Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 15:19

"Des doutes sur l'engagement militaire en Afghanistan" titre le journal Libération.

Il est question ici d'une réaction de députés membres de la commission des affaires étrangères de … la chambre des communes.

Rendez-vous compte, les élus de sa très gracieuse Elisa Bête d'œufs sont plus ouverts que nos députés godillots incapables de demander à leur idole de cesser de jouer les lombrics devant l'oncle Sam.

Le problème est bien là et la question se pose :

-" Qu'est-ce qu'on fout en Afghanistan ?"

La vraie réponse que peuvent faire les militaires, d'après le rapport des rosbifs, c'est :

-"On ne sait pas !"

En effet, depuis 2001 que les soldats alliés sont dans ce pays pour, soi-disant, éradiquer le terrorisme, les Talibans n'ont fait que reprendre le terrain qu'ils avaient perdu lors de l'envahissement par les troupes américaines. Résultat nul !

Mais pourquoi avons-nous envoyé des hommes et du matériel dans ce pays ?

C'est compliqué et simple à la fois, mais la réponse tient dans un seul mot : pétrole.

N'oublions pas que les premiers envois ont été l'œuvre de G.W Bush dont la famille a les mains, les pieds et même d'autres parties du corps dans les pétroles. Souvenez-vous, le président insignifiant dont la fortune familiale est gérée par le même banquier que Ben Laden. Il a envoyé là bas des hommes qui devaient capturer et ramener les responsables d'Al Qaida  dans les jours qui suivaient, en tout cas, c'était l'alibi officiel mais la réalité est toute autre.

Les russes venaient de se prendre un râteau retentissant dans ce pays contenant des puits de pétrole et surtout traversé par des pipelines et il fallait tout de suite aller prendre place pour avoir l'œil sur les installations gardées par les talibans qui risquaient de s'adonner au chantage à la fermeture des robinets, et ils en étaient capables eu égard au nazisme qu'ils développent au sain même de leur propre pays. Comme les Bouches boys avaient également en point de mire le pétrole d'Irak, ils ne pouvaient pas tout faire seuls et ils ont demandé de l'aide. Le british a répondu de suite OK et les français ont été plus parcimonieux dans le temps jusqu'à l'avènement de Nigaud 1er.  Là, en bon féal, profitant d'un jour de barbecue alors que son ex était alitée avec une angine aussi aiguë que soudaine, il a promis des renforts à son lobotomisé d'ami et quelque jours plus tard, il a envoyé de la "chair à canons" supplémentaire chez les afghans. Il parait que lorsque le conflit sera terminé, on sera présents pour ramasser les miettes du festin des américains et anglais, on pourra envoyer deux ou trois équipes de soudeurs pour raccorder les pipelines que les autres auront réinstallés et souder les treillis métalliques destinés à renforcer les planchers béton des immeubles aujourd'hui détruits.
En attendant, petit à petit, pendant que s'enlise un conflit qui ne nous concerne pas, on voit tomber nos soldats dans ce champ de déshonneur où nous a conduit le petit rigollot.

Bien sûr, les soldats engagés en Afghanistan comme ailleurs font leur métier et en connaissent les risques, mais ce qui est navrant c'est de les voir tomber pour rien ou pire, pour défendre la cause vénale des autres.

Bien sûr, on n'utiliserait pas le matériel de guerre qui permet d'enrichir les Sagem, Thalès, Dassault, etc … si d'aventure, au lieu d'envoyer la troupe guerroyer à l'étranger, on renforçait la surveillance sur les plages et dans les stations de haute montagne pendant les saisons. Non, on préfère supprimer 600 maîtres nageurs sauveteurs des CRS sur les plages et envoyer le même nombre de militaires en renfort chez les afghans.

Ce sont des choix mais ce ne sont pas les miens ni certainement de beaucoup de citoyens qui voient partir nos impôts en fumée dans des pays lointains pendant que s'installe tranquillement la récession qui provoque de plus en plus la paupérisation des français.

Tiens, pas plus tard qu'aujourd'hui, je lisais sur Internet le mort d'un soldat français dans les combats et quelque minutes plus tard, les infos téléguidées nous expliquaient que l'association A.S.A "août secours alimentaire" avait des problèmes pour fournir de la nourriture aux plus démunis cette année.

Il s'en tamponne la coquille le Roisident, il pause avec sa  meuf chaussée de palmes au bord de la grande bleue et regrette la perte d'un soldat, mais ses regrets ne vont pas jusqu'à supprimer les dépenses liées à ce conflit pour permettre à l'A.S.A de financer les repas des pauvres.

Mais que dis-je ? Pauvres ? C'est un mot dont il ne connaît que la prononciation et encore, dans sa bouche, ça sonne comme à une insulte raciste.

 

                                                                   

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Pat59 03/08/2009 20:27

En réponse à ta réponse...Tu es optimiste en disant 15 vies... c'est d'une impossibilité flagrante, pour cela il lui faudrait le minimum c'est-à-dire un cerveau... chose que sa maman a complétement oublié de lui mettre.Nous nous avons un triste connard qui pour faire le beau va en Afghanistan, il aurait mieux fait de réviser les exemples comme : l'Indochine, l'Algérie et notre propre pays en 1940 pour comprendre que nous allions nous casser la gueule copieux là-bas, Et autre point non soulevé : A combien se chiffre par jour le déploiement de nos troupes occupées à se faire étriper joyeusement là-bas soi disant au nom de la démocratie mais en réalité sur la route du Dieu pognon pour augmenter un peu les profits de TOTAL par exempleAmitiés et re-bises à BéaPat

Lucien Aymard 03/08/2009 23:27


Re bonsoir Pat,
C'est vrai que l'ambryon de cervelle qu'avait réussi à lui installer sa pauvre maman, il l'a détruit avec l'alcool et la drogue. Eh ! Il n'y a que les amerloques pour élire un camé.
Bonne nuit et pas de cauchemards sarkozesques.
Amitiés de Lucien et Bises de Béa


la fleur 03/08/2009 19:37

non seulement on a rien à foutre là , mais on voudrait une guerre sans morts ! ...quand je vois le petit qui prend son air triste , (quand il ne fait pas de blagues )..çà me sidére !.. hypocrite !

Lucien Aymard 03/08/2009 20:04


Bonsoir la fleur,
Hypocrite tu dis ? J'ajouterai même sans scrupule et sans état d'âme réel; Faire semblant, tel est son crédo.


Pat59 03/08/2009 18:05

Bonjour Lucien et Béa,Décidement, il faudra un jour donner des cours d'histoire à tous les dictateurs et envahisseurs en tout genre...Dans l'histoire du monde AUCUN envahisseur d'un pays n'a pu y rester asser longtemps pour profiter de ses rapines sur le long terme.Et pour une simple raison, il n'est pas chez lui, le peuple du pays envahi lui va resister même si les armes ne lui ont pas permis de resister à l'envahisseur sur le long terme il va détruire un ennemi qui n'aspire qu'à rentrer chez lui voir sa femme et ses enfants ou simplement sa terre natale, c'est humain.Donc, l'Afghanistan, l'Irak sont un énorme Vietnam où vont périr des jeunes gens pendant que comme en 1940 des fous hurlaient en avant...Amitiés et bises à BéaPat

Lucien Aymard 03/08/2009 19:56


Bonsoir Pat,
C'est vrai qu'aucun envahisseur n'a jamais pu rester dans le pays envahi et les exemples les plus récents sont ceux des USA, mais Bush est tellement borné qu'il faudrait 15 vies pour qu'il le
comprenne.
Bises de Béa et amitiés
Lucien


Jean-François Vionnet 03/08/2009 12:57

Bonjour Béa et Lucien, Très bonne analyse du problème afghan. Rien à redire sur l'exposé des tenants et aboutissants de cette guerre qui ne devrait même pas exister, sauf le bon plaisir de quelques riches.A bientôt.

Lucien Aymard 03/08/2009 19:53


Bonsoir JF
Merci de ton com qui me touche. C'est vraisque les guerres sont généralement faites au bénéfice de quelques fortunes, mais celle-là est particulièrement marquante.
Amicalement
Béa et Lucien


Renard 03/08/2009 00:05

Je suis d'accord avec ce que tu as écrit, tout ce que tu écris en fait...J'ai fait une allusion à  la saleté de prédateur qu'est l'humain dans un texte sur mon blog, il s'appelle "regard", parce que je n'ai pas ta culture politique et que je ne peux donc en parler qu'avec mes mots à moi, mais ça ne m'empêche pas de voir ce qui se passe et de me tenir au courant, tant je pense que rien de bon ne peut nous arriver tant que le monde ne sera gouverné que par le fric et ses sbires.Amitiés à Béa et toi. (ou Lucien et toi, je ne sais pas) 

Lucien Aymard 03/08/2009 10:36


Bonjour renard,
Tu as totalement raison dans ton analyse et il n'est pas nécessaire d'être ferru de politique pour se rendre compte que les 6,8 milliard d'êtres humains sont menés par une poignée d'initiés dont
seuls les intérets comptent quitte à monter les pays les uns contre les autres.
Sur le blog, les sujets sont recherchés à deux, les décorations sont de Béa et les textes de Lucien sont relus ensemble avant d'être mis sur la toile. C'est une histoire de famille.
Amicalement
Béa et Lucien


pipolin 02/08/2009 20:57

Afghanistan : pays d'Asie comptant à peu près 18 millions d'habitants. Non compris les lévriers, les soldats étrangers et les agents de la C.I.A. en vacances.Et les Talibans vont comme un Afghant à l'Islam féodal.bonne soirée Béa et lucien

Lucien Aymard 02/08/2009 22:57


Bonsoir Philippe,
Chaque Nation a ses us et coutumes, il est normal que les gens ne se comprennent pas à cause de celà, mais est-il indispensable de faire la guerre pour obliger l'autre à penser comme soi ?
L'homme est un animal pensant et le pire prédateur de l'homme.
Amitiés et bises de Béa
Lucien


jacques 02/08/2009 19:33

j'aime bien les explications que je partage entièrementet nos pauvres n'ont plus de quoi manger!! arretons cette guerre et donnons a manger a ceux qui ont faim !!

Lucien Aymard 02/08/2009 22:54


Bonsoir jacques,
Merci d'être passé.
La seule lecture du mot guerre  me fait réagir. Je ne comprendrai jamais jusqu'à ma mort comment on peut se dire civilisés et intelligents et faire perdurer une catastrophe a travers tous les
temps depuis l'homo sapiens. Nous ne sommes que des animaux pensants.
Cordialement
Lucien