Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 11:14

Moi qui ne lis pratiquement jamais la presse de droite, sauf quand il n'y a que cela dans une salle d'attente de médecin ou de dentiste, sur les conseils de ma voisine de lit, je suis allé voir dans Le Figaro un article consacré à la libéralisation du rail.

C'est instructif et édifiant.

On comprend, au travers de quelques phrases, que seul le profit compte et que les leçons de la crise économique mondiale n'ont pas été profitables, mieux encore, que tout est en train de repartir comme avant. On va encore foncer dans le mur en klaxonnant et c'est tout.

Les syndicats CGT et CFTC affirment que la libéralisation du transport ferroviaire provoquera d'avantage d'accidents. Le premier nommé dénombre un accroissement des incidents tandis que le second (qui n'est pas connu comme bolchevique) se demande comment les opérateurs privés peuvent être compétitifs sans rogner sur la sécurité.

Souvenez-vous, le 20 mai, le trafic était interrompu entre Paris et Bordeaux au niveau d'Angoulême suite à un déplacement de chargement d'un tractopelle sur un train Cargo Rail, ce qui avait provoqué un déraillement. Le week-end dernier, un train de la même société déraillait et arrachait 350 mètres de voie à Forbach tandis qu'un train Colas Rail faisait de même dans la marne arrachant voie et caténaires.

Depuis 2008, le syndicat CGT rapporte que plusieurs franchissements de feux rouges par des trains appartenant à des opérateurs privés ont été signalés, jusqu'à ce train fou de Véolia qui a traversé la gare de Montauban à 70Km/h à cause d'absence d'un frein.

Si je reprends cet article, c'est parce que j'habite tout près de la voie ferrée, mon jardin est contigu au talus de la ligne de chemin de fer et j'entends évidemment les trains passer. Hier soir, j'ai entendu le bruit caractéristique d'une chape d'attelage pendante cognant sur les traverses. Il s'agissait d'un train de fret de chez ECR. Songez un instant à ce qui pourrait se passer si la chape accroche une partie d'un aiguillage dans une gare où des voyageurs attendent sur le quai.

Ce n'est pas tout. La commission européenne a décidé voici quelques années qu'il fallait également libéraliser le transport ferroviaire de voyageurs et cela doit intervenir en 2010. Quand on sait que grâce à cette libéralisation, les opérateurs privés ont augmenté leurs parts de marché de 12% depuis 2006 en rognant sur les conditions de travail et la sécurité (notions souvent liées), on imagine ce que donnera  cette même libéralisation sur les trains de voyageurs. Et puis, n'imaginez rien, voyez ce que ça donne en Grande Bretagne : un vrai bordel inorganisé.

La privatisation et les incidents ça n'a rien à voir disait le st jean bouche d'or Bussereau au lendemain de l'accident d'Angoulême. Qu'aurait-il dit si le train croiseur avait été un TGV ou un TER et qu'il y ait eu des morts ?

Bien sûr, les directions concernées de la SNCF ont repris à l'unisson cette ânerie car chacun souhaite garder sa place dans les hautes sphères de l'entreprise.

En tout état de causes, la commission européenne qui n'est que l'émanation de 27 "faits du prince" et non des citoyens européens, décide, tranche et brise à sa guise, approuvée par les députés dont la majorité libérale impose ses vues. Et dans cette majorité libérale, on trouve l'UMP dont fait partie le ministre des transports Domi nique But zéro. Voilà comment on pille un service public qui fonctionne très bien pour le donner à des faiseurs d'argent sans scrupule et sans aucun respect de la vie humaine dès l'instant où ils peuvent engranger des profits.

Nous avons les pieds dans les starting blocs, le signal de départ va retentir pour la braderie de la SNCF et le petit roi et ses valets vont aller faire les carpettes à Bruxelles et à Strasbourg avec l'entreprise en offrande aux requins de la finance. Notre président n'en sortira pas grandi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Rébus 27/07/2009 18:50

La sortie de Bussereau m'avait fait bondir.Avant  toute enquête, cet imbécile dédouanait pat avance l'opérateur privé de toute responsabiliyé.Mais qu'attendre de plus du meilleur pote de Raffarin ?Bref un crétin doublé d'un crétin dogmatique

Lucien Aymard 27/07/2009 19:19


Bonsoir Rébus,
Bussereau ? Un mou de la même veine que son mentor le baudet du poitou. La leçon qu'a dû lui apprendre Raf, c'est qu'il faut réagir vite quitte à dire n'importe quoi ... et il applique à la
lettre.
Cordialement
Lucien


Pascale 27/07/2009 16:39

Très contente d'avoir lu vos commentaires ! Rien de tel que l'avis des pros ! Je vous tire mon chapeau car vos conditions de travail ne sont pas géniales.

Lucien Aymard 27/07/2009 19:07


Bonjour Pascale et merci d'être passée sur mon blog.
Travailler le dimanche, c'est une habitude des cheminots, c'est pour ça qu'on se bat pour que le reste de la population ne soit pas astreint à cette négation de la vie de famille.
Cordialement
Lucien


sixtine 27/07/2009 13:09

La France part en morceaux... choisis ! Peu importe notre passé, tout est galvaudé !La sécurité, alors même que tout est fait pour la minimiser, autant ne pas en parler !Tristes et sombres perspectives !

Lucien Aymard 27/07/2009 19:05


Bonjour sixtine,
Les intellectuels de l'Etat ont une intelligence qui se limite au portefeuilles. Pour le reste ils sont du niveau des rats d'égoût.
Amicalement
Béa et Lucien


beignetcaramel 27/07/2009 12:10

Tout juste. La France est en solde permanente. EDF aussi est dans le collimateur. Les services publics que nous avons payés avec nos impôts vont disparaîtres. Au profits du privés. Qui lui, va s'engraisser aussi sur notre dos. Bravo

Lucien Aymard 27/07/2009 19:03


Bonjour beignet caramel,
La France est ainsi faite que nos dirigeants se prennent pour de petits américains et veulent copierles USA. Du profit, il n'y a que celà qui compte et après ils viennent nous expliquer qu'après la
crise rien ne sera plus pareil. On nous prend pour des benêts.
Cordialement
Lucien


pipolin 27/07/2009 09:17

Bonjour.Avant d'aller prendre ma douche, un petit mot pour vous rassurer tous les deux.Je suis bien rentré de mon footing.N'ayez crainte, je reprend mes fonctions pour lesquelles je me suis élu et vous aurez droit à un Caroline 96, ce soir.Nicolas Zatopek vous donne le bonjour

Lucien Aymard 27/07/2009 11:11


Bonjour Philippe,
Fais gaffe au footing, la casquette est obligatoire et si possible l'ombre des platanes du canal du midi. Moi, comme je n'ai pas de canal, je reste au frais de la clim et je fais du sport dans ma
tête, c'est moins dangereux.
Bises des papous
Béa et Lucien


Pat59 27/07/2009 00:15

Là on sent la discussion entre pros.Juste une remarque, j'ai entendu et vu sur les chaines belges, je ne sais pas en France s'ils ont relayé l'info, en Angleterre le chemin de Fer est privatisé presque complétement et ils sont les recordman des accidents et son guiness book du réseau férroviaire ainsi que du matériel le plus mal entretenu et en plus mauvais état.Les accidents atteignent des records vertigineux.Donc si je comprends bien, on arrive à cela en France, mais personne n'en parle encore un sujet tabou par l'executif...Amitiés et Bises à BéaPat

Lucien Aymard 27/07/2009 11:07



Bonjour Patrick,
Eh oui! On va vers le double de l'Angleterre, mais de ce côté, rien de nouveau, on a toujours copié les rosbeef dans ce qu'ils avaient de pire.C'est un dialogue entre pros, mais c'est aussi une
alarme que l'on tire car il reste encore un fond de bon et il faut le sauver avant que Notre Saigneur le brade.


Amitiés du sud écrasé de chaleur
Bises de Béa.
Lucien



Olive 26/07/2009 22:53

Oui Lucien, je bosse dans le triage de Nîmes Courbessac.Et c'est vrai avant il y avait les visiteurs pour le voyageurs en gare et cela n'existe plus

Lucien Aymard 26/07/2009 23:44


Donc, les trains de voyageurs sont livrés à eux-même depuis la gare de formation jusqu'à l'arrivée et on se fout des aléas en cours de route.


Olive 26/07/2009 22:09

Salut Lucien, bel article dont je suis d'accord avec tes propos, car j'y suis à l'int"rier et vois se dégrader mon entreprise.Pour Veolia c'est presque la fin, puisque la filière rail est en vente pas assez rentable pour le privé.Pour ECR, je pense qu'ils ont pris conscience du danger de leur train, car à leur demande nous faisons un essai de 6 mois où l'on va leur visiter c'est dire controler leur train, c'est mon boulot, donc on va travailler et fiabiliser le privé un comble, mais c'est pour la sécurité de tous.Pour une fois je vais pas prendre la défense de Fret Sncf, car pour être concurrentiel, Fret Sncf joue sur la sécurité aussi, car ce mois ci on a appris sur ma région que Fret Sncf voulais 2 visiteurs en moins, donc joue aussi sur la sécurité, bon je pourrais en parler longtemps mais pas facile avec un clavier.Car des incidents du privés, il y en a pas mal.Et comme tu dis en 2010 c'est le voyager qui est ouvert au prié.

Lucien Aymard 26/07/2009 22:25


Bonsoir Olivier,
Je ne sais pas si tu tournes en 3X8 à courbessac, mais si tel est le cas, tu es bien placé pour constater les dégats. Quand je parle avec mes collègues encore en activité, j'ai froid dans le dos.
J'étais chef de gare fret à Narbonne puis chef de gare intérimaire fret et voyageurs à Perpignan et j'ai vu se dégrader au fret la sécurité passive peu à peu grâce à la suppression des postes de
visiteurs et leur remplacement par des "reconnaisseurs" dont le bagage technique se limite au stylo et à la radio (c'est un constat, pas un dénigrement). Pour les voyageurs, il n'y a même pas de
reconnaissance et là, j'ai encore plus peur. Mais, tu connais autant que moi sinon mieux. La sécurité à la SNCF, c'est maintenant une prise de risques dite calculée, donc aléatoire avec tout ce que
comporte ce mot. Bah, on évoquera la loi des séries.
Amicalement
Béa et Lucien


Renard 26/07/2009 19:04

Malheureusement, ce pillage avait commencé bien avant qu'il soit élu président...mais le propre des français est je crois d'avoir la mémoire courte..Il a bien réussi à se faire passer pour un homme neuf, alors qu'il était ministre de l'intérieur au moment des présidentielles.j'en viens à me demander si le suffrage universel est si bien que ça... 

Lucien Aymard 26/07/2009 19:45


Le suffrage universel, ce sont 3 à 4% d'indécis qui votent une fois d'un côté, une fois de l'autre et qui finalement gouvernent la France.