
Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.
En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés salariés qui
doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins. Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de nombreuses allocations diverses et
variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de nos agriculteurs qui eux travaillent plus
de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois sont obligés de fréquenter les Restos du Coeur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nosretraités qui ont de plus en plus de mal à joindre
les deux bouts.
Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte lentement
mais sûrement et un jour cela va éclater… Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va arriver mais on ne connaît pas la date. C’est ce que je perçois
sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres cantons de France. Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à
l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui achèverait de le ruiner. Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en
1789 ce serait Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait
comment se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs
discours qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre le feux aux poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée. Nous sommes en
présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les voyous : auriez-vous peur des
voyous Monsieur le Président ? Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des
impôts.
Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré. Après le
dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le rétablissement des
lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !
Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle de Bush, marionnette de la C.I.A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idole
était G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux. Lors de l’invasion en Irak, par les américains,
je devrais dire par la C.I.A. et les industriels de l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait
pas été ainsi, je pense que notre pays, qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su
l’appliquer.
Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le
Petit (dixit Victor Hugo). Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu) d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple
Madame R. Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A. Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1,
auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de chômage en créant un maximum d’emplois…..dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit « au
royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre. Mais
au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?
En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher - Je fais seulement de la
prévention. Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à
vous y trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine, reléguée au musée par Robert
Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous et que
vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.
Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en train de créer un système de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors
que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les Américains qui en étaient exclus.
Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui feront
l’élite intellectuelle de demain.
Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.
Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.
A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture….
… une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus. Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance …..

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy


Lucien Aymard 19/03/2010 21:31


Bonsoir Jacques,
J'ai reçu cette lette par un autre canal en même temps que ton comm. Ca vaut le coup d'être lu et diffusé, surtout que les travailleurs libéraux qui sont aussi réalistes ne doivent pas courir les
rues.
Amitiés catalanes
Béa et Lucien


ledif trocas 19/03/2010 11:14


je crois que si comme nous l'espérons la Gauche l'emporte largement, il vaudra mieux éviter tout triomphalisme du genre  "on a gagné! on gagné!"
déjà parce qu'il est difficile d'imaginer en quoi cette victoire va dépénibiliser la vie quotidienne des gens...
ensuite parce que cette victoire risque d'être un peu frèche...
ce n'est pas encore le temps des cerises
mais que cela ne nous empêche pas de nous mobiliser et d'aller voter
pas "POUR LE PS" mais "POUR LA GAUCHE"


Lucien Aymard 19/03/2010 21:28


C'est certain que le triomphe devra être modeste car il n'y aura pas grand chose de fait au niveau national si ce n'est l'espoir (faible) que Naboléon tiendra un peu compte de l'avertissement. Et
chez nous, en Languedoc, l'ambiance est, comme tu dis, un peu Frêche.


Pat59 19/03/2010 10:20


Bonjour Béa et Lucien,
Nike Oh là ! Pourra toujours dire d'ici 2012 à Fillion "Tu quoque Fili ?" traduction pour ceux qui ne connaissent pas la phrase de César à Brutus qui lui avait gentiment mis quelques coups de
couteaux avec les conjurés... Toi aussi mon fils ?

Le petit d'ici 2012 pourra compter ses "fidèles" sur les doigts d'un seul pied, tellement il puera du bec... d'ailleurs il chlingue déjà tellement que partout on commence à ne même plus savoir
comment il s'appèle.

Il me fait penser à Bush, lorsque personne ne voulait de son soutien aux States tellement il était devenu infréquentable...

J'avoue que cette élection me fait un petit plaisir, maintenant il faut concrétiser dimanche.
Bisous à Béa et solide poignée de main.
Pat


Lucien Aymard 19/03/2010 21:19


Bonsoir Patrick,
Tu as raison, il rappelle curieusement son ami intime Georges gueule. Il devient de plus en plus infréquentable, même par ses partisans qui doivent devenir des ex-partisans peu à peu.
Pour peu que sa meuf le largus avant la fin du mandat, en 2012, il se tirera la queue entre les jambes (façon de parler, pour les jambes).
Gros bisous de Béa qui va te contacter
Amitiés sincères
Lucien


ledif trocas 19/03/2010 03:34



en lisant vos commentaires:
mauvaise gauche bonne droite
y a tjs des coups à se prendre sur la tronche




Lucien Aymard 19/03/2010 21:13


Ben oui, toujours des coups et ... pour les petits ...


ledif trocas 19/03/2010 03:27


Γεια σας φιλοι
il y a longtemps que je ne suis pas passé vous "voir". Quelques soucis personnels mais surtout ceux de la Grèce m'ont quelque peu éloigné de la blogosphère et ont accaparé mon temps et ma
concentration.
Mais les mopopopoètes n'ont pas abandonné le combat pour autant et nous participerons au NSD en nous rendant devant l'ambassade en groupe avec quelques autres "expats".
A NSD j'aurais préféré JSS; pas seulement à cause de mon anglophobie mais pour les SS qui auraient pu évoquer quelque chose à certains. Meis nous respecterons NSD qui nous rappelle
plaisamment LSD... Ici nous aurons aussi des pancartes ΗΧΣ (ΗΜΕΡΑ ΧΩΡΙΣ ΣΑΡΚΟ). Ce qui risque d'être un peu gènant c'est que sarkubu a fait croire à Papandreou que la france
soutenait la Grècepour résoudre son problème financier... mais nous savons bien sûr comment il faut prendre les engagements sarkubuesques (un discours pour Athènes, un autre pour Bruxelles et
Merkel).
je repasserai vous "voir" mais pour l'heure je vous quitte, on a une manif à préparer...
φιλικά


Lucien Aymard 19/03/2010 21:12



Bonsoir Kamarades grecs,
Nous sommes passés plusieurs fois chez vous et avons bien compris que les préoccupations du peuple Grec était au centre de vos préoccupations. Nous espérons que les soucis personnels ne sont que
provisoires et légers.
Merci de reporter le NSD jusqu''au pays d'Aristote et c'est vrai que JSS aurait été bien plus parlant, mais faute de grives, comme dit le proverbe ...
A l'occasion, traduis-nous les pancartes, autant nous sommes amoureux de la Grèce, autant notre inculture livresque est grande.


Amicales pensées catalanes


Béa et Lucien



joel 18/03/2010 22:37


Je ne sais pas si le peuple , c'est nous , ou les élites politiques !

Moi je me sens niqué aussi ... parce que je ne suis qu'un chiffre qui sert ensuite de base , pour préserver les sortants  du PS ...du PC ... Et des sortants aussi du PG  quand ils étaient
encore PS ...

Avec un score de 15 % .plus qu' E.E  ( 10 % ).. Le meilleur de toute la France , le front de gauche se met à la botte du PS libéral..... Alors que la droite était déjà battue , avec son
alliance écolo !...ceci pour maintenir les carriéristes en place !

Alors dimanche , c'est moi qui vait les niquer à ma façon ! ... je revote front de gauche , avec un bulletin du 1er tour + un mot ! ... comme j'avais dit ici !

j'ai qu'une parole !

Amitiés.


Lucien Aymard 18/03/2010 22:49


Bonsoir Joël,
Je suis parfaitement ton raisonnement et j'avoue que je n'ai pas compris la magouille dans ta région. Chez nous, en Languedoc, le problèmes est différent puisque nous avons les apprentis fachos,
les fachos et les carriéristes en place (dont Gayssot dont je suis un ami) seulement, pensant qu'il vaut mieux une mauvaise gauche qu'une bonne droite, nous serons nombreux à voter à contre coeur
pour Frêche, c'est le seul barrage à la droite et aux ultras depuis le premier tour.
Amitiés
Béa et Lucien


SONYA 97 2 18/03/2010 18:49


j'avoue que je n'ai pas tellement suivi les élections dans l'hexagone
j'essayerai de me rattraper au second tour (rires)
je vous souhaite une très belle nuit
gros bisous créoles 


Lucien Aymard 18/03/2010 22:20


Bonsoir Sonya,
Ne t'inquiètes pas, la métropole est en passe de devenir toute rose comme la Guadeloupe.
Bonne soirée et bonne nuit
Béa et Lucien