Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 19:35

Le mur, le mur, il n'y a plus que cela, ma parole, ils sont mûrs!

Certes, je ne juge pas du bien fondé ou non de la chute du mur quoique j'aie quand même mon idée sur la question, simplement, je trouve que dans notre pays on en fait beaucoup pour un anniversaire qui, somme toute, ne nous concerne que de loin.

On célèbre la chute du communisme à cette occasion et je ne comprends pas trop pourquoi. Mis à part les abus des dirigeants dont on devrait célébrer la disparition, la philosophie du communisme ne nous aurait pas conduit au carnage financier que nous avons connu cette année, à condition, bien sûr qu'elle soit appliquée en tant que telle et pas au profit d'une caste ou d'une poignée d'individus peu recommandables.

Quoique l'on puisse en dire, les allemands de l'est étaient certes malheureux par rapport à ceux de l'ouest, mais ils mangeaient à leur faim ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Soit, c'est un problème purement allemand et je me garderai bien de faire une quelconque morale, je me contente de constatations. Dans ces constatations, il y a la fête organisée pour le vingtième anniversaire à laquelle assistait notamment notre nain de jardin préféré.

Mais que faisait-il dans ce monde de festivités à regarder les dominos chuter en cascade ?

Vous me direz que sa présence n'était pas indispensable en France où, par ailleurs, était organisée une fête à la gloire du capitalisme triomphant, celui là même qui a plongé le monde entier dans une indescriptible merde financière et surtout sociale. Ce capitalisme libéral qui ne profite qu'à une poignée d'êtres humains dont le jeu principal est d'écraser la majorité de la population du globe au nom de leurs seuls portefeuilles.

Je disais donc que sa présence aux côtés de la Blanche Neige teutonne n'était pas plus importante que celle du roi du Tonga, du prince du Bhoutan ou du Président des USA qui a envoyé sa ministre des affaires étrangères. Une affaire d'intelligence, mais certaines personnes n'ont pas besoin de se montrer pour prouver qu'elles existent, d'autres saisissent toutes les occasions de parader. En plus, Weißer Schnee (Blanche Neige en allemand) le place systématiquement à sa droite pour lui donner l'importance, ou le rôle de Simplet, ainsi, elle peut l'embobiner chaque fois qu'elle en a besoin. Elle a compris qu'il fallait flatter son ego pour en tirer la quintessence.

Il a donc assisté à ces fêtes au titre de Président de la République française, mais il a omis, au passage, lui, le nobliau, qu'il était également prince. Il l'a oublié ou volontairement occulté eu égard au courage habituel qu'il démontre dans les occasions difficiles quand il est entouré d'une armée de flics et de gorilles. Il a dédaigné, lui si prompt à honorer les morts militaires de sa présence, la catastrophe survenue dans le pays dont il est le co-prince.

N'aurait-il pas dû se rendre en Andorre pour honorer de sa présence les morts et les blessés retirés des décombres occasionnés par l'effondrement d'un pont en construction ?

Entre une présence utile sur la catastrophe et une présence honoraire à Berlin, il n'a même pas réfléchi, d'ailleurs le peut-il ?

Alors qu'il est en quelques sortes constitutionnellement le co-chef de l'Etat de cette principauté, comment peut-il montrer autant de dédain pour des travailleurs qui laissent leur vie au nom d'un progrès pour aller faire le charmant aux côtés de la chancelière qui, entre nous, n'a invité les "grands" du monde que pour "faire la foule" des approbateurs de sa sauterie réunificatrice. Il a été là pour faire "banquette" comme les vieilles mères dans les bals populaires où elles venaient surveiller leurs filles, et par-dessus le marché, il n'a pas eu une meilleure météo qu'au Pas de la Case.

Jusqu'à maintenant, je croyais que nous étions dirigés par un représentant de commerce (mauvais vendeur d'ailleurs), eh bien je crois aujourd'hui qu'il s'agit d'un figurant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Jean georges 11/11/2009 19:03


Bonsoir Bea et Lucien
Comme tout cela est bien dit, j'avais pas fait le rapport entre Andorre et notre Nabot mais pauvre tête en l'air ne pensant qu'a son égo a jugé qu'il y aurait plus de caméras à Berlin qu'au Pas de
Case. J'ai fait un papier un peu semblable où je pensais qu'il y avait aussi d'autres murs à faire tomber pour celébrer des anniversaires. Mais il vrai que ces murs là tout aussi honteux sont là
pour cause de misère palestinienne ou Mexicaine.
Bonne soirée JG.  


Lucien Aymard 11/11/2009 22:31


Re bonsoir Jean Georges,
Je vais filer voir ton papier car j'apprécie toujours ta prose.
Les pires murs, ce sont les Besson et autres Brice le rouquemoute qui les érigent entre les diverses populations de la nation.
Amitiés.
Béa et Lucien


fanfan 11/11/2009 18:48


j'arrive un peu tard pour te souhaiter un prompt rétablissement, n'étant pas venu ces jours-ci; je suis conente d'apprendre que c'était moins grave que l'avis des médecins du samu;

J'ai souri en lisant le début de ton article car ma fille me disait exactement la même chose hier: on en a marre de leur mur!! Depuis huit jours , on n'entend parler que du mur !!
Je pense qu'il ne s'est même pas posé la question de savoir s'il devait aller en Andorre .. il y avait plus de caméras en Allemagne!!
bonne soirée


Lucien Aymard 11/11/2009 22:24


Bonsoir Fanfan,
Pour cette fois, je passe à côté. A moi de me reposer et de laisser venir.
Pour le nano, il ne se pose jamais qu'une seule question : combien de téléspectateurs vont me voir ?
Bises de catalogne
Béa et Lucien


Fleche 11/11/2009 13:44


Il me fait penser à un mauvais comédien qui s'aperçoit que son temps est passé et qui fait n'importe quoi pour s'accrocher.

S'il pouvait continuer encore deux ans et demi ainsi, nous serions tranquille en 2012, car il se casse tout seul.


Lucien Aymard 11/11/2009 22:21


Bonsoir Flèche,
Comme tu as raison, encore 2ans et demi de ce mauvais théatre et ouf ! on en sera certainement débarrassés ... et même l'histoire l'oublira certainement.
Amitiés
Béa et Lucien


sixtine 11/11/2009 13:25


Bonjour, Béa et Lucien,
Et pendant qu'on admire la chute des dominos... d'autres murs dans le monde continuent à forger des barrages dans la tête des peuples...
Mais, chacun le sait : " Rien " ne sert à rien ...
Bises à tous les deux !


Lucien Aymard 11/11/2009 22:18


Bonsoir sixtine,
Beaucoup de murs physiques existent encore dans le monde comme entre Israel et la Palestine, mais combien du murs religieux, ethniques ou simplement d'incompréhension sont-ils toujours debout ?
Bises
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 11/11/2009 12:50


Ah ! bon, il était en voyage, le néposident, à Berlin, pour la deuxième fois, la première était en novembre 1989, on ne sait toujours pas le jour exact, car il ment comme il respire, le bougre.
Qu'on vienne nous en débarasser rapidement, ce serait une bonne chose.
Amitiés à tous deux et attention à la sarkozyte.


Lucien Aymard 11/11/2009 22:15


Bonsoir Jean François,
On espère toujours qu'un pays étranger le gardera pour lui tellement il y sera populaire, mais même en Papouasie de l'est, on n'en veut pas, il faudra se le respirer encore 2 ans et demi.
La sarkozyte ne sera jamais ma sarkopine.
Amitiés
Lucien
Bises de Béa à toi et Idelette


Pascale 11/11/2009 10:05



C'est le nombre de journalistes et de caméras qui a déterminé sa décision. Et puis... qui se soucie de ces ouvriers portugais (en plus !) ayant perdu la vie sur leur lieu de travail ?!?



Lucien Aymard 11/11/2009 22:11


Bonsoir Pascale,
Rends-toi compte, aujourd'hui encore, il n'a même pas eu un mot pour cette catastrophe. Ca en dit long sur ses compétences à représenter son pays.
Bises
Béa et Lucien


philippe 11/11/2009 08:12


Le mur permet de faire oublier les erreurs du gouvernement.... enfin de les mettre de coité, car si on savait tout ce que le gouvernement nous prépare, on finirait tous dépressifs....
Philippe


Lucien Aymard 11/11/2009 22:08


Bonsoir  Philippe,
Détourner l'attention, voila bien le but de tout mouvement de notre "Komandant" et de sa suite ... en dos mineurs
Amicalement
Béa et Lucien


Renard 11/11/2009 01:35


Bonjour Béa et Lucien

C'est vrai, certaines personnes n'ont pas besoin de se montrer pour prouver qu'elles existent" mais je ne pense pas qu'il le sache, et tu as raison, il aurait été plus crédible en Andorre.

Mais pendant qu'on nous faisait un programme unique sur toutes les chaines au sujet de ce mur, le travail pour privatiser la poste allait bon train, un des conseillers mandaté par le père allait
"arranger" le dossier du fils Pierre afin qu'il obtienne une subvention pour sa boite de production qu'on lui avait refusé...Kouchner taclait Besson à propos des afghans, et personne non plus ne
parlait de la lettre ouverte des journalistes à l'Elysée...et j'en passe.. mais surtout, surtout, personne n'a parlé du sondage dans lequel il est dit que 5% des français font confiance à Sarko,
32% juste un peu, et que tous les autres lui crachent dessus.. 
Parce que ce scandale des sondages, c'est parce qu'il espérait noyer le poisson en inondant les médias avec SES sondages qui forcément lui sont favorables.. mais il avait oublié que ce jeu a un
prix..

http://www.marianne2.fr/Sondages-de-l-Elysee-Accoyer-cede-et-defie-Alliot-Marie_a182737.html

Et pour couronner le tout, il ment le petit car si il avait été à Berlin ce jour là, ça voudrait dire qu'il a le don d'ubiquité puisque dans le même temps, il était avec ses amis RPR de l'époque
sur la tombe de De Gaulle comme chaque année:
http://sarkostique.over-blog.com/


Pour terminer, je dirai que la chute du mur n'a pas été une bonne chose, car c'est la maffia russe qui a raflé la mise et qui est passée en occident, et que les travailleurs de l'est qui n'avaient
peut-être pas le luxe, mais au moins ce qu'il faut pour vivre POUR TOUS, ainsi que l'irremplaçable solidarité, se sont retrouvé confrontés au monde du consumérisme et du chacun pour soi et
maintenant ils sont dans une misère noire.. 
Hier, ces célébrations étaient la fête du grand capitalisme, et j'ai été consternée de voir que personne ne semblait s'en apercevoir... 
Je vous prie de m'excuser pour ce commentaire aussi long
Bises de Toulouse à vous deux 


Lucien Aymard 11/11/2009 22:06


Bonsoir Renard,
La longueur des com's n'a absolument aucune importance, les tiens plus que tous autres car ils ont toujours cette conotation de soucis des malheurs du salarié et du pauvre, tout ce que nous
essayons de défendre.
Gros Bisous
Béa et Lucien


Alain Raynaud 11/11/2009 00:27


Te voici de retour, hélas ta sarkozyte s'est plutôt aggravée...Enfin bien content de te retrouver. je mets ton article en lien sur mon blog pour te remercier d'être revenu parmi nous...


Lucien Aymard 11/11/2009 22:01


Bonsoir Alain,
Merci de reprendre mon article. LE Sarko n'aura pas ma peau
Amicalement
Béa et Lucien


segolin 11/11/2009 00:25



Par le Saint-Gueant ,Par le " guaino de poisson ,Par les saintes huiles d'olive ,par
le savon de Marseille ,Par la sainte Carla bruti ,Par st Pierre et St Jean , nous vous decorons de l'ordre du " demerite nanisme de lacroix javel " et nous vous
faisons compagnon et chevalier des " onglous " à Marseillan!
                         Signé       " sire
segolin de Thau "



Lucien Aymard 11/11/2009 21:56


Bonsoir Ségolin,
Les onglous, que de souvenirs tu évoques là ! Figure toi que lorsque mon père travaillait à la SNCF, son premier poste au titre d'intérimaire a été celui de chef de gare des onglous (aujourd'hui
Marseillan plage pour les non in itiés).
Amitiés
Béa et Lucien


sonya972 10/11/2009 21:52


je n'ai toujours pas compris pourquoi il faut se rappeler de cette date et oublier  le 22 mai.

A quoi servent les dominos?...

je vous souhaite une belle soirée
gros bisous des Antilles.


Lucien Aymard 10/11/2009 22:24


Bonsoir Sonya,
Bien joué ! Il est en effet de bon ton dans les milieux de droite d'oublier les exactions des riches et particulièrement l'esclavage qui, si je ne m'abuse, avait été rétabli pas Napoléon (un nain
déjà). A partir de là, comment penser que ces bons à rien fêteraient l'abolition de l'esclavage en Martinique. Au mieux, le 22 mai représente pour eux le début du signe des Gémeaux.
Les dominos étaient censés représenter le mur qui tombait. Les symboles ne coutent pas cher.
Gros bisous
Béa et Lucien


Pat59 10/11/2009 20:17


Oups : privatisation de la poste...


Lucien Aymard 10/11/2009 22:28


J'avais bien compris, hélàs, la précision n'était pas indispensable.


Pat59 10/11/2009 20:16


Bonsoir Béa et Lucien,
Plusieurs choses :
1. Pendant qu'on nous amuse avec ces conneries, la loi pour la privatisation est votée en catimini...
2. Le guignol s'est encore fait remarqué à Berlin. (va voir mon article)
3. Le communisme (bien que je n'en sois pas un) n'était pas une mauvaise chose, le patron qui gagne autant que les ouvriers, s'il n'y avait pas l'égoïsme et la cupidité...

Je pourrais en rajouter, mais je fatigue...
Amitiés et bises à Béa
Pat
PS : N'oubliez pas de vous reposer tous les deux...


Lucien Aymard 10/11/2009 22:26


Bonsoir Patrick,
C'est vrai que la liste des "fantaisies" du nain est longue et même avec de la veseline, aujourd'hui ça fait mal, surtout aux pauvres.
Amitiés
Lucien
Bises de Béa


jacques 10/11/2009 19:59


bonsoir béa et lucien
la gloriole il connait notre nain de service !!
il n'est bon qu'a ça !
amitiés drômoises


Lucien Aymard 10/11/2009 20:24


Bonsoir Jacques,
Je crois que son dernier projet est de s'auto décorer
Amicalement
Béa et Lucien