Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 23:31

Ce soir, je serai assez bref, je vous conterai l'histoire d'un mec, pas celui de Coluche, qui s'est endormi à son volant en se rendant à son travail et s'est fracassé, avec sa Twingo, contre le mur central d'une quatre voies.

Il était trois heures quarante cinq et il partait assurer son poste pour la cinquième fois consécutive dans la semaine.

L'été, voyez-vous, il est assez difficile de s'endormir le soir à cause de la chaleur et des bruits de la rue, et c'est pire encore si on espère une sieste réparatrice. Ce monsieur avait dormi environ 4 heures par jour depuis la première matinée qu'il allait assurer.

En pleine ligne droite, le sommeil l'a emporté sur la grosse dose de café qu'il avait ingurgitée à la va-vite sur le coup des trois heures pour être à l'heure lors de la relève du camarade de nuit, et vlan ! Multiples fractures des jambes et des bras, traumatisme crânien et enfoncement de la cage thoracique, la totale.

Désincarcéré et conduit à l'hôpital, on a appris à sa famille qu'il s'en sortirait pour les fractures mais qu'il resterait certainement des séquelles motrices à cause du traumatisme crânien. En effet, aujourd'hui, le monsieur, marche, se sert de ses bras mais il a de grosses difficultés d'élocution et souffre d'amnésie partielle et de violentes migraines.

On lui a constitué un dossier accident du travail, car ne l'oublions pas, les accidents de trajet pour se rendre sur son lieu de travail sont considérés comme accidents du travail. Depuis, il perçoit des indemnités journalières qui lui permettent de vivoter avec sa famille dont l'épouse, heureusement, travaille à mi-temps.

Pourquoi donc vous relater cette histoire somme toute assez banale puisque ce cas n'est pas rare ? Tout simplement pour illustrer le mauvais coup qu'est en train de nous concocter la cour du roi petto, le locataire en CDD de l'Elysée.

Ces messieurs au grand cœur (ou chœur comme vous le sentez), sous la conduite de l'inénarrable Co Pet veulent, dès 2010, fiscaliser les indemnités journalières versées par la Sécu à ce brave homme à moitié déglingué, et le sinistre du budget Beurgh est, semble-t-il en accord parfait avec l'ambitieux de service au prétexte que c'est une manne qui rapporterait 150 millions d'euros pour le comblement du trou de la ces cul.

Il a du culot ce Beurgh qui déclare que les indemnités sont un revenu qui remplace le travail et donc doivent être fiscalisé comme revenu du travail. Il s'agirait pour lui d'une mesure de justice qui permettrait de mettre le travail en avant. Il nous prend vraiment pour des cons.

Pourquoi ne fiscalise-t-il pas les revenus de la totalité des placements financiers, quels qu'ils soient qui remplacent le travail pour une grande majorité de rentiers ?

Et si l'on suit son raisonnement jusqu'au bout, donc jusqu'à l'absurde, l'accidenté du travail dont je parle plus haut a beaucoup de soucis à se faire car il va certainement payer des impôts (pardon, être fiscalisé) sur la pension qu'il percevra car il est évident qu'il ne pourra plus jamais travailler.

C'est reparti, la chasse aux avantages sociaux est à nouveau ouverte, pourvu que le canon du fusil qui va leur tirer dessus se replie à 180 degrés au moment où le chasseur appuiera sur la queue de détente.

Doré de l'avant, il vous est pratiquement interdit d'avoir un accident du travail, en tout cas, ne comptez pas sur lui pour éviter le paiement des impôts. Si toutefois, la mésaventure vous arrive, réclamez un capital à la place des indemnités et devenez rentier éventuellement en fauteuil roulant ou mourez, vous rendrez servis à la Nation.

En France, si les cons volaient, notre exécutif serait fait de chefs d'escadrilles et le législatif comporterait une majorité de charognards.

Au moment où le gouvernement décide de laisser en paix les niches fiscales, c'est une œuvre de charité que d'imposer les pensions d'accidentés du travail.

J'ai dit charité ? Non, chat irrité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

la fleur 25/09/2009 20:30


Y'en a de ces ronds de cuir ,  dans les palais de la république , et au parlement ( repaire de privilégiés à vie ) .. qui ne risquent pas d'en avoir des accidents du travail ! .. et encore
moins de revoir leurs salaires !


Lucien Aymard 25/09/2009 21:45


Pour avoir un accident du travail, il faut travailler et les parlementaires, dans leur grande majorité, ne sont là que pour faire acte de présence. Où est le travail ?????
Amicalement
Béa et Lucien


jean georges 25/09/2009 19:11


bonjour Béa et Lucien
En super forme vous deux, toujours sur la brêche , j'avoue avoir laché un peu la rampe pendant une grosse semaine.
J'ai vu quelques passage de l'interview televisée de notre majesté , par le couple infernal du Paf. L'apologie du mensonge a été atteinte bien avant la fin, accompagnée de moult secousses
claviculairesdont l'intensité a monté d'un cran quand il a " presque dit" qu'il allait casser la gueule au petit barbu Iranien - j'aurais pu dire son nom mais trop dur à retenir- Et puis le
matchisme antijournalistique l'a reprit , la mère Chabot, la pauvre! a dû, mouiller son calbut!...! de dépit, elle qui aurait put jusque là bourrer les urnes UMpistes. Aux élections
future j'ajoute une voix de plus à Ségolène, celle d'Arlette. Et alors la meilleure!... il semblerait que seule Catherine Ney aurait défendu sa copine devant tant de violence verbale
présidentielle.  La morale de cette histoire c'est que même en cirant les pompes du président on peut prendre un coup de pied au Q.
Bonne soirée JG.


Lucien Aymard 25/09/2009 21:39


Bonsoir Jean Georges,
On fait quelques pointillés en ce moment pour cause de travaux à la maison, mais c'est bientôt la fin et on va repartir de plus belle à jet continu.
On n'a rien regardé des monologues du vagal car on ne voulait pas qu'il nous coupe l'appétit, mais il parait que les conneries étaient solides.
Amicalement
Béa et Lucien


Sonya 25/09/2009 13:15


je vous souhaite une excellente journée. gros bisous antillais


Lucien Aymard 25/09/2009 21:35


Bonsoir Sonya,
Merci de ton passage, la journée fut surtout cassante pour le dos car on a faïencé un cabinet de toilette.
Bises de Catalogne
Béa et Lucien


Rébus 25/09/2009 01:09


La taxation des accidents du travail (enfin de leur indemnisation), les gugusses l'avaient déjà tentée en 2008, repoussé.

Et là, ça passe, sont têtus, et les veaux ne disent rien


Lucien Aymard 25/09/2009 21:33


Bonsoir Rébus,
Ils font preuve de beaucoup plus d'entêtement pour les salariés que pour taxer les rentiers.
Amicalement
Béa et Lucien


Fleche 24/09/2009 13:31


S'il revoyait une bonne fois pour toutes l'impôt sur le revenu, plutôt que de sortir une taxe par semaine.

Au moins l'impôt sur le revenu est plus juste et permet à ceux qui ont peu de ne pas payer d'impôt.

Mais les taxes ! C'est d'une injustice.


Lucien Aymard 24/09/2009 23:49


Bonsoir Flèche,
Revoir l'impôt sur le revenu, voilà une mesure qui serait utile, mais en y englobant tous les revenus, sans exception ... et là ... il y a les amis du CAC qu'il ne faut pas froisser ...
Amitiés
Béa et Lucien


Pat59 24/09/2009 13:18


Bonjour Béa et Lucien,
Une mesure sociale, encore une de plus, ne pas oublier pour les accidentés du travail d'en prendre un peu chez soi, entre deux séances de rééducation vous avez le temps !
Ce que je retiens encore une fois, c'est une imposition de la base, et lorsqu'on pose la question au nain pourquoi il ne taxe pas les grosses compagnie, il s'y refuse ! Bon, d'accord je mélange les
sujets mais dans le global c'est cela, presser à fond le Français d'en bas.
Amitiés et bises à Béa
Pat


Lucien Aymard 24/09/2009 23:47


Bonsoir Patrick,
Ce qui nous reste de social peut maintenant se compter sur les doigts d'une main. Merci qui ?
Comme tu le dis, ce sont les pauvres qui vont encore trinquer car des riches qui ont des accidents du travail, il ne doit pas y en avoir des masses.
Bises de Béa,
Amitiés
Lucien


jacques 24/09/2009 07:17


bonjour béa et lucien
je suis pensioné moi même et je vais payer des impots? mais quelle honte !!
je n'ai rien demandé si ce n'est que vivre !
amitiés de la drôme


Lucien Aymard 24/09/2009 23:45


Bonsoir Jacques,
Mon pauvre ami, tu n'as plus qu'une seule satisfaction, celle de savoir qui tu devras remercier quand tu paieras. Les ordures ne sont pas toutes ramassées, il en reste pas mal entre l'Elysée et le
Palais Bourbon.
Amicalement
Béa et Lucien


Renard 24/09/2009 01:20


J'ai entendu ça ce soir, en suivant les questions (préparées et agréées par avance) que lui posaient ses petits favoris (c'est lui qui a imposé L. Ferrari à TF1)..
Il nous en sort vraiment une par jour de décision inique...
Que dire... que faire...
Aujourd'hui, il y a eu des défilés en masse à Toulouse car il va encore y avoir 1600 personnes sur le pavé... qui en a parlé dans les médias?
Je suis décontenancée..

Amitiés à vous Béa et Lucien (bravo pour le dessin en bas de l'article) 


Lucien Aymard 24/09/2009 23:43


Bonsoir Renard,
Ne sois pas décontenancée, c'est tout le problème de la France actuelle, le roi a réussi, par le truchement des médias, à endormir le peuple. Il lui donne les jeux de TF1 et les infos téléguidées
de chaines publiques et tout ce monde gobe les couleuvres sans moufter. Attention au réveil, pour nous comme pour lui.
Amicalement
Béa et Lucien