Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 19:10

Il y a de cela bientôt 30 mois (c'était le 29 mai 2005), le peuple français, appelé aux urnes pour se déterminer sur son avenir européen, disait NON à 53,30% à une constitution dans laquelle il ne se reconnaissait pas.

L'analyse, depuis, a été si triturée que le pouvoir tente de nous expliquer qu'il s'agissait alors d'un rejet de la politique intérieure qui se traduisait par ce "non", exactement comme si les français n'avaient rien compris, s'ils étaient des demeurés incapables de faire ce qu'on leur demandait. On nous dit également leur manque de discernement dû au fait qu'à gauche comme à droite les avis étaient partagés, comme si, de leur propre chef, ils n'étaient pas capables de se déterminer, comme s'il s'agissait de moutons.

Eh bien, messieurs les gouvernants, même si cela doit vous crever le cœur, sachez que les français ont de la suite dans les idées, ils ne veulent pas que vous les cocufiiez, si vous voulez revenir sur leur décision, ils souhaitent que ce soit par référendum (à 63%) et non par le vote d'un conglomérat de bénis oui oui à la botte du seul et unique décideur d'état. D'autre part, pourquoi sous le vocable "mini traité" cachez-vous au bon peuple qu'en fait, à part le chapitre 3, vous voulez appliquer dans sa totalité le texte qu'ils ont refusé ? Vous avez des choses à vous reprocher pour cacher la vérité, sans quoi vous diffuseriez largement le nouveau texte. D'ailleurs, en voici la preuve :

"Une dernière trouvaille consiste à vouloir conserver une partie des innovations du traité et à les camoufler….. Ainsi l'opinion publique serait-elle conduite à adopter sans le savoir les dispositions que l'on n'ose lui présenter en direct." Valéry Giscard d'Estaing le Monde du 14/06/07.

Vous avez ici la démonstration parfaite de la manière dont le Président téléguide l'information dans les médias. Croyez-vous que si les français savaient "tous" ce que les élus leur cachent, ils seraient enclins, comme le disent les sondages, à voter "oui" à 54% à une nouvelle consultation sur le sujet ?

L'Europe, OUI, mais pas derrière le dos des européens, en débattant avec eux et en demandant leur avis A TOUS, et le même jour pour éviter les influences.

L'Europe que vous voulez nous IMPOSER, celle des décision ultralibérales, celle des commissaires désignés et non élus, celle qui prend des initiatives sans connaître le terrain, celle des technocrates et des financiers ne nous intéresse pas, nous voulons déterminer celle qui nous convient … et par référendum.

Ce n'est pas parce que vous allez rallier des élus d'une opposition fantomatique que vous vous comporterez autrement que comme un ersatz de dictature.

Imposer au peuple ce qu'il n'a pas voulu n'est rien d'autre qu'antidémocratique et ce qui est antidémocratique est despotique dans le meilleur des cas, dictatorial dans le pire. A vous de choisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

dvd vierge 19/12/2008 19:06

merci pour votre blog que je découvre avec plaisirBomme continuation

eva journaliste-resistante 07/12/2007 22:00

Bonjour,
je t'ai mis en lien, à bientôt, Eva

eva journaliste-resistante 01/12/2007 00:47

Bonjour,
je t'ai déjà cité dans mon blog http://r-sistons.over-blog.com (ton livre)
cette fois, je donne des extraits de ton blog dans le mien (à la fin article "bons baisers de Russie")
j'ai été Mme J.M.Aymard pendant 10 ans, puis j'ai divorcé
Amicalement, Eva
evaresis@yahoo.fr

Lucien Aymard 01/12/2007 23:40

Bonsoir,
C'est un honneur d'être cité par une journaliste, ça conforte dans ses idées et ça encourage à poursuivre. Comme je l'ai toujours fait, je défendrai les libertés, surtout maintenant qu'elles sont plus restreintes que jamais. Je n'ai rien à voir avec un quelconque J;M.Aymard, ceci pour prouver que ta réaction n'est pas un signe de collusion. Merci.