Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 22:37

Ah ces salauds de grévistes (toujours eux) dans les transports publics, ils empêchent les braves travailleurs de se rendre à leur labeur quotidien. Tous ces ouvriers infortunés qui ont le malheur d'habiter à des dizaines de kilomètres de leurs lieux de travail, doivent payer une fortune pour acquérir une carte mensuelle de transports et sont "pris en otages" au moins une fois par mois par des fainéants de fonctionnaires qui n'ont qu'à aller voir dans le privé comment ça se passe pour être contents de leur sort et ne plus emmerder le pauvre monde… vous l'avez entendu ce raisonnement, de la bouche de hauts personnages, ceux-là même qui font passer les fonctionnaires pour des nantis, qui veulent changer le calcul des retraites pour tout le monde (sauf eux). Eh bien, comme vous, notre ineffable président l'a également ouï. C'est dire si ça vole bas ! Des mesures vont donc être prises. A partir de très bientôt, tout le monde pourra aller travailler tranquillement:

- Plus de gare sans train, de souterrain sans métro,

- Plus de barrage sur les routes par les routiers en colère ou les agriculteurs excédés,

- Plus de CRS devant les portes d'usines fermées par des patrons peu regardants pour empêcher les ouvriers de venir au travail malgré la fermeture,

- Plus d'envahissement des voies ferrées par les étudiants ou les vignerons en colère,

- Plus de bouchons sur les périphériques des grandes villes le matin,

- Plus de ramassage des poubelles dans les longues ruelles étroites,

- Plus de fermeture d'avenues les jours de célébrations nationales,

- Plus rien qui puisse mettre la France qui travaille en retard (le soir, on s'en fout, les gens rentrent chez eux).

Non, je déconne, tout cela n'est qu'affabulation, utopie, voire idiotie de ma part. Tout cela n'est pas vrai, enfin presque car pour les trains et le métro, on va supprimer le droit de grève. Oh, je sais, pas nettement, comme on tranche un jambon, mais par de tout petits artifices qui feront qu'on aura le droit de dire : "Je suis en grève". C'est déjà pas mal que l'on ne nous ôte pas le droit de nous exprimer oralement. Par contre, on pourra toujours retenir le salaire de celui qui affirmera être gréviste, même s'il travaille pour assurer un "service minimum" "Maintenant, ce n'est plus le langage de la raison mais le langage de la rançon" Raymond Devos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

LOLOBEZ 19/08/2007 19:47

je voudrais saluer votre article sur le service minimun . Penser une seule secondefaire un service minimun me parrait etre un recul social important car c\\\'est pour moi oter le droit de greve a des institutions sans lequelle acun progres social ne serait possible !!!  Fini mai 68 , avec la plus grosse augmentation des salaires et donc du pouvoir d\\\'achats. Heureusement qu\\\'il y a des fonctionnaires pour faire greve afin d\\\'ameliorer les conditions de travails dans les entreprises prives ou le droit de greve n\\\'existe pas car si un ouvrier fait greve il est vite remplace pas de suite car cela ferait tache mais quelques jours apres  et en plus on lui trouve une faute grave  alorssi pour des raisons qui son souvent pour ameliorer le service apres de leur usagers les employes de la sncf ssont en greves  c la medaille de la legion d\\\'honneur pour service rendu a la nation qu\\\'on devait leurs deserne et non la pierre .
 
 

Craquotte 18/08/2007 18:00

Je ne suis qu'une citoyenne qui pense que la grève est un geste ultime et fort et que chez nous on l'utilise à tort et à travers. Je ne pensais pas vous convaincre mais seulement donner mon point de vue d'utalisatrice et de travailleuse et vous avez raison le net est un bel espace de liberté.
Dans mon esprit faire évoluer nos avantages acquis n'est pas ajouter aux avantages qui furent utiles en leur temps mais on grand besoin d'être dépoussiérés, mais remettre tout à plat et reconstruire avec des objectifs plus réalistes et en phase avec notre époque.
Les mouvements de nos aieux ont eu leur utilité et se justifiaient à l'époque, nous avons d'autres besoins et notre situation économique n'est pas la même. Il faut savoir être lucide, ne pas faire de corporatisme. Les changements c'est toujours bon pour les autres jamais pour soi . C'est en quoi nos homme politiques devaient donner l'exemple !  Qu'ils nous montrent le chemin pour eux même et je suis certaine que beaucoup suivront.

aymard 18/08/2007 12:28

Bonjour craquotte,
Je respecte les idées que vous avez, mais, permettez-moi d'apporter quelque précisions que les médias qui vous désinforment ne vous donnent pas.
Contrairement aux idées reçues, les fonctionnaires et assimilés peuvent être licenciés. Aucun texte, aucune loi ne disent le contraire sauf que le licenciement économique ne peut avoir lieu chez eux compte tenu qu'il faudrait que l'état soit en faillite pour le justifier (entre nous, en continuant à faire des cadeaux aux uns et aux autres, ça ne va pas tarder). D'autre part, les agents de la SNCF ne sont pas des fonctionnaires, pas même des assimilés et ils doivent certainement le regretter car ils seraient mieux payés qu'ils ne sont et n'auraient pas 300% des retenues pour leurs retraites et leur couverture sociale (qui ne sont pas déficitaires prises isolément). Les fonctionnaires sont , c'est vrai, payés par l'état, mais la SNCF l'est par ses clients et s'il y a des déficits, c'est surtout parce que l'état l'oblige à investir dans les lignes TGV dans le cadre de l'amènagement du territoire (le rail n'est pas traité comme la route).
Les grèves préventives n'existent plus depuis bien longtemps car les syndicats se sont aperçs qu'elles n'étaient ni suivi, ni populaires ... il était temps me direz-vous. De plus, grèves et manifs ne tuent aucun message, c'est la présentation qu'en font les médias qui les rendent ou non populaires et vous savez, comme moi, que les médias sont à la botte des dirigeants du pays s'ils veulent survivre. Que dire de ce que vous apppelez le chantage fait par les sybdicats, sinon qu'il existe une loi depuis 1969 qui prévoit un préavis de 8 jours pour une grève afin que le dialogue et la concertation soient amorcés, et les ministres et autres directeurs d'entreprises nationales mettent ce délai à profit pour parer le mouvement et l'impopulariser au maximum. Alors qui est responsable des grèves? C'est l'histoire de la poule et de l'oeuf et il est certes plus médiatique de légiférer contre les grévistes que contre leurs patrons surtout quand ce patron est l'état.
Je suis très sensible à la coupe du monde de rugby car ancien joueur, arbitre de haut niveau et entraineur et je me suis renseigné "à la source CGT sur la "menace" de grève pendant celle-ci. La question du journaliste était la suivante : "Si vous deviez appeler à faire grève, le feriez-vous malgré la coupe du monde de rugby ?" . La réponse complète était la suivante : "Si nous devions organiser une grève, nous le ferions indépendemment de tout évènement qui pourrait se passer à cette période". Ceci a été traduit ainsi dans les médias par la réponse suivante : "Nous le ferions indépendemment de tout évènement qui pourrait se passer à cette période". La nuance est d'importance, d'autant que les images télé ont été présentées de sorte que la question du journaliste sois posée hors champ et la réponse pouvait ainsi êtra donnée comme souhaité.
Je suis tout de même d'accord avec vous sur le besoin de faire évoluer les avantages acquis. Un seul petit bémol cependant : evoluer signifie pour moi aller de l'avant et des mesures du genre déremboursements de la Sécu, onligation de se déclarer gréviste 48 heures avant la date prévue, quasi suppression des 35 heures à cause d'entreprises qui n'ont pas voulu les appliquer dans l'esprit ... ce n'est pas aller de l'avant. Par contre, supprimer par exemple 80% des 46% de revenus d'une banque comme la BNP qui tire ces revenus des frais de tenue de compte, viremens, découverts, changes ...etc... ça oui, ça rendrait du pouvoir d'achat surtout aux plus pauvres ... et ça éviterait bien des grèves ...
Cère madame, vous conviendrez avec moi qu'il y a au moins un point qui nous relie : la liberté d'expression ............. sur internet ................ le "grand timonier" ne peut pas le canaliser.

Craquotte 17/08/2007 07:36

Les syndicats représentent massivement les "fonctionnaires" cela est un fait. Ces mêmes fonctionnaires sont payés par nos impôts. Ils ont des avantages indéniables dont celui de ne pouvoir être licenciés. je pense qu'il serait juste que leur fonction au service de la nation et payée par elle leur interdise de bloquer le pays comme ils le font si souvent. Les grèves "préventives" de la SNCF me mettent hors de moi et ne vous en déplaise je suis POUR le service minimum dans les transports.
Trop de grèves et de manifestations tuent le message qu'on veut porter. Nos syndicats en font une sorte de chantage qui nuit beaucoup plus qu'il n'apporte aux salariés. Quand je pense qu'il est question de bloquer les transports si ........ pendant la coupe du monde de rugby ! on croit rêver !  et cela décribilise beaucoup le mouvment;
Notre nouveau grand timonnier ( comme vous dites ) ne va peut être pas accomplir tous les miracles dont on s'imagine qu'il est porteur , mais s'il réussit à faire entrer la France dans le XXI ème siècle en faisant non pas disparaitre mais évoluer nos sacro saints avantages acquis je lui dirai MERCI.

LG 26/06/2007 22:29

Félicitation pour votre intiative !