Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 18:38

                                         
Le premier choc passé, il faut se rendre à l'évidence, remonter les pieds sur terre pour mieux regarder la réalité en face.

Sur le plan européen, nous allons être représentés par une quasi majorité de conservateurs dont le complément sera assuré, n'en doutons pas, par les nationalistes et fascistes de quelques pays en mal de dictateurs ou peuplés d'un grand nombre de xénophobes. Là, c'est quelque chose qui n'a jamais trop gêné le conservatisme, pourvu que ça permette de conserver … les pouvoirs ou les prérogatives, voire les deux.

Donc, le PPE dans lequel siègent nos 29 représentants UMP ou cousins, est composé de 263 membres qui devront, pour obtenir une majorité, faire au moins alliance avec les "Autres" (si, si, c'est un groupe de 96 extrémistes de droite qui se nomme ainsi), à moins qu'ils ne trouvent appui auprès du groupe de 80 "démocrates et libéraux" où siègent les amis de Bayrou, mais comme ce ne sera pas suffisant, il faudra ajouter une pinces de fachos des autres groupuscules d'extrême droite.

Voyons maintenant de plus près nos heureux élus UMP et associés. Bien sûr, la majorité des 29 est issue de l'UMP dont certains sont auparavant passés par le PR, DL, UDF, CPNT,  etc… mais on y trouve également en vrac des gens de la "gauche moderne" (super ! la droite est à gauche, prière de ne pas monter en voiture avec eux), du nouveau centre, des jeunes centristes (re-super ! le centre est à droite), du parti radical, le tout, bien évidemment estampillé UMP.

Quelques curiosités  notoires et surtout tues ou non aux électeurs, en vrac : Ancien président de la fédération nationale bovine de 90 à 99 pendant les histoires de vache folle, suppléante du maire de Troyes qui pourra retrouver sa mairie, envoyé de chez DEXIA (ils le mettront aux finances certainement),  on a même une noble de grande lignée qui sera probablement chargée de défendre les masses populaires et enfin des ministres ou aspirants ministres. Ces derniers se voient réservé un traitement spécial.

Le Roisident  (ou Présiroi) a décidé d'envoyer au parlement européen les ministres dont il voulait se débarrasser, les prétendants qu'il voulait éliminer (certains anciens iront créer une télé euro-visionneuse) et même faire "prendre l'air" à un copain. Avec lui, d'ailleurs, il est bien ennuyé, il va falloir lui trouver une excuse pour ne pas l'envoyer à Strasbourg où il ne veut pas aller car il s'était mis sur une liste uniquement pour la booster (bonjour le respect pour le citoyen lambda).

Je ne sais pas si la gauche présente autant de diversité, mais on a le sentiment qu'entre la honte d'avouer les véritables origines de certains, la volonté d'éliminer les gêneurs et l'obligation d'inscrire certains noms sur les listes, le cher man (pardon chairman) a voulu remplir la poubelle, si, celle de l'Europe, celle où l'on envoie les vieux emmerdeurs ou les jeunes apprentis.

En tout cas ce patchwork  devra défendre l'agriculture, l'élevage, l'industrie, le tourisme, les services, la fonction publique … enfin, surtout les femmes et les hommes qui souhaitent vivre grâce à tout cela; mais je suis confiant, ces messieurs dames vont réélire Barroso.

On ne risque plus rien les amis !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

Pat59 09/06/2009 20:21

Pour une fois, je diverge avec toi sur un point...Le PPE n'est certes pas certain d'avoir les voix MoDem, nous sommes loin, même très loin de tendre la main à Sarkozy et ce genre de politique, si nous la lui tendons notre main c'est à travers sa gu***e.Je regarderai plutôt du côté vert, là ou un certain DCB est copain de Sarko et où la pêche au traitre est lancée, les appâts sont prêts manque plus que les poissons.

Lucien Aymard 09/06/2009 20:48


Le problème, c'est que le MoDem ne marchera pas evec le PPE, mais le groupe auquel il appartient ne compte pas que des ennmis de Sarko et c'est bien là le drame. Pour ce qui est de DCB, il ne fait
aucun doute dans mon esprit qu'il est prêt à rejoindre le diable mais là aussi, il n'y a pas que des amis de Sarko dans son groupe.
Enfin, tout ça nous ramène à un point important : si les veaux de français étaient allés voter, on n'en serait pas là et le pire c'est que dans le merdier il n'y a pas que les veaux de français, il
y a aussi les autistes italiens, les fachos autrichiens et ainsi de suite.
@ +