Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 22:34

Aujourd'hui, mercredi, jour de loto national, le résultat est tombé de bonne heure. Les deux grands numéros du jour sont : 10700 et 24, le numéro complémentaire 496.

Le premier, est sujet à controverse pour plusieurs raisons :

C'est Kiki La Garde qui a donné ce chiffre et lorsqu'on connaît ses dispositions pour les mathématiques, on peut s'interroger sur la véracité de son bilan. 10700 demandeurs d'emploi en plus, c'est une augmentation en moins par rapport aux prévisions. Elle pavoise la bougresse, reine des formules algébriques ! Il faut quand même modérer vos ardeurs Madame, le nombre que vous annoncez correspond aux chômeurs de classe A, ceux qui n'ont aucun boulot, aucune perspective, aucun avenir, mais vous oubliez les catégories B et C qui ont un petit job à côté qui leur permet d'avoir du boulot mais toujours aucune perspective et aucun avenir si ce n'est celui de tomber dans la catégorie A. Tous ceux-là, si vous les prenez en compte, votre premier numéro du jour passe à 33 300, soit 3 fois plus. Et si, par malheur, on ajoute les catégories D et E, c'est la débâcle, on arrive à un total de 4,18 millions d'inscrits au pôle emploi. Mais ça ne vous concerne pas Kiki, vous, ce n'est pas votre préoccupation première, il y a Veau Quiet pour ça, vous grâce à vos indemnités, émoluments, défraiements, primes et salaires, vous êtes à l'abri de la misère et de la rue. Je vais vous dire, avec vos airs supérieurs, votre discours de je sais tout et vos expressions toutes faites de donneuse de leçon, vous m'écoeurez.

Le nombre suivant, ne sert à rien :

24, le nombre de vieux sages (parce que je suis dans un jour de grande politesse) qui sont appelés à décider de l'affectation de l'emprunt Sarkozy. C'est le monde à l'envers. On n'a pas l'argent, on ne sait pas encore si on en aura et combien on en aura, mais on veut déterminer comment le dépenser. C'est la meilleure preuve que cet emprunt ne sert strictement à rien d'autre qu'à passer un caprice de plus au petit chef (même pas caporal) à talonnettes. Tous les économistes sont d'accord pour dire qu'il coûtera plus cher à l'Etat (donc à nous) que si on empruntait sur les places financières, mais le gnome s'en balance, il veut et quand il veut, il faut et quand il faut, on crée une commission sur mesure à laquelle on dicte les conclusions et qui est ensuite chargée de retrouver un cheminement correct ayant permis d'aboutir à ces conclusions. Au passage, dans ces 24, outre le co-président tocard (ah ! j'ai fait une faute d'orthographe ?), on trouve l'ancienne égérie de la CFDT, vous savez bien, celle qui était de toutes les collusions avec la bande à Chichi et qui a signé plein de textes ayant permis d'entamer la perte d'avantages sociaux par les salariés. Mais c'est un autre problème (qui rejoint le point 1 ci-dessus) qui perdure aujourd'hui mais la CFDT n'est pas seule à dire amen.

Le complémentaire du jour est une farce prévue de longue date et qui s'inscrit dans un ensemble de destructions programmées :

La SNCF en déficit semestriel pour la première fois depuis 2003, et pas qu'un peu : 496 millions d'euros. La conjoncture crise et récession oblige, à bon dos. On nous explique que le fret est pour 65% dans ce déficit, mais quoi de plus normal quand on sait que les transports les plus rémunérateurs son donnés à des entreprises privées. Comment la SNCF peut-elle donner des transports au privé ? Rien de plus simple. Un seul exemple : l'eau minérale Evian était entièrement transportée par trains entiers. Un beau jour, il a été décidé au niveau de la direction générale SNCF, par le pôle chargé de ce type de transports, d'augmenter le tarif de 30%. Résultat, Evian fait transporter son eau par d'autres et comme cette société en possède d'autres, par la même occasion, l'heureux remplaçant du chemin de fer français a raflé tout le marché.

… Et le déficit va se creuser quand le transport ferroviaire de voyageurs sera libéralisé … et les cheminots, peu à peu, n'existeront plus où en nombre si faible que lorsqu'ils feront une grève pour défendre leur beefsteak, le petit président pourra se vanter que personne ne s'en aperçoit.

Aujourd'hui, si nous ne gagnons pas au loto, on pourra quand même dire qu'il y a de plus en plus de tirage grâce à Notre Saigneur et sa compagnie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

dandel4 30/08/2009 18:14

J'arrive un peu en retard mes excuses mais j'était aux bahamas sur mon yacht privé et mes serviteurs ne m'ont pasd averti du message. Le petit personnel n'est plus ce qu'il était.En ce qui concerne les chiffres optimistes de Lagarde(re) si mes souvenirs sont bons (encore un fois mes excuses mais les décalages horaires entre les bahamas, les seychelles, et les  marquises me perturbent quelque peu) n'est ce pas cette brave dame qui pronait que nous n'étions pas en recession mais en croissance négative???Parce que la nuance est de taille voyez donc en ce qui concerne le naboléonien il est en croissance négative (en fait dès sa prime jeunesse ses parents lui ont dit que quand il serait grand il serait populaire et aimé....)

Lucien Aymard 30/08/2009 20:06


Bonsoir Dandel,
La Garde est un véritable trésor d'imagination pour les mathématiques modernes, chez elle, elle doit monter l'escalier à reculon pour se donner l'impression qu'elle redescend.
Amicalement
Béa et Lucien


Metextoff 28/08/2009 00:50

Toujours aussi bon tes commentaires ! J'aime bien tes allusions et les surnoms des héros (zéro,) de tes billets.T'a du bagout y a rien à dire.
                                                                              Salut !

Lucien Aymard 29/08/2009 11:45


Je fais de mon mieux, mais surtout, j'aimerais faire prendre conscience à ceux qui en ont besoin, au travers des clins d'oeil, que l'ennemi n'est pas son voisin de bureau, de pallier ou de
transport en commun comme on voudrait nous le suggérer en haut lieu (haut lieu qui ressemble à un cul de basse fosse).
Amicalement
Béa et Lucien


Pascale 27/08/2009 18:01

Faute de popularité, j'ai bien l'impression que l'emprunt sera finalement contracté auprès des financiers. Les mêmes qu'il vilipendait il y a quelques heures !

Lucien Aymard 27/08/2009 23:51


Bonsoir Pascale,
Et ce sont ces mêmes financiers qui encaisseront les intérets payés par nos impôts.
Amitiés
Béa et Lucien


Miss Agnès 27/08/2009 13:58

les bisous c'étaient pour toi et Béa,quant à mon ami Pipolin, les étoiles iront vers lui...lui transmettre des milliers d'étincelles...à bientôt...Agnès

Lucien Aymard 27/08/2009 23:49


Bonsoir Agnès,
Merci pour les bisous, on les reçoit avec joie.
Et on te les renvoie
Bea et Lucien


Miss Agnès 27/08/2009 13:49

Ok, je pense que mon fils Yo va essayer de chez lui,amitié à vous deux,suis tellement désolée de ne pouvoir répondre à mon ami Pipolin...bises Agnès

Lucien Aymard 27/08/2009 13:55


Je transmets en bloc à mon ami Pipolin qui est à l'autre bout du fil avec Béa.
Bises
Béa et Lucien


Miss Agnès 27/08/2009 13:15

Bonjour Lucien,c'est un essai avec Pipolinbiz Agnès

Lucien Aymard 27/08/2009 13:46


Bonjour Miss Agnès,
No problème, ça marche. J'ai Pipolin au téléphone et ça marche avec mes com's. A mon avis, ce n'est pas un blicage de son IP. Il y a autre chose, il faudrait essayer de lui transmettre un com
depuis un ordi d'un ciber café par exemple.
Amicalement
Béa et Lucien


Sonya 27/08/2009 02:36

avec lui c'est vraiment l'illusion. Espérer sans voir. Toucher sans palper. Que du bluff. GROS BISOUS A VOUS.

Lucien Aymard 27/08/2009 13:48


Bonjour Sonya,
La communication, c'est la seule chose qu'il fasse bien, mais hélàs, c'est au détriment du petit peuple.
Bises de catalogne
Béa et Lucien


PIPOLIN 26/08/2009 23:22

Je ne mets pas de com sur cet article. je le boycotte, la photo du mec ne me plait pas.Donc je vous souhaite bonne nuits les amis.Je ne vous retarde pas plus longtemps car je sais que Béa attend ta sérénade nocturne.Tu vas chanter quoi cette  nuit ? Papayou ? ou tirliponpon sur le chihuahua.Salut les amis et bravos pour les textes.Votre amiPhilippe Pipolin

Lucien Aymard 27/08/2009 00:00


Bonne nuit ...
Je comprends que tu boycotes, j'ai moi-même hésité à la regarder en la mettant en place.
Pour la chanson de ce soir, c'est pas encore arrêté mais on se dirige vers un vieux disque vinyl : nuit de chine.
Bises de Béa
Amicalement
Lucien


Renard 26/08/2009 23:17

Très bon article et illustrations comme toujours, je vous fais cadeau de celle ci des fois que vous lui trouviez une utilité:Amitiés à vous deux

Lucien Aymard 26/08/2009 23:54


Bonsoir renard,
On a bien reçu l'illustration par ailleurs et on te remercie, ça nous servira n'en doute pas.
Merci encore pour ta bonté à notre égard.
Amicalement
Béa et Lucien


jacques 26/08/2009 23:07

a ce loto j'aurai peut etre gagné une chose !! le droit de vous lire lucien et béa amitiés de la drôme

Lucien Aymard 26/08/2009 23:47


Bonsoir Jacques,
Tu gagnes au moins une chose, l'amitié respectueuse de Béa et Lucien


Pat59 26/08/2009 23:00

Bonsoir Lucien et Béa,Pourquoi il se priverait de son caprice le Naboléon ? A Versailles il lui fallait une bonne et grande nouvelle, donc il a rêvé d'un emprunt d'Etat qui outre le fait que ce sont les riches qui vont participer à la sauterie, percevoir des intérêts plus conséquents sans risque vu que c'est le pÔv'con d'en bas qui va payer la facture...Car c'est la deuxième vocation de cet emprûnt, donner encore un peu plus du blé du contribuable à ceux qui passent allégrement les tranches imposables pour se cacher dans le niches.Quant aux chômeurs, c'était prévisible, voilà septembre et les étudiants ayant finis leurs études  sont maintenant inscrits sur les listes. En plus des génials réformes de qui vous savait.Allez avec un bon moral on va tacher d'arriver tout doucement en 2012.Amitiés et bises à BéaPat

Lucien Aymard 26/08/2009 23:39


Bonsoir Patrick,
Au fod, il pourrait bien payer les chômeurs plus grassement avec son emprunt et renflouer la SNCF, ça permettrait d'éviter les réunions du troisième âge chargé de réfléchir à la destination de
l'emprunt.
Amitiés
Lucien et Bises de Béa