Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 22:53

Le joyeux, charismatique et néanmoins ectoplasmique premier sinistre de la France s'est privé de quatre jours de vacances pour, déjà, commencer le déroulement du parchemin de conneries qu'il prépare pour l'année à venir sous l'égide malveillante de son patron Sarko.

Fion, puisque vous l'avez reconnu, a dû se faire virer par sa bobonne British tellement il égayait le domicile de son rire franc et de ses vannes permanentes. Elle a dû lui demander d'aller jouer ailleurs car il doit être pénible d'avoir à ses côtés un mec qui fait tout le temps la gueule.

Il s'est donc rendu, escorté de sa girl du jour Chantal Jouano, à St Michel en Grève près de Lannion, pour voir le tapis vert d'algues ulves en se disant qu'il allait gagner des voix sur ce tapis vert. Ce n'était pas la peine qu'il se déplace pour raconter des conneries, il pouvait le faire par un communiqué de presse et rester tranquillement chez lui à emmerder sa femme pendant encore quatre jours. Non, mais ! Est-ce que Sarko aurait quitté son tout à l'égout préféré pour venir respirer l'hydrogène sulfuré sur une plage même pas répertoriée dans son carnet d'adresses ? Que nenni ! Lui, c'est le grand air iodé de la Méditerranée sur le vélo offert par Martine Aubry et les pizzas chez Aldo accompagné de gardes du corps, pas d'une girl.

Qu'est donc allé faire Fion sur cette petite plage qui a vu mourir un cheval et deux chiens à la vitesse de l'éclair ?

Bien sûr, se montrer car sa visite était annoncée depuis la veille de sorte que les médias soient nombreux et surtout présents, mais aussi, il est venu annoncer qu'il allait apporter l'aide de l'Etat pour le ramassage de ces algues tueuses avant qu'elles ne fassent leur œuvre. Bien sûr, il est nettement plus facile de s'attaquer aux conséquences qu'aux causes, surtout lorsque les causes sont d'origine paysannes, lorsqu'on sait que les professionnels de la terre sont les plus grands pourvoyeurs de voix de l'UMP. Cette simagrée d'écologie n'est là que pour jeter de la poudre aux yeux des éblouis du petit écran et des incurables de la sakomania car le véritable combat écologique serait d'interdire les produits favorisant le développement de ces algues à vocation toxique. Par contre, ce qu'a fait notre Fion, c'est de la communication à but électoral pseudo écolo à but lucratif, de la bouillie de mauvais ersatz d'écologie au rabais. De plus, il en a rajouté une couche épaisse comme un cataplasme à la farine de lin par le rappel de l'application prochaine de la taxe carbonne. Cette taxe n'a rien à voir avec les algues toxiques, dont il se contre fout comme de sa première chemise. Son but était d'expliquer qu'ils allaient choisir des propositions qui seraient soumises au parlement à la rentrée, sous entendu : qui seront décidées car le parlement de godillots vote n'importe quoi pourvu que le Roisident l'ait décidé, et ce, comme un seul home (non, je n'ai pas fait de faute d'orthographe).

Et, malgré tout ça, La Tribune nous explique que Fion voulait attirer l'attention sur le danger des algues vertes. Encore une preuve que les médias sont soit innocents comme des rosières, soit ils nous prennent pour des cons.

Et pendant ce temps là, à quelques dizaines de kilomètres, une entreprise est occupée par des salariés qui voudraient que les licenciements suite à la fermeture se passent un peu mieux que ce que leur réserve le patron qui les fout à la porte mais qui aura toujours de quoi manger quand ils seront abonnés aux restos du cœur. Cette boîte, elle s'appelle SERTA, elle pourrait recruter Fion qui se sentirait tout à fait chez lui, lui qui ne SERTA rien.

Je ne sais pas vous, mais chez moi, on est gavés de ces coups d'éclat médiatiques flagorneurs, vains, inutiles, malsains, montés de toutes pièces par des fayots du pouvoir qui ne retire que l'honneur d'être sur la photo gâchée  par la présence d'un olibrius gouvernemental.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

sixtine 22/08/2009 17:44

Il ne devait pas trop apprécié sa virée au pays des algues puantes et... tueuses ! J'espère qu'il n'a pris aucun risque inutile... ? ! ( pauvre cheval et pauvres chiens... ils n'ont pas eu de chance, eux ! )Bon week-end !

Lucien Aymard 22/08/2009 19:01


Et il n'y a pas eu un intrépide pour lui faire un crocq en jambe ... dommage ... j'aurais donné pour élever une stèle aux 3 animaux et à cet intrépide.
Ce sera pour plus tard
Amicalement
Béa et Lucien


jean georges 22/08/2009 01:41

C'est pourtant pas la saint Fion aujourd'hui, en tous cas c'est sa fête.  Lucien, là je trouve que t'es un peu dur, faut pas le tuer de suite, laisse le, nous faire rire encore un peu.C'est vrai que ce sombre guignol a du temps à perdre et de l'argent du contribuable à dépenser.Enfin dés la semaine prochaine le prince rentre de prendre ses eaux au cap .. noir ( j'aime pas le mot nègre) j'appréhende déjà l'oeuf qu'il va nous pondre, mais bon on nous dit que les télés sont prêtes, JPP a affuté ses crayons, Lucet vient en string   , Lagardère et Hersant se sont vus au large  pour la campagne des régionales tout va pour le mieux. A demain JG.

Lucien Aymard 22/08/2009 18:52


Bonsoir Jean Georges,
Dès l'nstant ou le petit prince a lancé la campagne écolo, on sait où ils veulent nous conduire pour la prochaine campagne. J'ai bien peur pour eux que là, ils fassent fausse route, et ça me
réjouit. Je crois que la gauche, tirée par les verts va les attendre sur le sujet et ils vont se faire pièger à mon grand plaisir.
Le retout de Notre Saigneur fait monter mes craintes, il a dû accumuler les idées de merde pendant 3 semaines, et il va nous ressortir tout en bloc. Gare !!!
Amicalement
Béa et Lucien


aliciabx 21/08/2009 22:51

Le titre est rigolo. La démarche Fillon vise à donner un coup de fouet à l'écologie pendant les Verts ont leur université d'été.Vu ? Régionales obligent...Bises à tous les deux.

Lucien Aymard 22/08/2009 18:47


Bonsoir Alicia,
C'est clair qu'ils veulent se servir de l'écologie comme rampe de lancement ... Attention qu'elle soit bien dirigée pour eux sans quoi, ils vont se ramasse. Ce que nous souhaitons.
Bises de catalogne
Béa et Lucien


Pat59 21/08/2009 16:30

Bonjour Lucien et Béa,Voila ma petite pause est finie, et que vois je ? un sujet écologique !Ben voyons, je rectifie ta réponse précedente, lorsque tu dis qu'avant c'était pollueurs/payeur et maintenant payeurs/payeurs...Il y a des exception, EDF fait payer les non pollueurs ou petits consommateurs et offre la gratuité au gros consommateurs qui sont les gros pollueurs...Donc je dirais, non pollueurs/payeurs ou pÔv cons de pauvre.Amitiés et bises à BéaPat

Lucien Aymard 21/08/2009 19:34


Bonjour Patrick,
Heureux de te retrouver avec ta verve habituelle.
Tu as raison, il existe le non pollueurs payeurs, on appelle ça, chez moi, cochon de payant mais la roue tourne ...
Bises de Béa et amitiés
Lucien


Fred de Roux 21/08/2009 09:34

Bonjour Lucien,Si nous ne savons pas ce qui nous pend au nez, eux non plus. Demain est un autre jour, a-t-on coutume de dire du côté de chez moi. Je ne sais pas comment tu fais, mais tu as le chic de récupérer tout pour en retirer des traits humoristiques, pardon, sarcastiques. Ca déclenche un rire silencieux, mais un rire tout de même (malgré les grincements de dents inéluctables que certaines nouvelles décortiquées par tes soins provoquent)Bonne journée à toit en te souhaitant un thermomètre plus compatissant que ces jours derniers       Fred

Lucien Aymard 21/08/2009 19:30


Bonsoir Fred,
Le thermomètre était haut en ce jour où nous avons réalisé un faux plafond et l'installation électrique dans une buanderie pour la transformer en salle d'eau d'été, on a muoillé la liquette.
Pour les sarcasmes, c'est en me faisant rouler plusieurs fois dans mon boulot que j'ai choisi cette option car je me suis aperçu que ça faisait mouche à chaque coup. Donc, je continue.
Merci de tes commentaires toujours élogieux.
Amicalement
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 21/08/2009 08:13

C'est toujours pareil. On sait que la Bretagne souffre de la pollution paysanne. J'ai écouté, hier, un paysan qui a bénéficié d'aides, de subventions, et qui disait qu'il était impossible de revenir en arrière. On croit rêver !!! Je pollue et je t'emmerde, parce que je vote Sarko.Non seulement on a de la merde dans nos assiettes, mais encore il faut dire merci.Alors il faut mettre une taxe pour que les pauvres souffrent un peu plus. On va la déguiser en argument écolo pour faire plaisir à Rocard, et Borloo. Merci de ton article, et bonne journée à Béa et à toi.

Lucien Aymard 21/08/2009 09:29


Bonjour JF,
Il est passé une longue période où on entendait pollueurs/payeurs, les temps changent, c'est devenu payeurs/payeurs.
Amities à vous deux
Béa et Lucien


jacques 21/08/2009 07:50

un vrais sinistre n'arrive jamais seul !! fion le sais amicalement

Lucien Aymard 21/08/2009 09:27


Bonjour Jacques,
Quand je le vois, il me donne envie de gerber tellement il est souriant.
Amitiés du matin
Béa et Lucien