Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 23:22

Je ferai court car nous avons eu une longue et dure journée de labeur. Nos aminautes ont brossé toute l'actualité et, à cette heure tardive, il ne reste pas grand-chose à dire. Aussi,  j'ai choisi de vous parles du blé, pas de l'oseille, du fric, du flouse, du pognon, de l'artiche … non, du vrai blé, celui que Maître Cornille transformait dans le moulin d'Alphonse Daudet à Fontvieille près d'Arles.

Ce blé, objet de toutes les spéculations dans les bourses des céréales est aussi l'alibi à toutes les fluctuations du prix du pain.

Souvenez-vous, l'année dernière, lorsque le prix du pain grimpait vers les sommets, toutes les professions liées à la boulangerie pestaient contre les cours du blé qui s'envolaient quotidiennement. On a vu ainsi, sous ce motif, le prix de la baguette prendre jusqu'à 10 centimes alors que le prix du blé n'intervient que pour 13% dans la fabrication de notre pain. Les médias justifiaient alors tous les abus par ce blé qui devenait de l'or.

A présent, les cours du blé ont chuté de 40% dans les principales bourses mondiales et particulièrement la bourse référence de Chicago. Paradoxalement, le prix de la baguette, dans le même temps, a augmenté de 0,6%. Cherchez l'erreur !

Les nouveaux arguments reprennent les anciens, le prix du blé n'intervient que pour 13% dans celui du pain, mais l'énergie a augmenté, ce qui est totalement faux, la main d'œuvre est plus chère oui de 1,25% … etc …

Moralité, le prix de notre baguette aujourd'hui comparé à ce qu'il était en 1999 juste avant l'arrivée de l'Euro, a augmenté de 35% … et le salaire de l'ouvrier boulanger ?

En fait, la baguette est symptomatique de la manière dont on fait parler les chiffres et dont on trouve des alibis à toutes les augmentations.

En attendant, quand le baril de brut baisse, l'essence suit avec deux ou trois mois de retard mais quand le pétrole augmente, le prix à la pompe monte dans le courant de la semaine qui suit. Pour le pain c'est différent, quand le blé augmente, le pain aussi, quand le blé diminue, le pain … augmente.

On est tous enfarinés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

philippe 28/08/2009 22:29

Je ne comprend pas qu'un individualiste pareil fait au sein d'un gouvernement, il ne pense qu'à l'argent....

Lucien Aymard 29/08/2009 11:54


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
Justement, c'est l'attrait de l'argent et du pouvoir qui le poussent vers ce sommet. Il va enfin pouvoir atteindre le seuil de son incompétence et il sera largement rémunéré pour ça.
Amicalement
Béa et lucien


Sonya 28/08/2009 22:13

belle nuit à vous deux bisous

Lucien Aymard 29/08/2009 11:52


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
Merci de tout coeur pour l'image. La nuit a été pleine de rêves en rose ....
Bises de catalogne
Béa et lucien


Fleche 28/08/2009 08:30

Je crois que faire son pain ne revient pas moins cher, mais au moins on sait ce qu'on mange et en plus il est souvent meilleur que celui du boulanger, c'est un comble.Ca ne revient pas moins cher car on en mange plus ! Bref entre le pain, le prix du carburant et bien d'autres choses, rien ne baisse ne Sarkozie sauf les libertés qui se réduisent.

Lucien Aymard 29/08/2009 11:51


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
C'est vrai que nos libertés se réduisent accompagnées par le pouvoir d'achat. Toute une savante paupérisation orchestrée par le libéralisme de plus en plus caché et de plus en plus agissant.
Amicalement
Béa et lucien


jacques 28/08/2009 08:14

bonjour lucien et béa je fais mon pain non car cela revient moins cher (du moins je pense)mais car il est bien meilleur bonne journée

Lucien Aymard 29/08/2009 11:49


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
C'est certain que le pain fait de ses mains est beaucoup plus hygiénique que la baguette industrielle.
Amicalement
Béa et lucien


Jean-François Vionnet 28/08/2009 08:12

Le blé ça eut payé, maintenant c'est le maïs !!!Et en plus il faut beaucoup d'eau, pour produire cette céréale mangée par les poules, et surtout par les vaches qui deviennent accros avec l'alcoolisation due à l'ensilage.Pour le prix du pain, c'est le syndicat, le corporatisme des boulangers qu'il faut combattre, comme tous les corporatismes.Bon, je vais au boulot, salut et fraternité.

Lucien Aymard 29/08/2009 11:48


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
Je crois que ce sont les corporatistes de la filière céréales qui deviennent transgéniques.
Amicalement
Béa et lucien


Metextoff 28/08/2009 00:41

Salut à tous les deux !
Cela s'appelle "se faire rouler dans la farine" !
                                                                      Bonne nuit

Lucien Aymard 29/08/2009 11:39


Bonjour,
Désolé de la réponse tardive due à des problèmes de connexion Alice.
Roulés dans la farine, c'est le moins qu'on puisse dire.
Amicalement
Béa et lucien


Renard 27/08/2009 23:47

Jamais (du moins sous ce gouvernement), les prix quels qu'ils soient ne redescendront, même si leur hausse a été abusive et incongrue.La seule chose qui a entamé une longue et vertigineuse descente et la poursuivra à coup sûr, est le pouvoir d'achat... Amitiés à vous deux. 

Lucien Aymard 28/08/2009 00:08


Bonsoir renard,
Tu mets le doigt où ça fait mal ... sauf pour nos élus de droite abrités derrière leurs certitudes et dans des niches fiscales qu'on leur conserve.
Amitiés
Béa et Lucien