Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 17:51

Un Rocard* sinon rien !

Il est évident que je ne serai pas le seul à disserter sur le comportement de Rock Art et ses conclusions téléguidées sur la taxe carbone, mais j'en ai tellement gros sur le coeur que je dois extérioriser sous peine de faire un infarctus.

Rock Hard, c'est quoi ?

Un grand navigateur devant l'éternel à tous les sens du terme. Il a navigué tant en politique que sur les mers.

En politique, il est parti du PSU, parti limitrophe de l'extrême gauche, pour arriver par des chemins détournés à l'UMP, parti limitrophe de l'extrême droite. Sur l'eau, il est reconnu comme un excellent navigateur à la barre de son voilier.

Les deux activités se sont de tout temps imbriquées. Notre kamarade a connu des passages à vide, un peu comme la lune, il devait tourner autour de la terre, ce qui le rendait invisible, puis il sortait lentement de la léthargie pour apparaître peu à peu au grand jour et éclairer la France d'un de ces feux d'artifice dont seul il a le secret.

Chaque fois qu'il a été en pleine lumière, c'était pour mieux nous passer à la baston, nous, ouvriers et prolétaires qu'il était censé défendre. Il a créé le RMI, qui revenait à accepter les licenciements en offrant des compensations propres à aider les "réorganisations" dans les entreprises et encourager les magouilles qui n'ont pas manqué de se développer. Il a fabriqué l'engrenage de la CSG, cet impôt provisoire qui dure depuis 1990 et dont le but était de relever la sécurité sociale. On sait ce qu'il en est aujourd'hui, les explications sur le sujet sont inutiles et vaines. Et maintenant, il nous crée la taxe carbone pour exaucer le vœu d'un président dont il disait le 1er mars 2007 dans une interview à Libération :

-" Sarkozy est un danger public par sa façon de gérer".

Notons que son point de vue a changé, mais Roc Art, il suffit de le mettre en lumière pour qu'il brille. Il est comme les moucherons, il tournoie toujours autour des lampes éclairées même si celles-ci consomment de l'énergie inutilement.

Là je dois reconnaître à Sarko Quint, un sens pratique de la dérision.

Il a commencé petits bras par souhaiter un prompt rétablissement au Roc lors de son hémorragie cérébrale en Inde. Il a ensuite franchi des étapes où le fier à bras montait peu à peu vers la lumière : commission sur la condition enseignante (les profs sont ravis), ambassadeur chargé des négociations sur les pôles nord et sud, président de la conférence d'experts sur la contribution climat énergie et enfin, chargé de réfléchir sur l'utilisation de l'emprunt Sarko.

Voilà comment, en flattant l'ego d'un énarque en mal de reconnaissance, on réussit à faire passer les idées de gauche à droite à une personne dont le seul but à défendre est sa propre aura.

Aujourd'hui, et depuis fin septembre 2008, il juge rase mottes "un homme de droite ouvert" représentant "une droite réformatrice et intelligente avec laquelle la gauche non révolutionnaire peut trouver une grande convergence". Il ne peut y avoir qu'un abruti pour trouver le Roisident ouvert.

Bon, la taxe carbone créée, car elle l'est, n'en doutons pas, qui devra la payer ? Le bon peuple pardi ! Celles et ceux qui ont besoin de rouler pour le travail, de se chauffer et de manger.

La large prévision de Rhô Kart à 32€ la tonne de CO2 début 2010, s'échange aujourd'hui à 14,15€ et l'exécutif (Nico 1er) réfléchirait à un prix encore plus bas. Comme pour la CSG, la nouvelle taxe, un impôt en réalité, s'appellerait CCE (Contribution Climat Energie). Je suis très préoccupé par la manière dont on va calculer le tonnage de mes émissions de CO2 car avec mon aérophagie, j'émets beaucoup.

Si l'Etat veut réellement réduire les émissions de CO2, deux solutions sont possibles :

- Limiter la dépense d'énergie en rationnant les carburants y compris et surtout aux grandes entités telles les usines et autres centrales, ce qui, mécaniquement fera chuter la pollution,

- Taxer les carburants de toutes sortes, mais là, ce n'est pas en payant que l'on diminuera la pollution et si diminution il y a, elle sera le fait des "petits" dont les revenus sont comptés et non des riches, quant aux usines, si elles paient, elles reporteront la taxe sur les prix à la consommation ce qui retombera encore sur les mêmes.

On va donc choisir la deuxième solution car le nain de jardin (non polluant ?) l'a décidé dès le départ et, comme il a prétendu ne pas augmenter les impôts où en créer de nouveaux, il établit une "contribution". Excellent tour de passe-passe sémantique.

Moralité : celui qui se dit de gauche n'a rien compris au peuple et je préconise une solution et deux possibilités. Solution : le virer du PS comme un malpropre. Possibilités : le mettre dans son bateau et le couler au large ou l'envoyer chez le taxidermiste se faire empailler.

Pour le nano président, la démission pour sauver à la fois ce qui lui reste de cœur et la France.

 

* L'abus de carbone est dangereux pour la santé, consumer avec modération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

pipolin 29/07/2009 19:33

Salut Bealuc,Petites précisions.Bon la taxe sur le carbone ou sur la mayonnaise, c'est une taxation supplémentaire.Si demain on supprime les voitures, on mettra une taxe sur la colle à rustine pour les vélos.Rocococard avait institué la CSG. Pourquoi on y touche pas ? Pourquoi ne pas la tripler.Impossible elle est généralisée donc c'est la même pour tout le monde.Quelque soit la base: vos alloc chômage ou la plus value sur la vente de vos actions si vous avez été initié.Ensuite, à l'origine, elle était destinée à financer la sécu.Le droit à la santé est inscrit dans la Constitution. Donc si on réforme la sécu,et son pseudo financement  la CSG on touche aux droits constitutionnels comme le droit de vote par exemple.Pour le faire, c'est tout con : il faut créer la 6ème république....ou un empire.amitiés

Lucien Aymard 29/07/2009 21:12


Bonsoir pipolin,
C'est bien ce que j'ai écrit dans mon fichu bouquin, il faut en venir à une 6ème république car celle-là ne correspond plus à notre temps. Pour la taxe carbone, on va bientôt entendre le
rectificatif, ce n'est pas une taxe mais une contribution. Moi, j'appelle ça un impôt.
Amitiés
Béa et Lucien


sylvie 29/07/2009 13:23

Bonjour Lucien, en forme !Au sujet de la Poste, de la SNCF, etc… bien d'accord MAIS ne pas oublier que tout passe sous les fourches caudines de l'UE, certes, mais SURTOUT de l'OMC et de l'AGCS. La vache n'est pas devin, mais elle vous annonce que les prochains sur la liste sont les SSIG, la santé et l'éducation ; je m'autorise un lien pour plus d'infos, avec ta permission.Maintenant, Rocard, à la niche ! Pas trop fatigué de sa vie professionnelle ? Pas de petits enfants à s'occuper ? 30 ans de boulot dans le BTP ou sur une surjeteuse, ça les calmeraient, les accros des carrières très (trop) longues.Taxe carbone : perso, 30 000 km/an (dont 15 000 pour le travail), 6,5 l/100 km, 7 cts du litre, total 136 euros / an. Pour l'électricité, faudra nous expliquer l'origine fossile appelée à disparaître de nos 80 % produits par les centrales nucléaires ; silence pudique sur l'éolien et le photovoltaïque, mais faut arrêter un petit peu de nous prendre pour des cons.La réalité : les 18 milliards de TP, promis aux entreprises, et donc au MEDEF, il va bien falloir les trouver quelque part. Déjà 8 milliards (à la louche) piqué dans les poches des français.Nos pros de l'automobile, normal qu'ils n'aient pas été fichus de nous sortir des voitures propres depuis au minimum 15 ans ? Encore de la bonne prospective et de la bonne anticipation ! Mais on leur balance du fric à gogo, et pendant ce temps, on licencie !Toujours dans le profit à court terme et le nez sur le CAC 40, belle vision d'avenir… Dans des boites normales, on appelle cela de l'incompétence, voire du sabotage, et on vous vire à coup de pompe dans le cul !

Lucien Aymard 29/07/2009 18:44



Bonsoir sylvie,
Je vois que toi aussi tu es en forme.On en a besoin par les temps qui courent.
Tu as bien fait de poser un lien dans ton com et, à mon tour, je me suis permis de le mettre dans l'article d'aujourd'hui, ça mérite une large diffusion.


Rocard, il est temps qu'il se fasse naturaliser dans un autre pays pour débarrasser le plancher car pour sa taxe carbonne, je te suis  et je pense que tu pourras toujours attendre un
remboursement des 136 euros. L'éléctricité, ils vont bien nous trouver une histoire de réchauffement par la vapeur d'eau des centrales nucléaires pour nous faire payer. En fait, ils n'ont même
pas le courage de leurs opinions, ce sont des minus et j'aimerais en avoir un en face sur une chaîne de télé pour déquiller tous ses arguments devant du monde, mais je n'ai pas la bonne carte
pour ça.
Alors, je lutte à mon niveau, par mon blog, mes discussions dans la rue ou chez les commerçants et je trouve le temps long.
Amicalement
Béa et Lucien



sixtine 29/07/2009 10:12

Le bateau ( PS ) coule... les rats quittent le navire ! Et les plus malins, il y a fort longtemps qu'ils ont pris la poudre d'escampette ! Ils se sont réfugiés sur le navire qui croisait à proximité, sans se préoccuper du pavillon ! Effet d'aubaine ! A présent, ils rament pour l'autre camp...

Lucien Aymard 29/07/2009 10:36


Bonjour sixtine,
Et pour nous, citoyens de base, le drapeau noir flotte sur la marmite. (et au sens propre).
Amicalement
Béa et Lucien


Jean-François Vionnet 29/07/2009 08:11

Le Rocard c'est le champion des impôts directs et indirects (voir CSG). Alors je préfère le Ricard.Salut et Fraternité.

Lucien Aymard 29/07/2009 10:35


Bonjour JF,
Lui, c'est le gars qui est souvent à la mer, d'ou son surnom de rocard naval .
Amitiés
Lucien


aliciabx 28/07/2009 23:17

Il faut reconnaître qu'il est profilique en matière de taxes. De plus, il a l'art de faire "glisser" les choses. Il est habile et très intelligent, il faut le reconnaître.Il y a des gens, comme lui, qui nont plus rien à faire au PS car ce parti est dirigé par un poignée de personnes qui se sont éloignées de ses valeurs.

Lucien Aymard 29/07/2009 10:31


Bonjour alicia,
Une poignée de personnes à l'ego si démesuré qu'il les rend aveugles et sourds au cri de détresse des citoyens.
Amicalement
Béa et Lucien


Pascale 28/07/2009 21:09

Quelle rigolade ! Bravo Lucien !

Lucien Aymard 28/07/2009 21:25


Bonsoir Pascale,
Je crois qu'on peut tout dire sur les blogs, mais il est des choses qu'il vaut mieux traiter avec le sourire, ça évite d'en pleurer
Cordialement
Lucien


Pat59 28/07/2009 19:01

Rock Hard, déjà il travaillait en loucedé pour avoir la peau de Mitterand mais le tonton aux manettes c'est pas le nain de jardin et il s'est cassé la gueule copieux.Ce mec est digne de bosser pour Sarko, il sera le Brutus de César.Sinon la taxe carbone ? J'aurais entendu que Sarkozy était content que Roccard ait réussi a pondre un prélèvement qui ne soit pas une taxe car il ne voulait plus de taxe pour les Français...Et c'est quoi cette merde sinon un impôt ou une taxe pour être exact.Un premier jet l'estime à 350 € en moyenne par ménage... je dirais moi au minimum, hummm que c'est bon pour le pouvoir d'achat.Sinon pour se chauffer, j'ai un truc pour se chauffer tout un hiver avec 50 kg de charbon...Tu achète le dis sac, lorsque tu as froid, le met sur ton épaule droite (ce n'est pas obligatoire la gauche va aussi) et tu piques un sprint autour du paté de maison, tu verras tu auras vite chaud c'est garanti.Amitié et bies à BéaPat

Lucien Aymard 28/07/2009 19:10


Bonsoir patrick,
Il avait tout compris tonton, il savait pourquoi il le virait du gouvernement, il avait vu venir l'inventeur des "contributions" qui sont des impôts qui n'avouent pas leur nom.
Pour le charbon, chez nous, c'est encore moins cher, on ramasse des sacs de sable en bord de mer et on court.
Va faire un tour chez pipolin, mais pas en mangeant sans quoi tu t'étouffes c'est garanti.
Bises de Béa
Amitiés
Lucien


Renard 28/07/2009 18:50

Le rationnement, c'est toujours les mêmes qui en souffriront, les riches n'en ayant rien à faire des augmentations.Et même en ce moment, je suis surprise de voir comme les restos sont pleins, alors qu'il y a la crise.Idem pour les fameuses soldes où les rushs qu'elles provoquent me laissent songeuse...C'est pour ça qu'ils continuent et ajoutent taxes sur taxes, puisqu'apparemment, les gens continuent à vivre comme avant.. et quand tous seront à genoux ne pouvant même plus choisir des priorités, ils les achèveront, prendront le pouvoir complètement et adieu notre (déjà pseudo) démocratie...Amitiés à toi 

Lucien Aymard 28/07/2009 19:04


Là, tu as tout à fait raison. Pour les soldes, c'est une arnaque dans la mesure où n'ayant pas droit de vendre à parte, les commerçants qui font des rabais de 95% doivent se gaver avant. Par
contre, il y a effectivement beaucoup de monde, mais pas tellement de dépenses. On a vu au resto prendre 2 plats du jour pour 4 et au supermarché 2 tomates pour 4 (c'est vrai qu'en bord de mer,
c'est très cher) mais les campings sont pleins à contrario des apparts qui sont libres en ce moment. C'est assez bizare et le pouvoir en profite. Aie la rentrée ...
Amicalement
Lucien


Renard 28/07/2009 18:10


Lu sur LE MONDE d'aujourd'hui:160 EUROS PAR MÉNAGE, DÈS LA PREMIÈRE ANNÉE


32 euros. C'est le coût de la taxe qui serait instaurée sur chaque tonne de CO2 émise par les énergies fossiles (pétrole, charbon, fioul, gazole) utilisée dans les transports et le chauffage des bâtiments à partir de 2010.
160 euros en moyenne. Selon les calculs de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, elle coûtera 160 euros en moyenne par ménage la première année. Une famille aisée en milieu rural pourrait acquitter plus de 300 euros quand un ménage modeste en ville n'acquitterait que 55 euros.
5 % par an. La taxe doit augmenter de ce montant chaque année afin d'inciter les ménages à modifier leurs comportements. En faisant progressivement augmenter la taxe carbone de 32 euros à 100 euros la tonne, l'objectif est d'atteindre une réduction de 24 % des émissions polluantes dans les transports et le bâtiment.
7,7 centimes d'euros. Dans les transports, cette taxe équivaudrait en 2010 à une hausse de 9 euros le baril de pétrole, soit une hausse de 7, 7 centimes d'euros sur le litre d'essence sans plomb et de 8,5 centimes pour le gazole. En moyenne, un automobiliste paiera 80 euros de plus à la pompe. La facture de chauffage s'alourdirait de 15 % en moyenne en 2010.
160 euros. Si comme le suggérait la Fondation Nicolas Hulot, le produit de la taxe était reversé aux ménages sous forme d'un "chèque vert" de ce montant, plus de la moitié d'entre eux seraient bénéficiaires.

Lucien Aymard 28/07/2009 18:34


Bonsoir renard,
Ca veut dire quoi une famille aisée ? Une qui perçoit 1000 euros et n'a que le pain et le sel à acheter ou une qui gange 5000 et qui a 4500 de frais et crédits ?
Ils peuvent dire et faire ce qu'ils voudront, ce n'est qu'un impôt supplémentaire qui ne fera pas reculer la consommation d'énergie. On l'a vu quand l'essence était à 1,60 euros, les gens roulaient
toujours, il faut bien aller bosser, mais la nourriture avait pris une sacré augmentation qu'elle n'a pas reperdu depuis.
Pour obliger les gens à dépenser moins, il suffit de les rationner, c'est dictatorial mais c'est le seul moyen efficace.
Amicalement
Lucien