Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaires

Articles Récents

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 17:09

             
Imaginez que vous êtes artiste peintre.

Vous sortez de votre boite de tubes de gouache un vert jade et un orange. Vous mettez une lentille de chaque sur une palette et vous mélangez soigneusement le tout. Vous voyez la couleur qui en résulte ? On appelle cela caca d'oie. C'est une teinte improbable, totalement immonde, à laquelle on ne peut vraiment qu'attribuer une odeur et pas un ton. Cette odeur, elle pue le fumier de ferme mélangé au crottin de cheval le tout arrosé de lisier de porcs.

Ca y et ? Vous y êtes ? Vous la sentez cette odeur nauséabonde qui fleure bon les chiottes publiques ?

En tout cas, si vous avez manqué la passe d'arme désormais célèbre d' "A vous de juger", vous avez là une idée de ce qui s'est passé entre le représentant des Verts et celui du MoDem.

En politique, pratiquement tous les coups bas sont permis tant qu'ils s'adressent aux programmes, aux partis ou aux élus en général mais lorsqu'ils visent directement la personne hors du contexte politique, il ne s'agit plus de coup bas mais d'agression caractérisée, de tentative d'homicide.

Les insultes n'ont jamais été un programme de gouvernement qu'il s'agisse de France ou d'Europe. Ce qui devait être un grand débat n'a été qu'un grand déballage, un spectacle de guignol orchestré de main de maître par France 2 en général et Madame Chabot en particulier.

D'abord, alors qu'il y a 161 listes déposées pour cette élection, on limite le débat à 8 partis ou groupes, laissant de côté des organisations qui peuvent avoir leur mot à dire, même s'il n'est partagé que par une infime partie de la population. En bon français, Madame Chabot, cela s'appelle mettre un coup de poignard dans le dos de la démocratie et je ne comprends pas que le pouvoir si enclin à mettre le peuple sur un pied d'égalité (le plus petit pied possible) puisse tolérer qu'en la matière, l'égalité ne soit pas la règle. Ensuite, pour couronner le tout, France 2 répartit (sur les conseils de qui ? Mystère) les face à face de sorte que les débats se terminent par des "couples" qui n'aient pas à démonter autre chose que leurs infimes différences. Cela se nomme de la tromperie. Et il y a fort à parier que les partis de gauche comme de droite qui se sont retrouvés dans cette dernière situation n'avaient que le choix de passer sous les fourches caudines de la télé … guidée.

Finalement, le spectacle réalisé brillamment par la Deux, a eu son clou indiscutable au moment du face à face, pardon, du duel entre le vert et l'orange.

Ca y est, vous pouvez être fière, Madame Chabot, vous avez atteint vos buts:

- Discréditer les VERTS et le MODEM,

- Démontrer les hachures et déchirures de la gauche

- Semer un peu plus le trouble dans l'esprit des électeurs fragilisé par la non campagne électorale organisée.

Ainsi, l'abstention sera plus forte qu'espérée et profitera, comme de coutume, à la droite qui, ne l'oubliez pas (mais je vous fais confiance pour ça) va nommer votre nouveau patron.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien Aymard - dans aymard
commenter cet article

commentaires

sixtine 08/06/2009 10:54

Le lien est formalisé, tu peux faire de même ! Ravie de te voir grandir le rang !

Lucien Aymard 08/06/2009 11:19


Ravi également, mais j'avais pris les devants et ton lien est en place depuis hier.


sixtine 07/06/2009 16:58

C'est tout l'art de la communication : allier l'élégance du ton à la véracité du discours !Et bien peu sont doués, surtout en politique, où chacun se croit le détenteur de la vérité qui lui est propre et veut imposer ses vues plutôt que de convaincre...qui est certes, plus complexe !Je fais un lien avec ton blog si tu veux bien ?

Lucien Aymard 07/06/2009 17:39


Convaincre, voilà bien le mot qui ma hante. Toujours sur le métier remettre son ouvrage, sans haine, sans a-priori, sans entêtement, c'est ce que j'essaie de faire au quotidien en me remettant en
cause à chaque réaction.
Bien sûr que tu peux mettre un lien sur ton blog, et j'en fais de même si tu n'y vois pas d'inconvénient.


Pat59 06/06/2009 08:12

Moi aussi, j'ai fait une analyse de cette bouillie et parodie d'emission.C'est certain que de la manière où les "débats" ont été organisés, il ne pouvait rien sortir de concret et positif pour inciter les gens à voter mais a plutôt servi a assoir la position UMP, ce qui était le but recherché.Maintenant, bien que je sois pour le Modem et Bayrou, je ne cautionne pas sa sortie et encore moins les insultes de DCB, il ne devait pas tomber dans le piège de la provocation car lorsqu'on se veut candidat à la présidence, il faut savoir être au dessus de cela.Ils ont encore des leçons a prendre de Chi-Chi, lui lorsqu'on l'insulte style "Connard" il répond "Enchanté moi c'est Jacques Chirac", cela a une autre tête tout de même !J'en arrive à le regretté notre vieux brisquard, et pourtant...des casserolles il en traine aussi...

Lucien Aymard 06/06/2009 13:52


Merci Pat59, ton commentaire prouve que des divergeance d'idées ne sont pas forcément à l'origine d'insultes. En tout cas, tant qu'elles ne prennent pas un tour raciste ou xénophobe (suivez mon
regard ...), elles sont respectables et le respect commence où finit l'insulte.


Eva 06/06/2009 01:41

Très bien analysé, ami, je vais poser cet article sur mon blog désinfocordialement eva

Lucien Aymard 06/06/2009 13:50


Merci eva, toujours égale à toi-même : disponible parce qu'en veille permanente.


Charlotte 05/06/2009 22:42

Excellent Lucien, j'ai relayé sue le panier. "La politique, mes bien chers frères, mais........... c'est de la m......."

Lucien Aymard 06/06/2009 13:48


Merci charlotte, c'est un bonheur de se promener sur ton blog.


aliciabx 05/06/2009 20:45

Son émission n'était très démocratique par l'organisation, déjà...De plus, elle n'a pas su mener les débats mais c'est le signe aussi que l'Europe déchaîne les passions et que Sarkozy a soufflé des braises sur tout ce qui bouge dans le pays.Tous les ingrédients pour en arriver à ce résultat.

Lucien Aymard 05/06/2009 21:13


Bonsoir et merci d'être passée.
Sarko, directement ou indirectement, manipule tout ce beau monde et il ne nous reste plus qu'à faire les moutons, ce que je refuse ... et je ne suis pas le seul.


Fleche 05/06/2009 20:43

Excellente analyse quant à la désinformation ambiante face aux élections.Reste que les deux en question n'étaient pas obligés de viser si bas !

Lucien Aymard 05/06/2009 21:11


Bonsoir et merci d'être passé.
C'est vrai que les tirs étaient rasants, mais pouvait-on attendre autre chose d'un soixante huitard frustré qui vire peu à peu vers la droite et d'un égocentriste qui ne rêve que de destin
présidentiel. A mon avis, Chabot avait bien visé et s'attendait à quelque chose de ce genre.