Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 22:39

 

L'expérience de la vie, le respect de nos institutions et de la démocratie, ma modeste contribution aux combats politiques et syndicaux m'ont dicté des réactions que j'ai souhaitées aussi neutres que possible

Nous approchons à grands pas d'une période de turbulences politiques où les attaques des candidats entre eux seront dignes d'une cour de récréation du primaire. Pour étancher la soif de pouvoir, aucun ne reculera devant le ridicule, la fanfaronnade, voire l'ignominie ... et nous devrons choisir dans ce panier de crabes. Chacun de nous ne votera pas pour un candidat, mais contre les autres. Comme dans certains jeux télévisés, la règle ne consiste pas à gagner, mais à battre les autres, une nuance subtile mais de taille, une nuance qui fait que l'on est le plus fort mais pas forcément le meilleur parce qu'on est le vainqueur. Vous verrez qu'en essayant d'atteindre le seuil de leur incompétence, certains vont réussir à le dépasser.

Je ne peux me résoudre à rester coi devant tant de suffisance, d'ambitions personnelles, de dédains futurs, de fatuité. Je ne peux me taire devant tant d'injustices que l'on ne perçoit qu'à l'approche d'élections. Je ne peux fermer les yeux devant tant de haines exacerbées pour servir les intérêts d'une poignée d'initiés. Je ne peux enfin rester immobile devant tant de gâchis humain, intellectuel et même financier.

J'ai donc consigné mes réactions dans un essai intitulé "Vues de la France d'en bas" qui sera publié début mars aux édition Thélès. J'y pose des questions, y développe des critiques et y aborde quelques propositions, conscient qu'à chaque chapitre l'utopie me guette; mais combien d'utopistes ont été réhabilités parce qu'ils avaient eu le grand tort d'avoir raison trop tôt ?

 J'ose y remettre en cause certains fondamentaux de notre pays, ceux qui me paraissent désuets, qui abondent le favoritisme ou qui amplifient les inégalités. Je m'y interroge de manière candide :

-" Le bon sens serait-il ennemi du pragmatisme comme on essaie de nous le suggérer aujourd'hui ?

- La vie ne serait-elle qu'un rapport à l'argent qui occulterait les rapports humains ?

- Toute idée, libérale ou antilibérale ne serait-elle bonne qu'à jeter aux chiens ?

- La raison n'aurait-elle qu'une base mathématique ?"

 Qu'avons-nous fait de votre oeuvre Voltaire, Rousseau ? Où son vos idéaux Docteur Schweitzer, Pierre et Marie Curie ? Qui a épousé vos causes Pasteur, Fleming ? Quelle trace suit-on aujourd'hui du chemin que vous avez débroussaillé Victor Schoelcher ? Qu'éveillent donc vos écrits de nos jours Hugo, Zola ?

Un poignée d'élus sort périodiquement vos noms de la naphtaline, mais ils se gardent bien d'évoquer votre oeuvre sous prétexte qu'elle n'est plus dans l'air du temps, mais en réalité parce qu'elle les dérange.

Pensez donc, parler des gueules noires de 14 ans lorsqu'on veut autoriser l'apprentissage au même âge, évoquer l'abolition de l'esclavage en plein développement du racisme, soigner gratuitement la population quand on favorise l'enrichissement des laboratoires et que l'on veut étrangler la sécurité sociale, prôner la fraternité quand on met tout en oeuvre pour diviser, autant de contradictions qui ne sont pas porteuses de voix aux élections.

Nos institutions aujourd'hui sont comparables à un grand restaurant :

-" Il y a le Gérant Président de la république,le Chef cuisinier Premier ministre, le sommelier Numéro deux du gouvernement, les serveurs Ministres, les commis de cuisine Hauts fonctionnaires, le personnel d'entretien Parlementaires, les clients Industriels et financiers, enfin, sous la table, les chiens : Nous, à qui on jette quelquefois un os à ronger pour éviter d'être mordu."

Attention ! Comme dans "Les oiseaux" d'Hitchcock, les chiens peuvent devenir méchants et incontrôlables ! Cela s'appelle la révolution.

Songez-y, adoucissez vos moeurs, gardez les pieds sur terre, vous n'êtes et ne serez jamais les dieux dont vous rêvez. Pensez que vous tenez le pouvoir de nous et par nous, qu'il est fragile et passager, et que vous auriez tort de l'exercer à nos dépends.

La quiétude est à ce prix. Vous, élus, semblez l'ignorer

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Hadria RIVIERE 22/08/2008 09:30

Une simple question :Avez-vous eu -depuis la parution de votre livre - quelques réponses des Royals Dirigeants de la Maison FRANCE?Hadria RIVIEREhttp://hadria.riviere.over-blog.com/

eva journaliste-resistante 02/12/2007 20:38

Merci de m\\\'avoir mis en lien, Lucien. Nous somme voisins, au soleil près de l\\\'Espagne, - et de la mer ? Moi, oui. Tu es à la retraite, ou tu travailles toujours ? J\\\'ai porté ton nom 10 ans....
Ce que tu écris est plein de bon sens, j\\\'aime.
Depuis quelque temps, j\\\'ajoute des articles, des infos... est-ce que c\\\'est un plus, ou un moins ?
Fraternellement  Eva http://r-sistons.over-blog.com
Je te conseille de lire sur mon dernier article, la liste des interventions criminelles des américains...

florent 19/11/2007 15:18

tu confonds deux types d\\\'élus.
Les grands sénateurs députés et peut êtres les maires des villes de + 100 000 habitants et les autres
Pour les premiers il faut du savoir faire, savoir être, et du savoir ecouter (ce qui ne veut pas dire savoir entendre et encore moins tenir compte...)
Pour les autres les élus des communes de 30 000 habitants et moins qui representent la majorité il faut du savoir, savoir être,  savoir faire 
les premiers en tant que simple conseillers municipaux gagnent 1 200 € les autres 0
La majorité silencieuse représente 330 000 élus locaux non indemnisés et qui font vivre la démocratie de notre pays.
Même si on les augmentait de 140 ou 200 % leur indemnité resterait toujours à 0
c\\\'est ça aussi l\\\'égalité
 

Rébus 15/11/2007 18:35

L'heure est aux économies, pas pour tout le monde.Les conseillers spéciaux de l'Elysée se découvrant soudain une vocation de médiateurs sociaux tel Guéant intervenant dans le conflit opposant l\\\'un des fils de Bernard Tapie à ses créanciers, affaire portant sur presque 90 000 euros de loyers impayés.Toute personne se retrouvant dans une situation analogue est invitéé à contacter Monsieur Guéant, son Eminence se fera alors un devoir d'intervenir

Lacroix gérard 25/06/2007 09:48

Bravo, Lucien, tu es mon frère, gégéNous avions beaucoup de points communs dans nos itinéraires mais je découvre  ou plutôt celà confirme ce que je pensais, qu\\\'entre tes analyses et le miennes il n\\\'y a pas l\\\'épaisseur d\\\'une feuille à papier de cigarettes.Et quel talent dans l\\\'expression de ta pensée...Ton indignation est la mienne, ton cri est le mienPuissent  tous les gens de notre espèce,utiliser cet instrument de démocratie qu\\\'est Internet (pour combien de temps encore ?) afin de  véhiculer ton message, mon message, le message de tous ceux qui souffrent et contrecarrer, certes modestement, l\\\'entreprise d\\\'abrutissement  absolu par des média sous contrôle.Que souffle enfin sur les consciences, cette brise légère qui fera se lever le vent de la colère quand tomberont les masques...Va, mon ami, mon frère perdu de vue..J\\\'espère que notre tonton va bienGérard Lacroix

Mog 27/02/2007 20:46

Je vous avais envoyé mon opinion sur les éditions Thélès, n\\\'ayant pas de courrier de votre part, je me demande si vous l\\\'aviez bien reçue. Soyez gentil de me le dire car en mettant votre email j\\\'ai eu un retour de courrier. Merci et bonne soirée

Urchi et Torchi 27/02/2007 15:25

On
a
les
dirigeants
que
l'on
mérite.
Le peuple est nul,
Les dirigeants n'en sont que l'image, le mirroir.
Off best

Moonbloggeur 22/02/2007 12:04

Bonjour, et bienvenue dans le monde merveilleux (et terrible ?) de la blogosphère ...
Petite question (pas trop indiscrète j'espère) : vous blogger de quel le ville, quelle région ?

Mog 21/02/2007 21:08

Effectivement cette foire d'empoigne entre politiciens commence à m'enerver. Je me demande si nous sommes devant des adultes responsables. De toute façon quand on voit l'assemblée avec des députés... en train de dormir ou affalés dans les sièges.... Nous pouvons être songeurs. Moi aussi j'ai écrit un livre que je mets dans mon blog. Et je vois que vous avez été publié aux éditions thélès. Moi aussi. Et j'ai des tas de problèmes avec eux, notamment pour des choses qu'ils devaient promettre et où il n'ont pas tenu parole. Je compte même prendre un avocat puisque mon contrat termine en mai avec eux. Je vous souhaite à l'avance beaucoup de courage.

l'ANGE 24/01/2007 23:09





Hello,
 Suite à la viste de votre blog, d'accord avec vous ceux qui gouvernent sont tellement omnibulés par le pouvoir qu'ils en sont aveugler et ne voient pas bien loin, ne dit ont pas que c'est des doux et des petits que sortirons les flammes qui consumeront les méchant! personnellement je ne crois pas du tout aux systèmes qu'ils soient religieux, politiques, économiques, scientifiques, sociaux ou tout systèmes spoliateurs, non aimant, non altruiste, je crois en la capacité qu'ont tous les êtres humains ( saufs quelques exceptions) de se remettre en question, se changer, aimer, pardonner, réfléchir non seulement pour eux même mais aussi pour toute l'humanité.Je vous suggère de visiter mon Blog....il y a de tout... et bien plus de lire un livre qui transmet message magnifique La Révélation d'Arès passer sous silence et pour cause il remet justements tous ses systèmes en questions.
 
Mon Blog: http://theangelsarewithyoucatas.blogspirit.com/







 
 
 






starnet 21/01/2007 19:05

En effet en terme de choix électoral c'est plutôt "Je vote contre " plutôt que "je vote pour car son discours me plait". Nous en avons bien eu la preuve lors des dernières élections présidentielle.
Qu'en sera t-il pour cette fois? Il semble que ce soit partie pour être dans le même esprit. Dans cette jungle politique, nous avons du mal à différencier les vrais qui prêchent leurs réelles idées et leur réelle sincérité, donc on préfere exclure le candidat dont on ne souhaite pas son élection et voter pour quelqu'un d'autre et attendre le 2eme tours.
J'attends la sortie du livre pour savoir quelle analyse est faites de ce monde politique et quel est le point de vue "d'en bas"
A suivre...............
 

laurent 21/01/2007 18:40

enfin quelqu'un dans bas qui ose apparament dire tout haut ce que tous le monde pense tout bas . Une reaction serait la bienvenue .Vivement la sortie du livre

alain 21/01/2007 11:43

OUI tous les jours nous pouvons changer un petit quelque chose qui fera avancer les choses , quand nous regardons l\\\'histoire , elle nous prouve que les choses changent, bien sur en bien ou en mal, et que pour certains : la vie qu\\\'ils ont eu durant cette periode leur convenait et pour les autres NON , c\\\'est mon cas aujourd\\\'hui et jusqu\\\'a mon dernier souffle ou dernier jour de RAISONNEMENT , personne ne pourra m\\\'empecher de penser que TOUT PEUX CHANGER , c\\\'est effectivement une question de temps, peut etre aurais-je la chance de vivre dans ce monde que je DESIRE (ou viendras t-il APRES MOI)
NAPOLEON avait dit il y a deux siecles : le jour ou la chine se reveillera , un GEANT se dressera devant le reste du monde , on voit aujourd\\\'hui CE geant qui se dresse tout doucement mais surement
NOUS DEVONS FAIRE PAREIL TOUS LES JOURS POUR NOUS DRESSER DEVANT CETTE MACHINE POLITIQUE (peut etre pourrons nous au moins changer les mentalites et par dela : LA VUE SERA DIFFERENTE DEVANT NOUS
ALORS REAGISSONS MAINTENANT!!!!!!!
alain  

starnet 21/01/2007 10:24

Belle synthèse du monde politique d'aujourd'hui mais peut réellement y changer quelques chose???
Je ne pense pas mais par cette période pré-électorale il est de bon ton de faire faire  voire aux hommes politique que nous ne sommes pas dupe....
Tout n'est qu'une question de pouvoir et de fric, et de rien d'autres malheureusement.
Mais attention à la révolte animale (lol) elle peut faire beaucoup de dégât..
A suivre...................................